A: Couci - couça, la faille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne A: Couci - couça, la faille

Message  catsoniou le Mar 1 Sep - 8:21

Agile ou patraque,  tantôt grognon ou hilare, en clair d'humeur couci-couça, j'en connais maintenant la raison : j'ai dû glisser dans une faille temporelle.

Pour la première fois, mettant le nez à la porte de ma maison natale, ai-je noté la couleur claire  des pierres issues des roches sédimentaires à base de calcium ? Je ne sais plus mais je me souviens des fossiles marins trouvés à profusion   - en gardant les vaches ! -  tels les térébratules ou autres gryphées déposés sur les plages de la Mer du Jurassique, il y  a  des millions d'années, paraît-il,  au début de l'ère secondaire.

Plus tard, à  moins d'une lieue, franchissant la faille géologique de Meyssac, mes yeux découvrirent les pierres et la terre rouges.  Amalgame de silice ou grains de sable soudés entre eux par un ciment contenant des oxydes de fer, les pierres de grès ont donné son nom à Collonges-la-Rouge. Disséminées au delà de leur lieu d'extraction, elles  sont   linteaux de portes et fenêtres, mais aussi meules d'affûtage que chaque ferme, d'un côté ou l'autre de la faille, se devait de posséder  pour aiguiser couteaux de poche ou de cuisine, haches et serpes et surtout lames de faucheuses …

Entre Massif Central et Quercy, j'hésite à choisir mon identité : suis-je  un quercynois  du pays de la noix ou un Limousin fier de son sarrasin (blé noir!) et ses châtaignes, homme du Causse tel le grand-père maternel originaire de Cressensac du Lot  ou  homme des bois comme ma grand-mère paternelle corrézienne née au 19ème siècle dans les négrénets*  de Lagleygeolle ?

Oui, vraiment, il y  a une faille dans mes origines et mon identité. Ma commune d'adoption ne lève pas l’ambiguïté. Corrézien certes, mais les enfants de mon village sont scolarisés dans le Lot et le Maire s'emporte à juste titre  par lettre à ses administrés contre l'outrecuidance des édiles lotois qui veulent nous interdire de déposer nos « encombrants » à la déchetterie de Bétaille, cité lotoise limitrophe du   hameau où fut enseveli, il y  a 45 000 ans,  l'Homme de Neandertal.

Il fallait en finir, enjamber la faille géologique et créer un point d'ancrage pour ce Limousin qui s'est pris abusivement (?)  pendant quelques décennies  pour une des 22 régions de  France.

Est-ce François, Manuel ou Bernard ?  En haut lieu, on a tranché !

Il y  a fort longtemps,  nous avions la mer Jurassique  comme voisine, demain, l' océan Atlantique jouxtera nos terres comme Pau ou Bordeaux.  Jugement intemporel**  ?

Exit le Limousin, vive l'Aquitaine …
* Négrénets : épaisses forets dans des  vallées encaissées où le jour pénètre difficilement ...

**  Selon google ( https://books.google.fr/books ) il n'y a pas de jugement intemporel parce que la réflexion nous aide après coup à comprendre notre vie, mais il faut d'abord  vivre et choisir sans savoir ...


Au sujet de la faille géologique de Meyssac, voir :
http://www.geocaching.com/geocache/GC4ZA98_la-faille-geologique-de-meyssac

En images ...


avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A: Couci - couça, la faille

Message  Admin le Mar 1 Sep - 11:23

Je suis mitigée en lisant ton texte Cats, je reste un peu sur ma faim.
L'entrée en matière me plait. La partie suivante fait un peu trop guide touristique. Ensuite j'aime beaucoup cette partie:

Cats a écrit:Entre Massif Central et Quercy, j'hésite à choisir mon identité : suis-je  un quercynois  du pays de la noix ou un Limousin fier de son sarrasin (blé noir!) et ses châtaignes, homme du Causse tel le grand-père maternel originaire de Cressensac du Lot  ou  homme des bois comme ma grand-mère paternelle corrézienne née au 19ème siècle dans les négrénets*  de Lagleygeolle ?

Cela ne m'aurait pas déplu qu'elle soit plus longue  Wink

J'aime moins la fin qui dénote avec la partie citée plus haut.

Mais ce qui me gène le plus, c'est que je ne vois aucune référence à la photo Shocked

Pour finir (et en aparté) Ici, nous n'avions aucune envie d'agrandir notre territoire, mais en haut lieu il en a été décidé autrement. Carton rouge

Et un petit texte rien que pour la photo, ça te dit?


Dernière édition par Admin le Mar 1 Sep - 14:50, édité 1 fois

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A: Couci - couça, la faille

Message  Escandélia le Mar 1 Sep - 12:48

Moi je pense que la faille temporelle dans laquelle il est tombé le Cats, c'est quand il s'est retrouvé en vrac.
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A: Couci - couça, la faille

Message  plumentete le Mar 1 Sep - 14:49

En commençant ton texte, j'ai cru que tu allais nous emporter dans une fable sur les origines et j'étais prête à me laisser voguer à travers les âges préhistoriques mais la magie n'a pas opérée.

Comme Admin, je regrette un peu qu'il n'y ait pas davantage de lien avec la photo? D'autant que l'idée de la faille temporelle permet pas mal de fantaisie et qu'il n'ait nul besoin de faire état d'émotions et nostalgie pour rester dans la consigne. Donc si tu te laisses aller à un second texte s'inspirant et de la phrase et de la photo, je le lirais volontiers.... Smile
avatar
plumentete
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : heureuse attentive

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A: Couci - couça, la faille

Message  catsoniou le Mar 1 Sep - 15:35

Navré ... Déprimé

Ce qui m'a immédiatement interpellé dans cette consigne, c'est le mot faille .

La particularité du pays où je suis né a échappé, je pense, aux premières lectrices : Suivant le lien indiqué, notamment : Une faille est une déformation consistant en un plan ou une zone de rupture le long duquel deux blocs rocheux se déplacent l’un par rapport à l’autre.Ce plan divise un volume rocheux en deux compartiments qui ont glissé l’un par rapport à l’autre. Ces mouvements sont dus - aux forces exercées par les contraintes tectoniques qui résultent de la tectonique des plaques

L'occasion m'étant donnée, fallait que j'en cause !

Je vois également un rapprochement entre mon texte et une  définition de la faille temporelle : la faille temporelle est une distorsion du continuum espace-temps ayant des effets non-négligeables sur le déroulement du temps et sur la perception que peuvent en avoir les personnes.

S'y greffe ensuite  cette décision  qui se veut "jugement intemporel" (?) de rayer la région Limousin d'un trait de plume. Il n'en fallait pas plus pour susciter ma réflexion. Alors,   Help  prenez donc mon sujet simplement pour ceci ...

Quant à une seconde mouture, à l'impossible, nul n'est tenu  Nonnnnn  ... Mais c'est demandé si gentiment qu'inspiration aidant, je pourrais bien me laisser tenter   Plain
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A: Couci - couça, la faille

Message  Nerwen le Mar 1 Sep - 19:36

C'est vrai que ton texte ne fait pas référence à la photo, mais comme cours de géologie-géographie, il est fort intéressant ! flower Allez, un petit effort pour plonger dans la faille... spatio-temporelle...
avatar
Nerwen
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A: Couci - couça, la faille

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum