L'ombrelle de la donzelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne L'ombrelle de la donzelle

Message  catsoniou le Mer 11 Mar - 6:54

Quatre parapluies
Dans le vent
S'en allaient
Gaiement

Le premier s'encanailla
Avec un préfet
Désireux d'esquiver
Ses responsabilités

Le deuxième escamota
La donzelle
De la Belle Époque
En quête d'une ombrelle

Le troisième abrita
Deux amoureux transis
Échangeant des baisers
A l'abri des regards indiscrets

Le quatrième batifola
Dans le vent
Slalomant entre les gouttes
En quête d'indépendance

Vive le vent
Vive la pluie
Vivent pébroc, pépin et ombrelle
Vive le parapluie
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: L'ombrelle de la donzelle

Message  Kz le Mer 11 Mar - 13:20

La première strophe est très réussie. Elle rend parfaitement la légèreté que suggère le tableau !

Pour le reste, le "poétique"s'estompe singulièrement. Introduire un "destin" propre à chaque parapluie (préfet, donzelle, amants...) était peut-être trop ambitieux pour un texte court qui aurait gagné en focalisation. Et puis, quand même, qu'y-a-t'il de moins poétique que le mot "préfet". Là, Catso, tu t'es tiré une balle dans le pied ! Plain

Le mot "pébroc" dans la dernière strophe fait un peu tache dans une poésie (à mon goût Réfléchis ). Fête

Bon, peut mieux faire ! Dis donc toi
avatar
Kz
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : bonne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: L'ombrelle de la donzelle

Message  catsoniou le Mer 11 Mar - 14:16

Comme à mon habitude, je défends mon enfant ...
Il peut échapper à un néophyte le sous entendu de l'expression : ouvrir le parapluie, c'est bien esquiver ses responsabilités...
Quant à la poésie du corps préfectoral, cher kz, je te renvoie à A .Daudet : "Dans le petit bois de chênes verts il y a des oiseaux, des violettes, et des sources sous l’herbe fine... Quand ils ont aperçu M. le sous-préfet avec sa belle culotte et sa serviette en chagrin gaufré, les oiseaux ont eu peur et se sont arrêtés de chanter, les sources n’ont plus osé faire de bruit, et les violettes se sont cachées dans le gazon... Tout ce petit monde-là n’a jamais vu de sous-préfet, et se demande à voix basse quel est ce beau seigneur qui se promène en culotte d’argent."

Idem pour l'ombrelle : dans un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, les belles dames usaient de l'ombrelle pour protéger l'incarnat de leur teint...

Et le pébroc est fort offusqué du mépris dans lequel on le tiendrait  Caliméro . N'est ce pas R.Queneau qui écrivait : "J'ai oublié mon pébroque au bistro. Il s'adressait à lui-même et à mi-voix encore, mais Zazie ne fut pas longue à tirer des conclusions de cette remarque. C'était pas un satyre qui se donnait l'apparence d'un faux flic, mais un vrai flic qui se donnait l'apparence d'un faux satyre qui se donne l'apparence d'un vrai flic. La preuve, c'est qu'il avait oublié son pébroque."

En fait, j'ai joué avec quatre parapluies peints joliment et imaginé leur devenir, et ceci sans préptention. La consigne ne l'exigeait pas ...    Super content
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: L'ombrelle de la donzelle

Message  Admin le Jeu 12 Mar - 0:11

Moi je trouve ça plutôt rigolo le coup de la strophe avec le préfet, j'avoue même que c'est celle que j'ai préférée .
Et le pebroc, il y a bien longtemps que je n'avais entendu ce mot qui pourtant faisait partie de mon vocabulaire dans ma jeunesse .
Poème, chansonnette ? Je ne sais mais ton texte est aussi coloré que le tableau de l'artiste clap

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: L'ombrelle de la donzelle

Message  July_C le Jeu 12 Mar - 19:35

4 parapluies aux histoires inouïes :-)
J'aime beaucoup ton idée !!

Pébroc, pépin................................................ vu que tu aimes satisfaire tes lectrices, je ne prends même pas la peine d'aller rechercher leur sens.... je m'en tiendrai à ce que tu voudras bien m'en dire de ces mots dont je ne connais guère la signification et n'en ai donc aucune représentation :-D
Mais vu la place qu'ils prennent dans ton poème, ça doit être une sorte de parapluie/ombrelle ? synonyme ? Carton rouge pour moi ^^ (encore et toujours sur tes textes Razz )
avatar
July_C
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Bonne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: L'ombrelle de la donzelle

Message  catsoniou le Ven 13 Mar - 7:43

Ah ! le parapluie aux multiples synonymes, parfois inattendus :
riflard ? je voyais le grand  rabot  du charpentier, voir l'outil du plâtrier
pépin ? dans les pommes, le pépin fournit gratuitement la pectine bien utile pour gélifier la confiture; dans la vie,un pépin, ce n'est pas forcément marrant. Rapprochement hasardeux : Macron et Hollande ont eu un pépin: ils ont dégainé, non pas leur canne-parapluie, mais le 49-3.
Pébroc ou pébroque, c'est aussi parait-il la maison poulaga, autrement dit la police. Pour mon usage personnel, je préfère le pebroc quoique ce lâcheur ne soit jamais là quand on a besoin de lui...
Quant à l'ombrelle, j'aime bien cette représentation du Web :


Merci July_C de me donner l'occasion d'approfondir mes connaissances ou pour le moins actualiser Plain
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: L'ombrelle de la donzelle

Message  plumentete le Ven 13 Mar - 21:47

un poème qui pourrait être une fable, un mélange de vocabulaire plus ou moins heureux mais qui au final ne me déplait pas, j'aime bien l'allusion au préfet.
avatar
plumentete
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : heureuse attentive

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: L'ombrelle de la donzelle

Message  Nerwen le Sam 14 Mar - 19:12

Moi, j'aime bien l'idée "d'escamoter la donzelle" lol!
avatar
Nerwen
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: L'ombrelle de la donzelle

Message  silhène le Dim 15 Mar - 18:02

J'aime bien les aventures de tes 4 compères, qui choisissent chacun un destin différent.
Merci aussi pour les références et explications intéressantes liées à ton texte

10/10
avatar
silhène
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : paisible

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: L'ombrelle de la donzelle

Message  tobermory le Lun 16 Mar - 10:47

La grande qualité que je trouve à ce poème, c’est son humour et son allégresse. Il passe allègrement – précisément – du sens figuré au sens propre et utilise une gamme de termes pittoresque. S’agissant d’humour, Préfet et pébroc sont tout à fait les bienvenus. Et j’aime beaucoup la malice de « s’encanailla » à propos du Préfet, comme si c’était un individu peu recommandable.

Par contre, ça manque un peu de rythme, ce qui est peut-être en partie dû au caractère aléatoire du nombre de pieds et des rimes alors que par sa disposition, le texte a une apparence de poésie classique.
Donc des qualités et des défauts mais au final une lecture agréable.

L’illustration que tu reproduits est un tableau de Monet , sans les couleurs, mais rien que le mouvement est superbe.
avatar
tobermory
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : Changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: L'ombrelle de la donzelle

Message  catsoniou le Lun 16 Mar - 20:20

Des parapluies en une expo locale
http://rene-boutang.centerblog.net/rub-hiver-2015-.html

Hiver 2015 à Arcachon ...
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum