A. Les ombres de l'encre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne A. Les ombres de l'encre

Message  Christa77 le Mer 11 Nov - 15:52

L'esprit humain est une chose fascinante. Tant d'univers qui bouillonnent dans tant de connexions nerveuses de cerveaux complexes et fêlés. De ce point de vue, un livre est un miracle: il permet la rencontre des univers, au point que le lecteur peut tourner les pages en imaginant comprendre la pensée de l'auteur, retrouver ses frustrations, ses interrogations essentielles.

Cet étrange phénomène m'est arrivé à quelques reprises. Il y a évidemment l'attachement sentimental que j'éprouve pour certains ouvrages, jalons d'une vie de lectrice assidue et passionnée. J'ai dessiné ma carte bibliophile autour d'auteurs, de thèmes, d'influences et de souvenirs, surtout. Mais l'alchimie parfaite entre un fond, une forme et mes aspirations profondes… Je pleure rien que d'y penser. Fantasme d'une lecture imprégnée, ressentie. Car oui, un livre écrit pour moi est un livre qui me fait physiquement chavirer. Sentir le velouté huileux d'un rayon de soleil égaré, le picotement d'un regard perdu, le vertige d'une caresse.
Au fantasme de la lecture se superpose celui de l'écriture. Un auteur bien connu pour son goût des formicidés a dit, en substance, que chaque écrivain en herbe possède un livre intérieur, et que l'un de chemin vers la littérature passe par la rédaction de ce livre. Ce premier jet ou crachat – parce qu'il faut bien que le corps exhale – sera le plus personnel, le plus proche de sa psyché. À partir de là, de ce premier terreau, il peut envisager un style, un contenu, une forme. Jolie idée, non?

Je sais que ce livre doit sortir, et il s'écrira. La phrase "J'ai toujours pensé qu'un livre est écrit pour tous mais qu'il ne peut n'être destiné qu'à une personne en particulier" prend tout son sens et toute sa gravité, à ce point précis. Écrire un livre pour tous et chacun, qui parle à l'humanité! Délire démiurge et mégalomane. Car au fond, je ne sais bien que, si je devais l'écrire, ce livre ne s'adresserait jamais qu'à toi.

Toi, c'est une ombre qui hante ma vie et qui a trouvé une cachette parfaite au fond de mon encrier. Tu surgis au détour de chaque mot, te planques derrière chaque virgule. Toi… c'est mon secret. Quel que soit la route de ma plume, elle s'arrête à ce jour de septembre où mon destin s'est scellé autour de toi. Elle repasse, pour la millième fois, les étapes de cette histoire, enjolivant parfois, dramatisant souvent. Car finalement, tu n'étais pas si important. La mémoire est une garce, quand elle veut "faire de la littérature". Ce livre-là ne sera écrit que pour moi, pour que je puisse écrire aux autres.
avatar
Christa77
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Rêveuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ombres de l'encre

Message  virgul le Mer 11 Nov - 17:24

Il y a beaucoup de passages que j'aurais voulu souligner, mais finalement c'est l'ensemble de ton texte et son équilibre que j'aime beaucoup. Dans le fond et la forme. A la fin, le toi à l'imparfait est triste et prude, mais une porte s'ouvre, grâce à la clef des mots.

virgul
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : optimiste

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ombres de l'encre

Message  Escandélia le Mer 11 Nov - 17:32

Chacun possède son livre intérieur. Il puisse en l'autre son propre reflet. Ton texte cherchant sa muse pour écrire enfin son moi en est la révélation.
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ombres de l'encre

Message  virgul le Mer 11 Nov - 17:58

Christa, éclaire nous sur ta fin ! J'ai hésité, car comme Escandélia j'avais opté pour un Toi qui étais ta muse. Je me suis ravisé à cause de l'imparfait et du "tu n'étais pas si important" et qu'il s'agissait donc d'un "ex". Par curiosité je viens de vérifier: ton entrée sur Kalé date de septembre! Indice qui penche en faveur d'Escandélia.

virgul
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : optimiste

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ombres de l'encre

Message  Escandélia le Mer 11 Nov - 18:02

Virgul  : si je gagne, tu paie à boire ? R-V à la cave
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ombres de l'encre

Message  AlainX le Mer 11 Nov - 18:33

Ce texte est prenant, bien écrit, complet en lui-même.
Il a de l'épaisseur, témoigne d'une vie "vraie" avec ses lumières et ses ombres.
J'ai beaucoup aimé. Il m'a touché le coeur.

Pas besoin d'en dire plus sur les derniers paragraphes.
On est au delà des curiosités inutiles.

Juste se laisse porter et respecter les mystères qui sont les nôtres.

Donc, Merci !
avatar
AlainX
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : stable

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ombres de l'encre

Message  July_C le Mer 11 Nov - 21:14

Ton texte m'a touché aussi.
Les mots, c'est aussi parfois hurler en silence tous les secrets tapis au fond de soi.
Viendra-t-il un jour ? Seul son auteur le sait.

avatar
July_C
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Bonne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ombres de l'encre

Message  Amanda. le Jeu 12 Nov - 14:38

Je ne peux qu'être d'accord avec les comm's précédents.
Ton texte est complètement abouti, même s'il n'est pas totalement révélateur de ton secret, de ton moi intime.
Pour moi, il se constitue de deux parties, celle où tu parles de ton attitude, ton ressenti par rapport aux livres lus, et cela tu le décris magnifiquement bien.
Dans la deuxième partie, tu vires dans l'intime, le secret et le lecteur se pose donc des questions auxquelles tu ne veux pas donner de réponses, à chacun son interprétation.
Perso, et je ne suis pas la seule j'aurais préféré que tu en dises plus.
C'est pourquoi je préfère la première moitié mais c'est uniquement un avis personnel, cela n'enlève rien à ton talent.
Tu cartonnes
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ombres de l'encre

Message  Admin le Jeu 12 Nov - 16:44

Je serais tentée de reprendre mot pour mot le commentaire d'Amanda, sauf la fin.
Deux parties en effet, avec une première partie qui est une réponse à la consigne et une seconde où tu laisses aller ta plume vers un lieu  plus intime.
Ta fin me suffit, plus, ce serait du voyeurisme. J’aime le mystère.
Un texte magnifique. merci Prosterne

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ombres de l'encre

Message  madeleinedeproust le Jeu 12 Nov - 18:43

Un très beau texte, complet, et qui se suffit à lui-même.
avatar
madeleinedeproust
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : littéraire

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ombres de l'encre

Message  catsoniou le Sam 14 Nov - 15:40

Au fantasme de la lecture se superpose celui de l'écriture.


Rapprochement des deux notions qui résume bien la complexité du sujet : lire,  tout un chacun le peut, écrire est une autre démarche ...

Pour l'ensemble du texte Quel talent
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ombres de l'encre

Message  Bruyère le Dim 15 Nov - 12:29

Ton texte à moi aussi me suffit, il est intense et laisse à chacun faire une appropriation. Et j'aime beaucoup le titre!
avatar
Bruyère
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : apaisée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ombres de l'encre

Message  Nerwen le Dim 15 Nov - 18:04

Prosterne J'aime beaucoup ton texte et  j'apprécie que tu aies gardé une part d'intime et de mystère.
avatar
Nerwen
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ombres de l'encre

Message  tobermory le Lun 16 Nov - 14:41

Un texte bien écrit et intrigant, avec ce personnage qui reste caché dans l’encrier. Le titre est très beau et il m’évoque a contrario ce Haïku d’un auteur japonais qui compare les caractères sur la page à des « fourmis sans ombre. »
avatar
tobermory
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : Changeante

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum