Expérience avortée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne Expérience avortée

Message  catsoniou le Ven 22 Mai - 11:26

Au comptoir, ce matin : satisfaits de la vente de leurs  veaux  respectifs,  Arsène et Ferdinand viennent  s'en jeter un, sous l’œil   curieux de M. Serres, le pharmacien de Meyssac qui ne dédaigne pas, par gosier interposé, analyser les potions servies par Hubert le cafetier.

- Sers - nous donc un Cahors comme celui de la foire dernière, s'impatiente Ferdinand.        

- D'accord, d'accord, mais pas avant que vous ayez goûté le coca-cola.

- Qu'est-ce que c'est cette besogne ? Ça serait pas américain des fois ?  A moins que M.Serres ne t'ait refilé de la quintonine  quelque peu boudée par sa clientèle , ironise Ferdinand.

- Ferdinand !  La Quintonine est un médicament exclusivement délivré en officine ; bien que je ne ressente pas le besoin de faire de la réclame, je vous le recommande en cas de fatigue passagère …

- Le soir, avant d'aller retrouver notre femme, la Françoise, ça peut être utile aussi ? Glisse Ferdinand.

- Heu … Je n'entrerais pas dans ces considérations, mais je peux vous dire que le coca - cola  contient du caramel, de la vanille et de l'acide phosphorique,  du sucre  et d'autres ingrédients. Drôle de mélange, mais vous allez voir : les gens, surtout les jeunes, ne pourront pas s'en passer. Hubert ! Faite-donc goûter à ces messieurs le coca cola nouveau …

- Ouais … C'est curieux comme goût, Si je devais noter ton coca-cola par rapport au Cahors,  je lui collerais un zéro.  Hubert, tu peux le renvoyer en Amérique. J'en donnerais même pas à mon chien que j'aurais peur que ça lui mette les boyaux à l'envers, dit l'Arsène qui, à l'évidence, préfère le jus de la treille, même si ce n'est pas du Cahors, gourmandise des jours de foire.

- Je partage assez ton avis, complète Ferdinand et je me permets de poser une question à Monsieur le pharmacien  qui s'y connaît en potions en tous genres. C'est à propos des doryphores que nous ont aussi refilé les Américains …

- Je vous vois venir, Ferdinand, rigole Monsieur Serres. Vous voudriez saouler les insectes à costume rayé qui se régalent de vos pommes de terre !

- Saloperies  ! Une véritable, plaie, ces bestioles.  Je veux bien faire l'expérience. Hubert, file nous une cannette de coca. Avec l'Arsène, on  vous fera le rapport à la prochaine foire. En attendant, porte-nous une bouteille de Cahors. Change les verres. Faut pas gâter le vin avec ta mixture …

- A propos, renchérit le pharmacien, sans connaître le résultat de l'expérience avec les doryphores, je reconnais  une efficacité au coca-cola : plongez-y les pièces de monnaie une nuit entière et le lendemain, elles brillent comme des sous neufs …

- Dis-donc, Hubert, tu voulais te débarrasser de nous avec ta besogne ? Proteste Ferdinand. Tu n'y échapperas pas, la deuxième bouteille de Cahors, c'est sur ton compte !

A cause de cette deuxième chopine, l'expérience projetée resta lettre morte ! Oublié, le coca-cola  ne fut pas proposé aux doryphores et c'est bien dommage... Pour le plus grand bénéfice de Monsanto, Bayer et consorts qui purent continuer à fabriquer des pesticides de plus en plus corsés (et toxiques!) pour débarrasser les patates de leurs envahisseurs alors que le coca-cola eut peut-être abouti à leur éradication, qui sait ? Par stérilisation forcée ou avortement provoqué, la prolifération proverbiale de ces insectes  eut été mise à mal par cette boisson qui va autant  se multiplier, selon Monsieur Serres  que les doryphores ? 
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Expérience avortée

Message  Amanda. le Ven 22 Mai - 17:03

Du Coca-Cola à Monsanto, je ne m'y attendais pas...

Il n'y a que toi pour suivre ce chemin -là.

Si le coca enlève la rouille, tant mieux, ça doit être pour cela que je me porte comme un charme, vu que j'en ai consommé des litres et des litres...

Ah ! La Quintonine, j'ai encore l'air de la pub dans les oreilles....Le choix du personnage du pharmacien est donc bien judicieux pour ce texte. flower
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Expérience avortée

Message  Admin le Ven 22 Mai - 18:27

Ici les doryphores ce sont les bordelais (pardon Nerwen! Shocked )
Dès le début de ton texte on reconnait ta plume Cats Wink

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Expérience avortée

Message  tobermory le Sam 23 Mai - 19:24

Encore une pittoresque chronique provinciale.

Le soir, avant d'aller retrouver notre femme, la Françoise, ça peut être utile aussi ? Glisse Ferdinand.

La quintonine, ça serait le viagras de l'époque ? Laughing

Quant à Monsanto, comme parasites, c'est pire que les doryphores !
avatar
tobermory
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : Changeante

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum