A.Lieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne A.Lieu

Message  Adrienne le Ven 9 Sep - 14:49

Dans la salle à manger d’apparat, qu’on n’ouvre qu’aux grandes occasions, on allumera le poêle à charbon dès la veille. Il fume toujours un peu.
On mettra les rallonges à la table et on la couvrira de la belle nappe blanche damassée, aux plis raides d’amidon. On aura peur d'y faire une tache.
On sortira le beau service, l’argenterie, les verres à pied. Tout devra briller.
On ne mettra que deux bougies, qu'on devra promettre de bien surveiller parce que grand-mère a peur du feu.
Grand-père présidera en bout de table et le menu ne variera pas: des huîtres, des bouchées à la Reine, de la dinde avec des croquettes et des airelles, une bûche à la crème au beurre, du champagne et des vins de Bordeaux. Le rouge sera un Saint-Estèphe parce qu'on n'a plus de château La Pointe.

Autour de la table, il y aura le père, la mère, le grand-père, la grand-mère, le petit frère et elle.
Sauf que le père n'y sera pas beaucoup assis, c'est lui qui fait la cuisine et ça lui coupe l'appétit tellement il est nerveux pour la réussite et la succession de ses petits plats, qu'il tient à servir lui-même, et sur l'assiette s'il vous plaît, joliment présentée.
Le grand-père trônera en bout de table. Il s'y trouvera souvent presque seul, avec les deux bougies et les trois branches de houx, parce que la grand-mère, qui cède sa cuisine pour l'occasion, ne peut s'empêcher d'y faire des aller-retour. Pour rien, d'ailleurs, car c'est la gamine qui assiste le chef aux fourneaux, aide à servir, débarrasse et fait la vaisselle.
Le petit frère est généralement collé à la télé, dans l'autre pièce, celle des jours ordinaires. Il faudra constamment le rappeler à table, il faudra beaucoup insister et ça énervera le grand-père qui estime qu'un enfant doit obéir au doigt et à l’œil. Finir son assiette. Ne pas parler devant les grandes personnes sauf si on l'interroge. Ne pas quitter la table sans permission. Mais il se gardera de tout commentaire parce que sa fille est fort chatouilleuse sur ce sujet...
D'ailleurs elle, que fait-elle? Elle ne fait rien. Elle se tient bien droite les coudes près du corps et les mains posées sur la table. Elle parle. Elle commande à sa fille, à son mari et à sa mère.
C'est ainsi qu'on prend conscience, dès ses huit ans, des ordres hiérarchiques.
(400 mots exactement)
et sur la photo, les mains de mon père, un de ses derniers Noëls

_________________
L'essentiel est invisible pour les yeux
Le petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry
avatar
Adrienne
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : brouillonne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Lieu

Message  Escandélia le Ven 9 Sep - 16:42

c'est assez contemporain, pourtant ça a l'air d'un autre temps. Je trouve que l'emploi du mode futur donne une touche particulière à ton texte, comme si du tableau que tu nous présente, sortaient les témoins de la scène, ou un magicien qui orchestrerait tout. C'est très agréable à lire.
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne merci!

Message  Adrienne le Ven 9 Sep - 16:47

ah mais c'est d'un autre temps, d'un autre siècle ;-)
(les années 1970)
merci pour ton appréciation, j'ai choisi le futur parce que la petite fille sait (ou croit savoir) que ce sera pareil chaque année...
bonne soirée, bon week-end!

_________________
L'essentiel est invisible pour les yeux
Le petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry
avatar
Adrienne
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : brouillonne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Lieu

Message  Admin le Ven 9 Sep - 18:10

Delia a employé le mot "Tableau" dans son commentaire, et c'est le premier mot qui m'est venu à la lecture de ton texte. J'ai l'impression d'avoir un tableau en face de moi que tu me décris avec beaucoup de précisions.
En quelques mots nous avons un aperçu du caractère de chacune des personnes présentes. Il y a parfois de très belles touches de tendresse (le père, la grand-mère, le grand-père)

J'ai beaucoup, beaucoup aimé ton texte Adrienne clap

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Merci!

Message  Adrienne le Ven 9 Sep - 18:14

Merci Cassy!
oui je me rends compte en me relisant que c'est presque exclusivement visuel...
bonne soirée, bon week-end!

_________________
L'essentiel est invisible pour les yeux
Le petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry
avatar
Adrienne
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : brouillonne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Lieu

Message  Martine27 le Ven 9 Sep - 18:56

Ah ! Le "supplice" des longs repas familiaux, dur quand on est petit, mais si précieux avec le recul

_________________
Martine27
http://moncarnetamalices.eklablog.com
avatar
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Merci!

Message  Adrienne le Ven 9 Sep - 19:02

Merci Martine 27!
La petite aurait surtout aimé que la mère et le petit frère soient plus gentils avec les grands-parents, qu'elle adorait :-)
(et elle aurait aimé que son père ait moins de stress en cuisine ;-))

_________________
L'essentiel est invisible pour les yeux
Le petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry
avatar
Adrienne
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : brouillonne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Lieu

Message  catsoniou le Sam 10 Sep - 8:13

Je revois ici ces salles à manger  à la campagne où on ne séjournait guère que dans les grandes occasions, lieux de vie dont, au fond, on ne profitait guère.
Tu décris fort bien le cérémonial des fêtes de famille traditionnelles.
Je me retrouve dans l'image du père aux fourneaux : je joue ce rôle quasiment à chaque fois ou on reçoit. Et j'avoue aimer préparer les repas où je me risque à des innovations. Quant au service, c'est plutôt ma femme qui s'y colle ...
Merci de ce tableau de fête familiale : au fond, ces fêtes ne sont-elles pas comme des étapes dans notre vie ?
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Merci!

Message  Adrienne le Sam 10 Sep - 8:26

Merci Catsoniou!
Oui mon père aussi a toujours aimé faire la cuisine, essayer des recettes élaborées... mais le stress, l'angoisse que ça lui donnait! et l'impossibilité de manger à table avec ses convives puisqu'il y avait toujours le plat suivant à préparer ;-)
Et tu as raison, ce genre de souvenirs constitue effectivement une part importante de nous-mêmes!
ça nous façonne...
Merci et bon week-end!

_________________
L'essentiel est invisible pour les yeux
Le petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry
avatar
Adrienne
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : brouillonne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Lieu

Message  Amanda. le Sam 10 Sep - 11:59

Je retrouve les repas de mon enfance dans ton texte Adrienne.
A quelques détails près, nous avons vécu le même rituel sauf que dans mon cas, c'est ma mère qui cuisinait.
Et que moi, petite fille unique, je m'ennuyais à mourir entre les grandes personnes, obligée de me taire et de bien me tenir.
Ton" tableau" est tout à fait minutieux.
Prosterne
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Merci!

Message  Adrienne le Sam 10 Sep - 13:03

Merci Amanda!
J'ai toujours été très attentive à ce que disaient les grandes personnes dans leurs interminables conversations ;-) même si je ne comprenais pas tout, ça m'intéressait de savoir de quoi elles parlaient ;-)
Merci et bon week-end!

_________________
L'essentiel est invisible pour les yeux
Le petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry
avatar
Adrienne
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : brouillonne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Lieu

Message  virgul le Dim 11 Sep - 16:50

Très bien rendue l'ambiance de ces repas de "fêtes". Je me souviens que le décorum (nappe blanche, belle vaisselle, multiples verres et autant de couverts ..)nous impressionnait et nous aidaient, mes deux soeurs et moi, à rester sages et polis. J'étais gourmand aussi, ce qui arrangeait les choses. Le futur que tu utilises traduit bien le fait qu'il s'agit d'un rite qui se renouvelle dans le temps.J'ai bien aimé ton texte.

virgul
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : optimiste

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Merci!

Message  Adrienne le Dim 11 Sep - 17:03

Merci beaucoup, Virgul!
c'est gentil d'être passé et d'avoir laissé un commentaire :-)
Je me demande combien de temps encore ces repas de Noël feront partie des souvenirs d'enfance...

_________________
L'essentiel est invisible pour les yeux
Le petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry
avatar
Adrienne
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : brouillonne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Lieu

Message  Mesange le Mar 13 Sep - 16:30

Ton texte nous introduit dans ton tableau de fête, tout y est, la joie monte, il semble que cela va être parfait..... et puis, il y a tout ce qui grince, ce qui énerve, ce qui gêne, ce qui rend triste.... En touches subtiles et pudiques, je perçois les grains de sables dans les rouages de cette scène qui à première vue devait être parfaite. C'est particulièrement bien écrit. Bravo.
avatar
Mesange
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : ciel bleu, quelques nuages de passage

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Merci!

Message  Adrienne le Mar 13 Sep - 16:43

Merci Mésange!
quelle belle lecture et quel beau commentaire, ça fait plaisir :-)

_________________
L'essentiel est invisible pour les yeux
Le petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry
avatar
Adrienne
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : brouillonne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Lieu

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum