A. Un retour mouvementé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne A. Un retour mouvementé

Message  tobermory le Ven 25 Sep - 10:32

Pendant le retour des estives, j’imaginais déjà les réflexions des copains : «  Ben dis-donc l’estivant, tu t’embêtes pas, deux mois de à la montagne, le bon air, le soleil, la bouffe saine, les amours de vacances… »
Sauf que moi, j’étais là-bas pour bosser, comme le mono de colo ou le flic sur la route (des vacances aussi, des vacances des autres). Les touristes, c’était eux, les moutons que je devais convoyer et surveiller en permanence, comme des gamins turbulents et pas très malins. Éviter qu’ils aillent se casser une patte dans les rochers, se noyer dans le ruisseau ou se jeter dans la gueule d’un des loups qui rôdent dans le coin. Quant à la bonne bouffe, c’était pour eux aussi,  la table toujours servie d’herbe tendre, parfumée de senteurs délicates, de  crus millésimés d’eau de source. Vraiment, c’était l’hôtel quatre étoiles et même bien plus avec toutes ces constellations au dessus de nos têtes du soir au matin. Un hôtel où moi, le chien Patou, je n’étais qu’un domestique ou au mieux le régisseur.

On a commencé à redescendre fin août et on n’était pas les seuls. Les premiers jours il y a eu des bouchons sur la piste. Les moutons, immobilisés ou avançant au pas, chacun la tête dans le derrière du précédent, protestaient et bêlaient en concert, comme si ça avait pu faire avancer les choses. D’autres s’échappaient à droite ou à gauche, pensant trouver des itinéraires bis bien peinards. Des moutons qui prennent des initiatives, inadmissible ! Heureusement que j’étais là pour les ramener dans la communauté.

Quand la piste a été dégagée, le troupeau s’est rattrapé en fonçant tête baissée. Soudain on a entendu un coup de sifflet rageur. Deux flics se tenaient là, nous faisant signe de nous arrêter sur le bas-côté. Je me suis dit « zut alors, je parie que ces idiots ont fait un excès de vitesse, pourvu qu’on n’aille pas les embarquer ! » L’un des pandores a demandé les papiers à notre berger, les siens, les miens, ceux du troupeau et tout le tintouin sur la traçabilité. Puis il a dit «  Z’avez l’air bien pressés ; feriez pas un go-fast par hasard ? »
Un « go-fast », Kézako ? Go comme gigot et fast comme fast-food… Est_ce qu’ils nous soupçonnaient d’un trafic avec les kébabs de la ville ? C’est alors que j’ai remarqué qu’ils avaient un chien avec eux. Une plutôt, j’ai senti ça tout de suite. Une superbe, qui ressemblaient tellement à un loup que les moutons ne tenaient plus sur leurs pattes tellement ils tremblaient de peur. Un des flics a montré la chienne et a dit au berger : « on va faire un contrôle, si vous cachez de l’herbe ou de la blanche, Daisy trouvera, elle sait y faire, elle a bossé pour le effbiaîlle. »

Moi, j’étais en plein brouillard. L’herbe, tout le troupeau en avait plein les boyaux, c’était un crime ??? Et La blanche, notre plus belle brebis, qui avait récolté plein de médailles pour sa production de lait, qu’est ce qu’on pouvait lui reprocher ?

La clébarde flicarde s’est mise à renifler les bêtes une par une et pour finir elle est venue coller sa truffe dans mon poil, sous mon ventre, et même sous ma queue. En d’autres circonstances, ça ne m’aurait pas déplu, vu qu’elle était drôlement sexy, la Daisy. Mais vous comprendrez que là, devant tout le troupeau, j’étais gêné. Finalement elle est revenue vers les flics en faisant un signe négatif de la tête. Ils ont eu l’air déçus, mais on a pu repartir. Il m’a semblé que Daisy me regardait d’un air différent, non plus autoritaire et agressif, mais presque tendre. Je suis dit « Bah, oublie, mon vieux Pat, une fliquette, c’est pas  pour toi. » N’empêche que je ne pouvais pas m’empêcher d’y penser. De retour à la ferme, avec le train-train du boulot quotidien, ça s’est peu à peu estompé. Juste une pensée un peu mélancolique de temps à autre.

Et puis un jour, alors que je surveillais les moutons dans le pré, ils ont commencé à s’agiter et se sont mis à bêler à fendre l’âme. Alors j’ai aperçu deux oreilles pointues : c’était elle, Daisy. Comme le légionnaire qui déserte par amour, elle avait quitté sa brigade pour venir me rejoindre. Je lui ai dit :
- Comment t’as fait pour me retrouver ?
- Qu’est-ce que tu crois, j’avais enregistré ton odeur, elle ne me quittait plus, on peut dire que je t’avais dans la peau !

A présent, on est en couple pour le gardiennage du troupeau et croyez-moi elle s’y entend. Bien sûr, on fait les estives ensemble et on a un petit jappement complice quand on passe à l’endroit où on s’est rencontrés dans des circonstances hum hum….
On n’a plus jamais eu d’ennuis avec la flicaille : Daisy flaire leur présence à des kilomètres et alors on se dépêche de prendre une déviation. Une perle, ma Daisy !


Dernière édition par tobermory le Ven 25 Sep - 21:22, édité 2 fois
avatar
tobermory
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : Changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Un retour mouvementé

Message  plumentete le Ven 25 Sep - 12:51

Sympa ce texte, plein d'allusions à la société actuelle et d'humour tendre, j'aime particulièrement
Comme le légionnaire qui déserte par amour, elle avait quitté sa brigade pour venir me rejoindre a écrit:
avatar
plumentete
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : heureuse attentive

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Un retour mouvementé

Message  Amanda. le Ven 25 Sep - 13:50

Très originale, l'idée de se mettre dans la peau du chien comme la rencontre avec la fliquette et les embouteillages, bref du Tober haut de gamme ! clap
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Un retour mouvementé

Message  Invité le Ven 25 Sep - 15:23

Very Happy Je devine dans ton texte des comparaisons et une ironie sous-jacente qui m'ont bien amusée. Et je t'imagine tout à fait en train d'écrire cette sortie - pardon descente - époustouflante et mouvementée.
Y a pas à dire y en a pas deux comme toi l'ami !

Hé ! N'oublie pas mon anniversaire ! MDR

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Un retour mouvementé

Message  Admin le Ven 25 Sep - 16:58

Original, amusant avec plein d'allusions. Retour en fanfare pour notre ami Tober Fête

Si tu me permets, je profite de ce texte qui met en scène le chien Patou pour vous expliquer la différence entre un chien de travail et un chien de troupeaux. Les personnes qui ne connaissent pas trop la montagne le savent rarement.

Lors des transhumances, vous voyez 3 races de chien la plupart du temps: Le labrit, le border collie et le patou.

Le labrit et le border collie sont des chiens de bergers. Ils sont utilisés pour rassembler les troupeaux, les guider, et retrouver les brebis égarées. Ce sont des chiens de travail qui sont dressés dès leur plus jeune âge. Pourquoi ces 2 races-là? Parce qu'à la naissance ils ont déjà l'instinct de rassembler. Ils ont besoin (en tout cas pour le border collie que je connais mieux) d'être cadrés, et ils sont très réceptifs. Ils aiment le travail et sont capables de mourir à la tâche. Ils ont besoin de se dépenser et sont capables de partir en montagne récupérer les bêtes sur un simple ordre du maître.

Parlons du patou maintenant, ces énormes chiens blancs ou marrons clairs aussi doux que des peluches. Le patou est un chien de troupeau, il ne se dresse pas. A sa naissance, on le dépose dans la grange au milieu des brebis pour qu'il grandisse dans le troupeau. Ainsi, les brebis l'adoptent comme l'un des leurs, c'est comme une super brebis en fait. Il est costaud grand et devient le chef du troupeau. En montagne, vous remarquerez que la plupart du temps il est au milieu du troupeau et si vous vous approchez, il aboie pour défendre les siens.
Il sert donc à éloigner les loups et les ours et autres prédateurs et ne sert qu'à ça. Mais c'est un super gardien justement.
Le Patou n'a pas de relation privilégiée avec le berger (contrairement au border collie et labrit)
Pour comparer on pourrait dire que le border collie est le bras droit du berger et la patou le chef des brebis.

Voilà, j'espère que mes explications vous auront intéressés

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Un retour mouvementé

Message  Amanda. le Ven 25 Sep - 17:02

Merci pour ces explications précieuses. J'adore les border collies, j'en prendrais un si je vivais en montagne, en ville C pas gagné !
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Un retour mouvementé

Message  Escandélia le Ven 25 Sep - 17:05

Une texte satirique et  croustillant à souhait, avec en prime une histoire d'amour, quelle histoire ! très agréable à lire.
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Un retour mouvementé

Message  Sherkane le Ven 25 Sep - 20:05

Laughing Tu cartonnes J'adore ton texte Tober! De la fantaisie, de l'humour...
avatar
Sherkane
Modératrice écriture libre

Féminin Humeur : ....

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Un retour mouvementé

Message  Nerwen le Sam 26 Sep - 18:52

Love story au pays des patous ! Une rencontre sentimentale improbable pimentée de traits d'humour et d'images délicieuses. J'aime !!!! Soleil flower Soleil flower Soleil flower  Soleil  flower Soleil
avatar
Nerwen
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Un retour mouvementé

Message  virgul le Dim 27 Sep - 11:20

Moi aussi j'ai adoré.Originalité, humour et style très rythmé. Un vrai bon moment de lecture.
Merci aussi à Admin pour ses explications.

virgul
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : optimiste

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Un retour mouvementé

Message  Mesange le Lun 28 Sep - 15:12

Je me joins aux coms précédent. Texte génial! Le sourire est contagieux!
avatar
Mesange
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : ciel bleu, quelques nuages de passage

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum