Puisqu'il faut voter...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne Puisqu'il faut voter...

Message  Anneh le Lun 4 Mai - 23:03

Nom et prénom: ARANSON Fernande
âge: 21 ans
Profession: Ouvrière à l’usine
Milieu social**: Prolétariat
Ville: Grenoble

Fernande revient de l’usine. Il y a eu un accrochage tout à l’heure, les filles se sont chamaillées pour une broutille, une histoire de bouton dérobé.
Quand même, une manche de sa robe est déchirée.
Fernande hausse ses épaules. Elle ne se sent pas vraiment à sa place parmi ces filles de la campagne venues en ville pour gagner un peu d’argent.
La situation a un peu évolué.
En cet après-guerre, les gens osent maintenant sortir dans la rue. Les bruits des bombes et la peur des soldats sont presque oubliés. On ne les voyait plus guère.
Les femmes ont remplacé les hommes dans les usines, il faut que la vie continue.
Fernande en fait partie, aînée d’une grande famille de huit enfants, le père disparu, il lui revient d’aider sa pauvre mère à joindre les deux bouts. Pas facile de gagner son pain à la sueur de son front.

Si encore, il n’y avait que cela. Mais après les quinze heures de travail, il lui faut encore préparer la soupe du soir. Maman souffre depuis un certain temps d’une faiblesse aux poumons. Et l’entendre tousser lui déchire le cœur, à Fernande !
Pour lui éviter toute fatigue, elle prend la relève et s’occupe de ses frères et sœurs sans rechigner, courageuse.
Elle se sent épuisée ce soir.

Demain sera LE grand jour.
Elle soupire. Dans toute l’usine, du prolétaire jusqu’à la patronne, tout le monde en parle. Le vote, le vote, et encore le vote.
Elle n’arrive pas à bien saisir toute sa portée. Dans l’immédiat, elle n’en a que faire.
Ses préoccupations tournent autour de sa famille et sa survie.
La vie s’est organisée, les plus grands aident les plus petits dans un calme plus ou moins incertain et dans une ambiance joyeuse à défaut d’abondance.
Il faut vérifier les devoirs du soir, faire réciter et lorsque tout ce beau monde a fini, la soirée est déjà bien avancée.
Lasse, Fernande ramène une mèche derrière son oreille, passe une main fatiguée devant ses yeux.

Elle a perdu le papier sur lequel étaient listés les différents partis…
Elle avait parcouru rapidement les différents textes et le discours de Guy Mollet, son engagement dans la résistance l’avait convaincue de sa sincérité.

Demain, le bureau de vote commencera tôt.
Fernande réfléchit. Si elle s’organise bien, elle peut confier au petit Louis la responsabilité du petit déjeuner. Il allait sur ses quatorze ans, elle avait confiance.
Elle calcule rapidement. Le trajet jusqu’en ville devait faire une vingtaine de minutes à pied. En se dépêchant, elle serait de retour dans une à deux heures.
Elle aurait amplement le temps de préparer le repas de midi et de s’occuper des tâches ménagères.

Elle se masse ses épaules et se lève de sa chaise.
Elle éteint les lumières, fait le tour des chambres et regarde attendrie les têtes blondes endormies, la bouche entrouverte, emportées dans les rêves.
Elle vient voir Maman. Elle dort, un sourire sur les lèvres, le visage paisible.
Elle referme doucement la porte et se promet de tout faire pour que la famille ne manque de rien. Elle espère que l’avenir sera plus clément, que toutes ses promesses entendues se réaliseront.
avatar
Anneh
Occupe le terrain

Féminin Humeur : Joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Puisqu'il faut voter...

Message  Admin le Lun 4 Mai - 23:25

J'aime beaucoup la simplicité de ton texte Anneh. Tu décris les conditions de vie d'une grande majorité d'ouvrières à cet époque la avec beaucoup de justesse. Et je pense que tu as très bien cerné les préoccupations des femmes à cette époque la.

Bravo, j'ai vraiment aimé ce texte Premier

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Puisqu'il faut voter...

Message  Anneh le Lun 4 Mai - 23:30

J'ai dû faire des recherches !!!
M'imprégner de la politique de l'époque, des conditions de travail...
Merci à Amanda pour son coup de plume...
avatar
Anneh
Occupe le terrain

Féminin Humeur : Joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Puisqu'il faut voter...

Message  Pati le Mar 5 Mai - 8:21

un bon texte, anneh, bien plus construit que tes précédents, tes recherches se sentent et donnent du corps à ton récit
bravo Smile
avatar
Pati
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : mouvante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Puisqu'il faut voter...

Message  Amanda. le Mar 5 Mai - 10:19

clap clap clap
Surtout la fin OHHHHHH Bravo
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Puisqu'il faut voter...

Message  trainmusical le Lun 11 Mai - 16:20

J'aime aussi comme tu places le contexte d'après-guerre, c'est quelque chose que je n'ai pas vraiment réfléchi.
Bravo

_________________
Bonjour Invité. Le festoyeur te souhaite un bel automne papy  
avatar
trainmusical
Festoyeur

Masculin Humeur : à vous de juger :-)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum