Le p'tit cordonnier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne Le p'tit cordonnier

Message  catsoniou le Jeu 11 Juin - 7:49

En ce temps-là, avant l'apparition des funérariums où plusieurs trépassés qui s'ignoraient auparavant, peuvent cohabiter, la veillée funèbre au domicile du malheureux,  accompagnait la ou le défunt jusqu'à son ensevelissement. Celui-ci était suivi d'un repas partagé entre voisins, amis et parentèle plus ou moins éloignée.

Les repas post-enterrements donnaient donc  lieu à des  retrouvailles et conversations fort intéressantes. On y  oubliait les  anciennes  animosités,  elles aussi  enterrées …

Ne brûlons toutefois pas les étapes : il  y avait, précédant ces agapes,  deux ou trois longues journées séparant les obsèques du passage de vie à trépas. Une longue  procession compassée  défilait devant la dépouille ;  quelques larmes précédaient, avec les plus intimes, le verre de l'amitié.

On occupait ces  pénibles moments  avec componction, laissant  de côté les inévitables querelles qui suivent les décès. Dame ! Le partage des biens terrestres envenime parfois les relations entre survivants …

Il y  avait les nuits à passer en compagnie du mort et malgré l'affection qu'on lui portait,   ces longues nuits de veille étaient éprouvantes. Fort heureusement, la solidarité existait encore. Comme il y avait le spécialiste du pailler  lors du battage ou pour le  sacrifice du cochon, il y  avait  l'incontournable veilleur de nuit funèbre :  Antonin, le cordonnier.

Sans réticence, quelque soit le ou la disparue, Antonin,  se présentait  dès la nuit tombée  pour  tenir compagnie au mort. Il est fort dommage qu'aucun d'entre eux soit revenu raconter ces moments de solitude partagée. Peut-être se contentaient-ils, sur la route de l'au-delà, d'écouter  Antonin, ses chansons et son marteau ? Parce que le petit cordonnier  accompagnait son  martèlement des semelles de sa chansonnette favorite dont voici le refrain :


Petit cordonnier, t'es bête, bête
Qu'est-ce que t'as donc dans la tête, tête ?
Crois-tu donc que mon cœur s'achète, chète
Avec une paire de souliers ?

- Cordonnier ! Quand on veille un mort, on ne  travaille pas, on  ne  chante pas !

- Quand on est mort, on ne parle pas, répondit Antonin.

Sans coup férir, il  asséna un coup de marteau fatal sur la tête du Prosper qui, de connivence avec ses amis voulait s'amuser au dépens du petit cordonnier.

C'est ainsi  que deux innocents furent sacrifiés :  le coq de la basse-cour et un lapin s'invitèrent   au  repas d'enterrement de Prosper , où comme l'on s'en doute, la conversation fut très animée …
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le p'tit cordonnier

Message  Invité le Jeu 11 Juin - 9:30

On sent que tu as été contraint par la limite de caractères imposée par la consigne Cats. Et c'est dommage parce que tu évoques très bien tout ce qui entourait les obsèques dans nos campagnes jusqu'à l'apparition  des pompes funêbres et l'obligation de recourir à leurs services (on s'arrangeait bien mieux entre nous). J'ai - quant-à moi - horreur de leurs têtes de circonstance. 
Peut être eut-il fallu passer plus rapidement sur les rites dans la première partie de ton texte et développer davantage la deuxième ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le p'tit cordonnier

Message  Escandélia le Jeu 11 Juin - 12:20

J'ai pas compris qui était le Posper ? Le coq ou le lapin ?
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le p'tit cordonnier

Message  catsoniou le Jeu 11 Juin - 12:56

Yvanne a bien compris le dilemme : pour rester dans les clous du nombre de caractère, il fallait sacrifier une ou l'autre partie. Contexte ou drame, il fallait choisir ...  A vrai dire, le coup de marteau du cordonnier sur la tête du faux mort ( Prosper, Délia , Prosper ! )  est une histoire que contait ma maman. Elle ne développait pas la suite. Que devenait le cordonnier frappeur ? Je ne le sais point ...

Notez que c'est fort dommage pour le coq et le lapin qui firent les frais de l'opération  Déprimé , invités improvisés au repas d'enterrement  du Prosper.

Quant aux têtes d'enterrement des PF modernes ou celles du temps jadis quand le menuisier du coin fabriquait le cercueil et le voisin tirait (enfin son cheval ... ) le corbillard, ils prenaient bien aussi des têtes de circonstance  Crying or Very sad .
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le p'tit cordonnier

Message  Escandélia le Jeu 11 Juin - 13:19

donc résumons : 2 vrais morts le coq et le lapin
2 faux morts : le Prosper et le cordonnier
une vraie fête avec les4 réunis.
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le p'tit cordonnier

Message  catsoniou le Jeu 11 Juin - 13:25

Erreur , Délia, erreur ! trois morts ... Un coup de marteau sur la tête fut-il de cordonnier, ça vous envoie ad patres !!!
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le p'tit cordonnier

Message  Escandélia le Jeu 11 Juin - 13:27

pauvre Prosper ! paix aie son âme. amen.
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le p'tit cordonnier

Message  Invité le Jeu 11 Juin - 15:52

Oui Cats : le menuisier ou le fossoyeur prenaient peut être des mines d'enterrement en effet mais comme c'était des voisins, on pouvait penser qu'il y avait quand même une once d'empathie dans leur attitude. Et puis, on était entre nous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le p'tit cordonnier

Message  Admin le Jeu 11 Juin - 19:10

Je suis d'accord avec le premier commentaire d'Yvanne, tu as été limité et ça se sent, la seconde partie est de fait devenue beaucoup plus bouillon et je n'ai pas, tout comme Escandelia, compris qui était mort en définitive.
Par contre toute ta première partie m'a fait revenir des dizaines d'année en arrière, du temps où, comme tu le dis, on veillait les morts. Ainsi, j'ai veillé avec ma famille mes 2 grands-mères et mon grand-père. c'était une ambiance très particulière, on se relayait dans la chambre pendant que le reste de la famille se retrouvait pour manger, discuter, ou dormir dans les autres pièces. Tu as bien su décrire cette ambiance. flower

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le p'tit cordonnier

Message  Amanda. le Ven 12 Juin - 13:29

Comme Admin, petite fille j'ai encore assisté à la veillée du corps de ma grand-mère. Un voile ou un drap sur les miroirs ( pourquoi ?), les pendules arrêtées, strictement interdit d'écouter la radio ( elle n'avait pas de télé, la grand-mère) et aussi, comme tu le narres de chanter !
C'est pas Line Renaud qui chantait cette chanson du petit cordonnier ?
Moi, ça ne me gêne pas que tu décrives longuement le cérémonial des funérailles d'antan.
J'ai bien compris qui était mort, un sacripant qui voulait se payer la tête du malheureux cordonnier, bien brave homme quand même qui veillait tous ces morts.
On la payait pour ou c'était un bénévole ? Voilà une info qui manque Carton rouge

Alcoolo bravo !
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le p'tit cordonnier

Message  catsoniou le Ven 12 Juin - 14:16

On la payait pour ou c'était un bénévole ?

Pour répondre à Amanda : je suis persuadé que le veilleur funèbre ' était entièrement bénévole, tout comme ceux qui étaient "porteurs" , ce qui existe encore. J'ai accompli cette tâche une seule fois, il y  a une dizaine d'années : j'étais un des quatre voisins qui ont porté en terre Gaby, vieille femme de 90 ans passés .

Quant au p'tit cordonnier, sans solliciter son avis, je l'ai inclus dans une suite à cette histoire ...
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le p'tit cordonnier

Message  Sherkane le Dim 14 Juin - 20:51

Ta première partie est très fouillée et décrit très bien les veillées funèbres. Par contre comme tout le monde je n'ai pas vraiment compris la fin Elu boulet de l\'ann

Je vais aller lire ta suite
avatar
Sherkane
Modératrice écriture libre

Féminin Humeur : ....

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le p'tit cordonnier

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum