A. Dernière nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne A. Dernière nuit

Message  Sherkane le Ven 25 Sep - 21:31

C’est la dernière nuit. Je le devine aux agissements de l’homme. Il a passé l’après-midi avec ses borders collies à trier les brebis selon leurs propriétaires. Puis en fin de journée, il a nettoyé à grande eau le refuge. Il a empli de bois le petit réduit au cas où quelqu’un aurait besoin de s’abriter cet hiver.

Maintenant il discute avec l’autre homme, celui au gros camion remorque qui nous a amenés ici en début d’été. S’il est revenu c’est que  l’heure du départ approche.

Le retour me semble plus précoce que d’habitude. Le brame du cerf dans la forêt de Lente débute à peine. Les gelées matinales n’ont pas encore fait leur apparition.

De toute façon j’ai hâte de retourner dans la vallée. J’en ai plein les coussinets. Comme l’homme d’ailleurs.

Une estive difficile cette année. La canicule, même ici à1300m d’altitude. Des nuits étouffantes. Une herbe rase et vite jaunie. Les moutons n’ont pas autant profité que d’habitude. Une partie a dû être déplacée sur un autre pâturage.

Une surveillance continuelle. Protéger notre troupeau de 1200 bêtes des chiens errants, des randonneurs trop curieux. Poursuivre voir tuer les premiers. Intimider les seconds par notre prestance et quelques grognements dissuasifs au besoin.

Les loups ! Une autre histoire !

Cette nuit-là. Deux d’entre eux furtifs autour de l’enclos. Mes aboiements furieux mêlés à ceux des deux autres patous, ont réveillé l’homme. Il a déboulé fusil en main et tiré. Un tir de défense. Permis. Les loups se sont enfuis.

Heureusement le troupeau n’a pas paniqué. Imaginez si cela avait été le cas ! Notre pâturage, le plateau d’Ambel est bordé de hautes falaises. Une panique générale et cela peut faire des dizaines de brebis qui se précipitent dans le vide avant que les borders collies ne puissent les ramener au calme.

Depuis cette nuit nous ne dormons que d’un œil l’homme et nous. Toujours sur le qui-vive. Des loups parcourent la forêt de Lente depuis plusieurs années. Une forêt giboyeuse : cerfs, biches, chevreuils, sangliers, chamois, mouflons, bouquetins…. Assez pour calmer leur appétit. Jusqu’à cette nuit jamais ils ne s’étaient approchés des troupeaux. Ils reviendront. L’homme et nous nous en sommes sûrs.

La nuit est tombée. C’est la pleine lune. La forêt de Lente résonne du brame de dizaine de cerfs. Les hommes fument la pipe sur le pas de la porte du refuge. L’air est doux. Je m’endormirais presque mais je dois veiller sur le troupeau.

Demain nous nous mettrons en route vers le col de la Bataille où le camion nous attend pour redescendre dans la vallée.
avatar
Sherkane
Modératrice écriture libre

Féminin Humeur : ....

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Dernière nuit

Message  Admin le Ven 25 Sep - 23:21

J'aime beaucoup ton texte qui donne le premier rôle au Patou. Voilà un chien courageux et protecteur dont on ne connaît pas assez l'importance . Bravo clap

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Dernière nuit

Message  Escandélia le Sam 26 Sep - 9:55

Très beau texte aussi pour moi qui apprécie ces doux chiens pas si commodes que ça en vérité, mais tellement utiles !
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Dernière nuit

Message  Invité le Sam 26 Sep - 17:45

Un chien consciencieux qui a tout donné dans son travail de garde. On comprend sa fatigue et sa hâte de rejoindre la vallée. Cet été, particulièrement pénible,n'a pas été de tout repos. Pas très agréable aussi à ses yeux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Dernière nuit

Message  tobermory le Sam 26 Sep - 17:54

Ton récit nous permet très bien d'imaginer ce  que peux ressentir ce Patou, ses sensations, ses inquiétudes, le sens de sa responsabilité. Et tout cela parait très bien documenté.
avatar
tobermory
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : Changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Dernière nuit

Message  Nerwen le Sam 26 Sep - 18:29

Tout n'est pas idyllique à l'estive comme les ignorants citadains pourraient le croire et ton Patou nous rappelle à la réalité, celle des aléas climatiques, de la menace des prédateurs en tout genre, de la fatigue des hommes et des bêtes.
avatar
Nerwen
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Dernière nuit

Message  virgul le Dim 27 Sep - 12:05

Belle façon de nous décrire les difficultés de l'estive au travers du chien très impliqué dans son travail. De belles images aussi, autant de signes, pour traduire cette fin d'estive.

virgul
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : optimiste

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Dernière nuit

Message  Mesange le Dim 27 Sep - 21:29

Un texte plein de réalisme; oui, tout n'est pas facile en estive. Les hommes et les chiens ont travaillé du lever au coucher du soleil, de longues journées aux multiples tâches. Et pourtant.... la vie à la montagne, au grand air a quelque chose de grisant, quelque chose qui appelle à nouveau.... J'aime bien comme tu parles de cette vie à travers le regard "humain" du chien.
avatar
Mesange
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : ciel bleu, quelques nuages de passage

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Dernière nuit

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum