Interprétation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne Interprétation.

Message  July_C le Mar 24 Fév - 19:06

J’étais-là, assis bien au fond de ce fauteuil. Lui en face, comme d’habitude, je lui raconte mes écueils. Bien entendu, il me dit depuis des années, pour que l'événement le plus banal devienne une aventure, il faut et il suffit qu'on se mette à le raconter. C’est toujours avec une certaine appréhension que je me mets à nu car de mes versions dans ses vérités je m’y suis souvent reconnu. Et chaque fois, mon cœur se met violemment à battre.

« Racontez-moi mais où étiez-vous ? », « Ah à la base ? » répète-t-il toujours après moi.
La mer gronde comme une sauvage et « vous sentez que vous vous engloutissez à son passage ? », « Ah vous entendez un hélicoptère dans le ciel et que faisait-il selon vous dans les airs ? »

De ces questions, j’interprète sans retenue les images qui me reviennent et peu à peu, je sens en moi ces mirages qui me surprennent. J’entends et je ressens l’angoisse au loin dans ce monde inconnu, que seul, dépourvu, je l’aurai trouvé incongru.

Mais croyez-moi, parfois lorsque je l’entends ; bien sûr dans cette aventure régulièrement il me surprend. Là, je vous le dis c’est une vraie parjure ! Il dit de moi qu’il voit le phallus.
Oh oui comme le phare est si phallique !! Engloutit par une mère qui me dessert, puis entre toutes les femmes je ne vois plus terre. Il verrait en moi une perte de pouvoir, mais comment alors puis-je m’entrevoir ?
Je serai alors séparé, dans l’hélicoptère, je me vois ici-bas désemparé. Je survolerai au-dessus de mon phallus, me regarderai sans dominer ma faiblesse, et puis laisserai toutes ces femmes, toutes ces déesses venir m’engloutir dans ma détresse… Dans ce tourment à la con, je ne verrai aucun horizon....

J’étais-là, assis bien au fond de ce fauteuil. Lui en face, comme d’habitude, je lui raconte mes écueils. Bien entendu, il me dit depuis des années, pour que l'événement le plus banal devienne une aventure, il faut et il suffit qu'on se mette à le raconter.
Je bondis après l’heure passée et lui tends les derniers sous de mon porte-monnaie. Et avant de partir je me suis retourné, pour lui signifier que mon argent ferait grève. Avec lui j’ai vraiment besoin d’une trêve, y’en a marre de ses interprétations de mes rêves !!
avatar
July_C
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Bonne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Interprétation.

Message  madeleinedeproust le Mar 24 Fév - 22:11

J'ai relu ton texte plusieurs fois...
Il me fait une drôle d'impression, sur laquelle je n'arrive pas vraiment à mettre des mots.
D'un côté je me laisse happer par ton texte, et de l'autre j'ai une sensation de "pas achevé".
Y'a un truc qui me gêne mais je ne sais pas trop quoi...
Une impression de "flou" dans le fil narratif.
Bref, tout ça pour dire que je crois qu'il faudrait retravailler un peu ton texte mais que je suis incapable de te donner une piste solide pour ce remaniement...
Ou comment écrire un commentaire qui part dans tous les sens et qui ne sert à rien... Oeil au beurre noir Elu boulet de l\'ann
avatar
madeleinedeproust
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : littéraire

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Interprétation.

Message  catsoniou le Mer 25 Fév - 6:19

Comme Mad, je sui un peu désarçonné  par ce texte . Est-ce un psy  qui, à son tour, est analysé par sa patiente ou patient, la conjugaison, laissant deviner le masculin. Alors, ce serait le phare lui-même qui  s'exprimerait et se sentirait incompris ?
Au fur et à mesure des coms, peut-être en saura-ton davantage ? Réfléchis
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Interprétation.

Message  Escandélia le Mer 25 Fév - 8:44

Le gardien du phare devenu fou, enfin le croit -il, à force de faire le même cauchemar semble enfin sorti d'affaire puisqu''il décide de ne plus se confier à son psy encore plus dérangé que lui ! C'est une version originale que tu nous offres July sur cette consigne. clap
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Interprétation.

Message  Amanda. le Mer 25 Fév - 10:00

Comme Madeleine et Cats, je reste sceptique.
Escandelia livre une interprétation possible, assez vraisemblable, sans doute...

N'empêche July que, voulu ou pas, ton texte n'accroche pas, il est brouillon, on y retrouve le phare, le phallus, l'argent qui fait grève ( joli, ça !) mais on se perd dans les chamboulements constants.

Je te conseille de te relire à haute voix et de clarifier ton texte.

Comme dit Kz quelque part, le lecteur se lasse vite s'il ne comprend pas. Caliméro
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Interprétation.

Message  July_C le Mer 25 Fév - 17:39

Merci à vous pour votre impression, avis et ressenti.
J'ai de vraie difficulté dans le récit, et je me relis, à haute voix, même plusieurs fois... Mais tant qu'on me le dit pas, j'ai du mal à "sentir" que c'est mal raconté....
J'ai retenté de refaire mon texte autrement, pour essayer de vous le rendre plus clair.... J'espère qu'il sera un peu mieux... (là, j'ai encore lu et relu à haute voix... mais suis persévérante, si ça marche toujours pas ! pointez-le moi du doigt !! Smile Smile )

*******************************************************************************************************************

Je suis là, assis bien au fond de ce fauteuil. Lui, en face, comme d’habitude, je lui raconte mes écueils car depuis des années, il me répète : « Pour que l’évènement le plus banal devienne une aventure, il faut et il suffit qu’on se mette à le raconter. » Cette phrase, énoncée chaque fois qu’il sent que je n’ose pas exposer les choses comme elles sont, m’invite à livrer mes rêves abscons. Et le cœur battant, c’est toujours avec une certaine appréhension que j’aborde cette entreprise : celle de dire pour vivre sans savoir comment y parvenir.

Dans cette nuit onirique, je me vois à la porte d’un phare, prêt à être encerclé par la mer qui gronde comme une sauvage. Je ne sais même pas ce que je fais-là, moi qui ne sais même pas nager !

Très souvent, s’ensuivent des « Ah ? » accompagnés de mes phrases qu’il reformule. « Ah vous êtes à la base ? », « Ah vous entendez un hélicoptère au loin ? » Et puis il y rajoute toujours une question : « Que faisait-il dans les airs ? », « Le voyez-vous ? », « Où est-il ? » ou autres questions dans le genre ! Bien que je ne le lui dise pas, parfois je crois qu’il fait semblant d’être un peu con. Un hélicoptère ça vole pauvre vieux, que pourrait-il faire de mieux ? Oui bien sûr que je le vois, mais pardi il est dans le ciel… Non mais c’est vrai quoi, c’est quoi ces questions !? Mais bon, au moins, je ne vais pas m’en plaindre, j’ai quelqu’un à qui le dépeindre ce foutu cauchemar ! Alors, je réponds bêtement à ses questions.

Dans cette nuit onirique, je vois l’hélicoptère, il vole dans les airs. Je le vois qui tangue un peu, il se trouve en haut, juste au milieu. Puis je me sens comme englouti, comme si il n’y avait pas de sortie. C’est quand la mer est prête à me noyer que dans un sursaut, effrayé, je me réveille en sueur avec la peur au cœur.

Et là, je ne vous dis pas ! Face à ses mots, j’y ai senti mon désarroi quand il compare mon phare au phallus, la mer à ma mère, elle s’étend même aux femmes puis de ma place dans mon destin ! Je me vois debout à la base, c'est-à-dire près de mes couilles, et me laisse sauvagement  « engloutir » par la femme vagin. L’hélicoptère qui tangue, c’est aussi moi qui essaie, dit-il comme il peut, de venir me sauver un peu.  Mais je suis sans aucun pouvoir (il faut l’entendre pour le croire !), complètement soumis à ma vie. En effet, car du ciel, je regarde ma détresse, sans pouvoir dominer ma faiblesse du pouvoir qu’ont sur moi ces déesses. Elles me bouffent avec rage et je n’y peux pas grand-chose au passage ! Voilà ce que mon inconscient ressent de ce fantasme innocent !

J’écoute l’aventure qu’il m’expose. S’entend-il ? N’en a-t-il pas honte ?
Dit-il pour que l’évènement le plus banal devienne une aventure, il faut et il suffit qu’on se mette à le raconter ? Lui il doit vraiment prendre son pied, ou peut-être est-il un peu frustré pour oser ainsi s’aventurer dans mes histoires relatées… Et bien maintenant c’est décidé, quand je l’entends me parler, je veux prendre mes jambes à mon cou car de nous deux, suis-je vraiment le plus fou ???
avatar
July_C
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Bonne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Interprétation.

Message  Admin le Mer 25 Fév - 20:59

Je n'avais pas compris ton premier texte moi non plus ( c'est le milieu du texte qui m'a embrouillée)
Comme quoi les conseils ne sont pas inutiles et c'est super d'avoir retravaillé ton texte, la seconde version est vraiment bien meilleure clap

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Interprétation.

Message  Escandélia le Jeu 26 Fév - 9:57

Je m'étais surtout attardée sur l'histoire, mais la réecriture de ton texte, le rend plus fluide en effet.
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Interprétation.

Message  Amanda. le Jeu 26 Fév - 10:39

C'est nettement mieux ! clap
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Interprétation.

Message  AlainX le Jeu 26 Fév - 12:38

Ton 2° texte est bcp mieux !
On comprend !
Tu y mets en relief un brin d'humour dérisoire
et les psychanalystes d'opérettes en prenant pour leur grade !
C'est phare bien dit !
Plain
avatar
AlainX
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : stable

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Interprétation.

Message  Invité le Jeu 26 Fév - 13:41

J'ai d'abord pensé, au début, que ton "je" était un gardien de phare ayant besoin de s'épancher. Mais non ! Les comparaisons sont bien amenées et, effectivement, ton 2ème texte est plus clair July. On en comprend mieux la profondeur. Bravo pour la persévérance !  Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Interprétation.

Message  Nerwen le Dim 1 Mar - 11:13

J'aime beaucoup l'interprétation "psychanalitique" de la consigne. C'est très original et il fallait y penser !
Quant à la réécriture, pour avoir travaillé avec des enfants à "l'amélioration d'un texte", je sais combien c'est difficile mais aussi, au bout du compte, très gratifiant. Bravo pour la deuxième mouture. clap
avatar
Nerwen
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Interprétation.

Message  tobermory le Mar 3 Mar - 21:05

Une façon très originale d’aborder la consigne , ce monologue tournant autour des séances de psy et des symboles psychanalytiques. J’ai d’abord lu la première version, qui est restée largement obscure pour moi . Ensuite j’ai lu la seconde, nettement meilleure et où tout s’est éclairé.
J’aime beaucoup des remarques comme :Un hélicoptère ça vole pauvre vieux, que pourrait-il faire de mieux
Par contre, deux membres de phrases que je n’ai pas compris :
quand il compare mon phare au phallus, la mer à ma mère, elle s’étend même aux femmes puis de ma place dans mon destin !
et
sans pouvoir dominer ma faiblesse du pouvoir qu’ont sur moi ces déesses.
avatar
tobermory
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : Changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Interprétation.

Message  July_C le Mer 4 Mar - 14:25

Merci à tous pour votre indulgence ! L'exercice de la prose n'est pas simple pour moi étant donné que je n'ai jamais vraiment écrit des textes sous cette forme avant d'arrivée ici.

Tober, pour t'éclairer je vais tenter de reprendre ces phrases autrement :

quand il compare mon phare au phallus, la mer à ma mère. Il insiste ensuite pour élargir cette représentation de cette mer aux femmes et puis de ma description, de mes émotions, il m'invite à penser la place que j'occupe dans mon destin.

et du coup "sans pouvoir dominer ma faiblesse du pouvoir qu’ont sur moi ces déesses." c'est l'interprétation que le "psy" en fait de ce cauchemars. Mon personnage serait donc dominé par les femmes, il se fait bouffer par elles en quelque sorte.
Peut-être les mots utilisés n'étaient pas judicieux ?
avatar
July_C
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Bonne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Interprétation.

Message  tobermory le Jeu 5 Mar - 16:38

Oui, July C. avec ces explications, je comprends. Dans le premier passage, il est peut-être difficile d’exprimer toutes ces idées dans une même phrase.
Dans le second, c’est ma faiblesse du pouvoir qui ne va pas ; on pourrait dire ma faiblesse du fait du pouvoir, ce serait correct, mais très lourd.
J’y réfléchirait et je tâcherai de te proposer une solution pour les deux passages. Mais avec moi, faut pas être trop  pressé ! Rolling Eyes
avatar
tobermory
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : Changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Interprétation.

Message  July_C le Ven 6 Mar - 17:31

Merci Tober, c'est avec joie que j'accepte ta généreuse proposition !!!!! :-)
avatar
July_C
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Bonne

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum