De l'importance du fumier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne De l'importance du fumier.

Message  Kz le Mer 11 Fév - 11:30

Papa était encore saoul hier soir. D’ailleurs, c’est bien simple, il est ivre tous les soirs. Enfin presque. Quand en rentrant de l’école, je le vois derrière la vitrine du café installé au zinc devant un ballon de rouge et une soucoupe de pistaches je sais qu’il faudra se garer à la maison.

Aujourd’hui, j’ai fait un bonhomme de neige allongé contre le mur. Quand il va rentrer, je suis sûr qu’il va se reconnaître. Je prendrai une roustée, sans doute plus forte que d’habitude, mais çà m’est égal. Je n’ai plus peur de lui.

Il me prendra par les cheveux, me tirera dehors et me demandera en hurlant :
“Qu’est ce que c’est, çà ?”. Je lui répondrai :
“C’est toi.”
“Comment çà c’est moi !”
“Ben oui, c’est toi quand t’es bourré.”
“Tu te moques de moi ?”
“Non.”
Il a voulu me donner un coup de poing, mais je l’ai esquivé. Aujourd’hui, je sais que je suis plus fort que lui. Au moins physiquement. Il a continué à hurler et à me courir après dans la cour, mais comme il était ivre, je ne risquais rien. Quand elle l’a entendu crier, maman est venue sur le pas de la porte. Elle avait son rouleau à pâtisserie dans la main droite. Elle lui a dit de rentrer.

Maman non plus n’a pas peur de lui. Elle ne s’énerve pas plus que cela. Elle gère. Il paraît que les femmes d’alcooliques sont des femmes admirables.

Il faut du fumier pour que les roses s’épanouissent. Peut-être que papa c’était le fumier dont maman avait besoin. Toujours est-il qu’elle l’aura gardé jusqu’au bout.

Il est rentré en grognant et est monté cuver, mais je crois que je l’avais touché.

Que son gamin de 15 ans fasse un bonhomme de neige le représentant avachi contre un mur, çà, non, il ne s’y attendait pas. De toutes les façons, çà ne changera rien. Il continuera de boire. Cela, je le sais depuis que j’ai cinq ans.

Maman m’avait emmené chez le médecin pour soigner une plaie à la suite d’une chute de vélo. Le docteur m’avait fait une radioscopie avec son appareil et puis des points de suture. Sur le coup cela m’avait fait mal et le médecin m’a dit de rester un peu allongé pour me reposer.

Il était ressorti avec maman dans la pièce d’à côté. Il a demandé à maman comment cela allait avec papa. Je me suis redressé pour écouter. Elle a répondu que c’était toujours pareil. Ils chuchotaient entre eux. Je n’ai pas tout entendu, mais je me souviens bien de la dernière phrase du docteur : “Un alcoolique s’arrête de boire quand les inconvénients qu’il endure sont plus importants que le plaisir qu’il en tire.” Et puis il s’est levé et est revenu me faire mon bandage. Je l’entends encore comme si j’y étais, et de ce jour je sus que papa ne s’arrêterait jamais de boire.

Papa est mort tôt à l’asile psychiatrique où on avait dû l’enfermer.

Pour ma part, je n’ai jamais bu une goutte d’alcool. On donne toujours à ses enfants ce dont on a manqué. Moi mes enfants, quand j’en aurai, je leur ferai des câlins. C’est sûr qu’à la récré, il faudra qu’ils évitent les bagarres. C’est pas tout le monde qui peut encaisser les coups.  Rien n’est parfait dans ce bas monde !
avatar
Kz
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: De l'importance du fumier.

Message  Escandélia le Mer 11 Fév - 13:47

KZ ! Revoilà ta si jolie plume. Comme je trouve ce texte émouvant ! plein d'une sagesse empreint de fatalité. Il n'est pas triste, plein d'humour aussi. J'ai rit à l'évocation de la femme avec le rouleau à pâtisserie. Triste sort que celui des malades de l'alcool. triste réalité de leur entourage. J'ai bien aimé la comparaison avec le tas de fumier qui fait s’épanouir les roses. Il y a dans ton texte quelque chose qui nous embarque avec toi. Rien que du plaisir à te lire, vraiment. Prosterne
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: De l'importance du fumier.

Message  July_C le Mer 11 Fév - 16:33

Un sujet lourd et grave traité avec un ton qui l'est beaucoup moins.
On s'attache à ce personnage, et du regard qu'il pose sur ses parents, sur lui.
L'image de la mère avec le rouleau m'a bien fait sourire. A croire que les femmes d'alcoolique se sert de tout ce qui traîne pour faire pression sur leur homme. (je reste dans le cadre de nos écrits, car dans la réalité, c'est un faible pourcentage...)
J'ai adoré aussi l'humour de la scène dans la cour.

Quelle agréable lecture ! Smile


Dernière édition par July_C le Mer 11 Fév - 18:05, édité 1 fois
avatar
July_C
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Bonne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: De l'importance du fumier.

Message  Invité le Mer 11 Fév - 18:03

Beau texte, très réaliste et grinçant. Je me demande cependant si toutes les épouses d'alcoolique cherchent à se défendre avec le rouleau à pâtisserie ou autre. Moi, je pense plutôt que les pauvres ont tellement peur qu'elles préfèrent la soumission et...les coups. Tout n'est pas beau à voir dans les familles et souvent, les enfants sont les victimes de ces agissements. Et aussi, très souvent, le silence est de rigueur malheureusement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: De l'importance du fumier.

Message  catsoniou le Mer 11 Fév - 18:29

Oui, je suis d'accord avec les coms précédents : l'alcoolisme est un problème récurrent contre lequel il est difficile de lutter.

J'aime ta façon de le traiter parce qu'il évoque celles et ceux qui s'évertuent de lutter contre ce fléau . Hélas, il arrive souvent que les enfants d'alcooliques  héritent de cette (?) tare .
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: De l'importance du fumier.

Message  Admin le Jeu 12 Fév - 15:13

C'est un très beau texte en effet, quelques problèmes de temps parfois mais ça passe presque inaperçu. Je ne sais si il y a un peu de ton enfance dedans mais c'est écrit avec beaucoup de pudeur 10/10

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: De l'importance du fumier.

Message  Nerwen le Jeu 12 Fév - 17:23

Une question grave traitée avec tout le talent et l'originalité que l'on aime chez toi. Prosterne
avatar
Nerwen
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: De l'importance du fumier.

Message  Charlotte le Jeu 12 Fév - 17:44

Voilà un texte qui touche. Que dire quand quelqu'un se confie ainsi ? On ne peut qu'écouter et prendre l'enfant dans ses bras.

Charlotte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: De l'importance du fumier.

Message  Amanda. le Ven 13 Fév - 9:51

Un texte touchant qui raconte avec pudeur mais aussi un certain réalisme le drame de l'alcoolisme.
Je retiens " L'alcoolique s'arrête de boire quand les inconvénients sont plus forts que le plaisir !"
Quel talent
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: De l'importance du fumier.

Message  Myriel le Ven 13 Fév - 17:39

Quelques problèmes de temps effectivement, mais le texte est émouvant, empli de douceur et de pudeur, bien que partant d'un fait très dur.
avatar
Myriel
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Girouette

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: De l'importance du fumier.

Message  Pati le Sam 14 Fév - 14:14

le passage du futur au passé, dans la scene dialoguée, passerait sans problème avec un simple retour à la ligne, à la fin du dialogue. comme ça :

Il me prendra par les cheveux, me tirera dehors et me demandera en hurlant :
“Qu’est ce que c’est, çà ?”. Je lui répondrai :
“C’est toi.”
“Comment çà c’est moi !”
“Ben oui, c’est toi quand t’es bourré.”
“Tu te moques de moi ?”
“Non.”


Il a voulu me donner un coup de poing, mais je l’ai esquivé.

on passerait de l'imaginaire à la réalité, tout en démontrant à quel point l'enfant connait bien son père.

j'ai bien aimé. le ton  la fois enfantin et réfléchi dénote bien l'adolescence. ya juste la phrase du docteur qui me titille. il a tort ton docteur, malheureusement. si c'etait si simple...
bravo en tout cas, c'est un sujet difficile à traiter sans tomber dans les clichés clap
avatar
Pati
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : mouvante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: De l'importance du fumier.

Message  Escandélia le Sam 14 Fév - 14:30

Pati a écrit:ya juste la phrase du docteur qui me titille. il a tort ton docteur, malheureusement. si c'etait si simple...
Je suis bien d'accord avec toi, l'alcoolisme est une maladie, on ne la choisit pas, elle vous tombe dessus, comme n'importe quelle autre.
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: De l'importance du fumier.

Message  tobermory le Mar 17 Fév - 9:41

J’aime beaucoup les histoires racontées à hauteur d’enfant ( l’une de mes préférée étant « Sredni Vashtar » de Saki, l’auteur à qui j’ai emprunté mon pseudo) La tienne, KZ, est racontée avec beaucoup de sobriété. L’idée de l’ado qui fait un bonhomme de neige affalé, à l’image de son père bourré, est excellente. De même Il paraît que les femmes d’alcooliques sont des femmes admirables, phrase d’une logique un peu bizarre, qui convient bien à un enfant. Par contre, jen’ai pas réussi à croire à la phrase sur les roses et le fumier, que j’ai trouvée trop recherchée. La mention du rouleau à pâtisserie (cliché des dessins humoristiques) apporte une pointe de détente dans ce texte pudique mais sombre.

avatar
tobermory
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : Changeante

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum