A.La girafe sens dessus dessous (conte africain)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne A.La girafe sens dessus dessous (conte africain)

Message  tobermory le Mar 15 Déc - 11:35

Il était une fois, il y a très longtemps, un animal qu’on appelait girafe, mais qui n’était pas encore tout à fait celle que nous connaissons. Il lui manquait ces taches fauves, entourées de lignes blanches de la girafe d’aujourd’hui. Cet animal était le dernier qu’avait créé l’Esprit de la terre, avec le petit bout d’argile qui lui restait. A ce moment là, il était très fatigué d’avoir fabriqué les lions, les tigres, les chameaux et tous les autres animaux. Il avait pétri cette dernière poignée d’agile en dormant à moitié et le résultat, ce fut cet animal bizarre  avec des pattes longues et fines comme celles d’une gazelle, un cou comme le tronc de l’arbre bouteille et une toute petite tête.

Bien sûr, se dit l’Esprit de la terre, cet animal est bizarre, mais c’est le plus grand de tous ceux que j’ai fait alors je vais le mettre dans le plus grand pays, où sont les plus grands déserts, les plus grandes savanes et les plus grandes forêts. Et il mit la girafe dans le pays d’Afrique. Quand les hommes la virent, ils dirent « comme elle est grande, sa tête touche le ciel, c‘est la reine de la savane ! »

La première fois que la girafe commença à courir sur ses grandes pattes, il se produisit une catastrophe parce que l’esprit de la terre était tellement fatigué qu’il avait mal pétri l’argile. La pauvre girafe tomba en mille morceaux  au milieu de la savane. Elle se mit à crier « au secours, c’est moi la reine de la savane, par pitié, remettez tous mes morceaux ensemble ! » Les hommes ramassèrent les morceaux et les amenèrent au marabout en lui demandant de refaire la girafe. Le marabout ne se souvenait pas bien comment elle était avant et quand il eut fini de remettre tous les morceaux ensemble, ça ne ressemblait plus à une girafe. La tête était au bout d’une patte, le cou était à la place de la queue le ventre à la place du dos et encore beaucoup d’autres erreurs. La girafe n’était pas contente car elle ne pouvait plus courir, ni brouter les feuilles des arbres et en plus les autres animaux se moquaient d’elle. Alors, elle demanda au marabout de recommencer. Il sépara à nouveau les morceaux et les assembla d’une autre façon. Mais ça n’était pas mieux, cette fois, la tête était au bout de la queue et les pattes dans le ventre. La girafe n’était toujours pas contente, et elle avait mal partout. Le marabout recommença et recommença  encore et c’était toujours raté. Au bout de plus de cent fois, la girafe cria : « Là, c’est bon ! » Elle était redevenue une girafe comme avant, la reine de la savane à nouveau.
Pourtant elle était triste. Elle se disait qu’elle retomberait sans doute en morceaux un jour et que les autres animaux recommenceraient à se moquer et que le marabout la ferait encore souffrir en assemblant les morceaux n’importe comment.

Un jour qu’elle marchait dans la savane, elle rencontra un enfant qui s’était perdu. Il était couché sous un arbre et il dit à la girafe : « en haut de cet arbre, il y a des fruits nourrissants et avec du jus, mais je ne peux pas les attraper. Je vais mourir de faim et de soif." Aussitôt, la girafe attrapa trois fruits dans sa gueule et les donna au garçon qui put se rassasier. Ensuite, il dit à la girafe « Je  me suis perdu, je n’arrive pas à retrouver mon village. »
La girafe lui demanda comment était son village. Il répondit
Il est tout en rond, autour d’un baobab à cinq branches
La girafe regarda partout du haut de son long cou et elle vit le village.
« Viens avec moi, dit l’enfant, mon père est le roi de ce village, il est très bon et très intelligent et il te récompensera de ce que tu as fait pour moi »
Quand ils furent arrivés au village, le roi dit à la girafe :
« Dis moi ce que tu veux, je te le donnerai pour te remercier »
La girafe lui parla de son corps qui se mettait facilement en morceaux et du marabout qui avait dû recommencer cent fois avant de la refaire comme il fallait.
Le roi fit venir le sorcier du village. Le sorcier posa une échelle contre la girafe et passa sa main partout sur son corps. Puis il dit :
"C’est vrai, les morceaux sont mal assemblés, je les sens bien sous ma main ; quand la girafe se mettra à courir ou à remuer un peu trop, ils s’éparpilleront par terre."
« Sorcier » dit le roi, si tu peux empêcher ça, je te récompenserai généreusement
Alors le sorcier alla chercher une grande calebasse pleine d’une pommade blanche magique qu’il utilisait pour recoller les bras, les jambes, les cous et les autres parties du corps des villageois blessés au travail ou à la guerre. Il remonta sur l’échelle et passa soigneusement la pommade autour de chaque morceau, petit ou grand. Quand il eu fini, il dit :
« Maintenant, girafe, tu peux courir autant que tu veux, ton corps restera entier. Et regarde comme tu es belle avec tous ces dessins blancs sur ta robe !

Elle était tellement belle que quand elle rencontra un Monsieur girafe, il tomba tout de suite amoureux d’elle et demanda à l’épouser. Elle accepta, mais avant le mariage, elle l’emmena voir le sorcier pour qu’il colle bien tous ses morceaux. Elle n’avait pas envie qu’il tombe en miette pendant leur nuit de noce.
avatar
tobermory
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : Changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.La girafe sens dessus dessous (conte africain)

Message  Escandélia le Mar 15 Déc - 14:36

C'est un très joli conte ! je ne sais pas pourquoi, je 'attendais à l'explication que tu donnes à propos des tâches cerclées de blanc. Tu es un véritable conteur, les enfants doivent être heureux de ta compagnie.
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.La girafe sens dessus dessous (conte africain)

Message  Amanda. le Mar 15 Déc - 17:21

J'adore et la fin est géniale !
Comme quoi " l'Esprit de la Terre" lui aussi connaît la fatigue et commet des erreurs, y a qu'à regarder autour de nous... denonce

Quel talent
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.La girafe sens dessus dessous (conte africain)

Message  Admin le Mer 16 Déc - 1:24

Le temps d'une histoire je suis redevenue une petite-fille émerveillée devant un livre d'images. Ton conte est magnifique Tober Prosterne Prosterne Prosterne

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.La girafe sens dessus dessous (conte africain)

Message  Invité le Jeu 17 Déc - 16:44

Chez toi, c'est la girafe qui sauve Moussa. Mais ton Moussa à toi est fils de roi - tout de suite, ça classe - et non fils de rien. Comment se fait-il qu'il se promène seul, sans aucune escorte et trouve le moyen de se perdre ? L'aurait pu semer des petits cailloux. Bon, là, je m'égare... Wink
Tober, tu sais que j'admire tes talents d'écriture. Mais tu te surpasses quand tu te mets à écrire pour les enfants. Tu sais exactement les mots justes, les répétitions placées au bon endroit qui font que les enfants "accrochent"et quand on te lit, les intonations viennent toutes seules, c'est magique. Pas besoin de préparation pour raconter tes histoires.
Je pense que celle-ci pourrait s'accompagner d'un puzzle girafe. Ce serait amusant de le faire et le défaire au gré du conte.
Tu n'as pas pu t'empêcher de terminer par un clin d'œil coquin. C'est pour les enfants ça ? Very Happy
Mais tu as raison : si le papa girafe se démontait pendant la nuit de noces, ça ferait désordre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.La girafe sens dessus dessous (conte africain)

Message  Nerwen le Dim 20 Déc - 16:16

Prosterne Faire et défaire, passe-temps favori des enfants qui apprécieront ta manière d'aborder le problème de cette pauvre girafe. C'est drôle, parle à l'imagination et... se termine bien, chose indispensable pour un conte. Bravo !
avatar
Nerwen
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.La girafe sens dessus dessous (conte africain)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum