A. Noche triste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne A. Noche triste

Message  Nerwen le Dim 11 Oct - 21:05

« Madame ! Madame ! Réveillez-vous ! Madame ! »

Doucement secouée par une main compatissante, la jeune femme émerge d’un sommeil agité. Elle ouvre les yeux sur une somptueuse chambre qu’elle ne reconnaît pas. Des larmes ruissèlent sur ses joues… Elle s’accroche convulsivement à la main secourable, écoute la voix apaisante qui continue :
« Voyons, Madame, tout va bien, ce n’est qu’un mauvais rêve, réveillez-vous ! Réveillez-vous !»
Ses yeux se posent successivement sur le lit à la courtepointe damassée, sur l’immense miroir doré, sur les meubles imposants qui luisent faiblement à la lueur du feu mourant dans la cheminée. Ils s’arrêtent sur l’élégante robe de soie abandonnée la veille sur un fauteuil… Peu à peu, Eugénie, impératrice des Français, reprend pied avec la réalité.

Elle est dans sa chambre, à l’Hôtel des Princes, le plus luxueux de la station qu’elle a elle-même contribué à lancer.
« Oh, Pilar, si tu savais quel rêve affreux je viens de faire… dit-elle en s’adressant à la dame d’atours qui ne la quitte jamais.
C’était… c’était… si… réel, que j’en suis encore toute bouleversée !
—Racontez-moi, Madame cela vous aidera et vous pourrez vous rendormir.

—Je déambulais dans un endroit en ruine, parmi les gravas et les décombres. Des tentures déchirées s’agitaient mollement aux vents coulis venant des verrières brisées… Je trébuchais contre les lames disjointes du parquet et les lambris arrachés, avec, au cœur, une immense angoisse car je ne comprenais pas ce que je faisais dans ces lieux inconnus.

C’est en arrivant dans une grande pièce abandonnée que j’ai reconnu… le piano ! Le merveilleux piano du salon, brisé, éventré, gris de poussière, à tout jamais muet… Emergeant de ce désastre, au départ de la rampe, au pied du grand escalier délabré, mon effigie d’acajou, me contemplait…
J’étais ici, à l’hôtel des Princes ! Mais un hôtel dévasté, comme si des centaines et des centaines d’années de négligence et d’abandon avaient passé. Comment est-ce possible ?  Comment un si bel endroit pourrait-il devenir ce lieu abandonné aux ravages du temps ?

—Ce n’est qu’un cauchemar, Madame. Rendormez-vous et, demain, en parcourant l’hôtel, vous sourirez de votre effroi nocturne. Et puis, rappelez-vous, demain vous avez projeté de marcher jusqu’au belvédère que vous aimez tant. Et tenez, savez-vous comment les gens d’ici nomment cette promenade ? Ils l’appellent la Promenade de l’Impératrice…
—Crois-tu Pilar que, même si l’Hôtel des Princes disparaissait, la mémoire des hommes se souviendrait de ce nom ? »

avatar
Nerwen
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Noche triste

Message  tobermory le Lun 12 Oct - 7:34

Un texte à la fois plein de tendresse et d'une ironie amère : comme le dit la servante, la vision d'un Hôtel des Princes délabré et à l'abandon ne peut être qu'un cauchemar sans réalité...
avatar
tobermory
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : Changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Noche triste

Message  Admin le Lun 12 Oct - 8:24

Un rêve prémonitoire qui donne des frissons en le lisant.
Je retrouve l'angoisse de certains de mes cauchemars, lorsque je me perds dans un lieu que je ne reconnais plus.
C'est vraiment très bien décrit .
Je suis contente que tu parles du piano. J'ai réussi à le voir à travers une vitre brisée et ca m'a fait vraiment mal au cœur de le voir dans cet état . Bravo pour ce très beau texte !

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Noche triste

Message  July_C le Lun 12 Oct - 17:58

Prosterne
Bien amené par le rêve prémonitoire.
C'est vrai que bien des rêves/cauchemar nous semblent si réels qu'on a du mal à s'en remettre.
Celui d'Eugénie ne pouvait être que très troublant face à une telle sidération.

J'aime bien ton angle d'attaque ! clap

_________________

D'une extimité à l'autre...
avatar
July_C
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Bonne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Noche triste

Message  virgul le Lun 12 Oct - 19:16

Une très belle idée et très bien rendue. J'ai beaucoup aimé.

virgul
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : optimiste

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum