A.Le peintre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne A.Le peintre

Message  Sherkane le Dim 5 Fév - 17:41

J’ai posé sur le sable mouillé mon chevalet. Il était vieux, il était barbouillé de tâches de peinture. Je l’avais déniché de longues années en arrière dans une brocante. J’avais aimé son bois poli et délavé. Depuis il m’accompagnait partout, seule ancre dans une vie d’errance.

J’ai posé sur le chevalet une toile épaisse. Le vent ébouriffait mes cheveux. L’air était saturé d’humidité saline et chargé de l’odeur du goémon. Mes battements de cœur épousaient le rythme des vagues qui déferlaient avec fracas sur la plage. A peine audible, le cri des goélands.

J’ai posé sur la toile mon pinceau. Je l’ai laissé courir en petites touches légères. Sous lui la mer prenait forme. Calme au loin, elle devenait vague à l’approche du rivage. Elle se creusait en son centre, se chargeait d’une énergie et d’une puissance insoupçonnées, puis roulait sur elle-même dans un mouvement de domino sans fin, devenant simple écume inoffensive.

J’ai posé sur l’écume une troupe de bécasseaux. Petits et agiles, se déplaçant en trottinant à une vitesse incroyable. J’ai déposé leur ombre dans la fine pellicule d’eau recouvrant le sable mouillé.

J’ai posé sur la mer un ciel d’orage. Un de ces ciels lumineux gris anthracite. Avec des nuances subtiles que mon pinceau par des traits nerveux tenta de reproduire. Juste sur le bord droit, un rayon de lumière éclaircissait le ciel et se reflétait dans la mer. Où commençait le ciel, où finissait la mer ? Dans cette ligne incertaine j’ai posé un vol d’huitriers-pie aux ailes blanches et noires.

Je me suis reculée et j’ai posé sur mon tableau un regard acéré. Mes yeux allaient et venaient entre ma peinture et son modèle. Je me fis encore et toujours la même réflexion. Impossible d’immortaliser la beauté sauvage de la mer sur une toile. Que cela soit une peinture ou une photographie.

Qu’importe ! Le cœur ressourcé, l’esprit reposé de ce temps passé à peindre, j’ai rangé mon chevalet et je suis repartie.


Dernière édition par Sherkane le Dim 5 Fév - 18:44, édité 1 fois
avatar
Sherkane
Modératrice écriture libre

Féminin Humeur : ....

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Le peintre

Message  July_C le Dim 5 Fév - 17:58

Voilà une belle peinture de mots !!
J'ai beaucoup aimé ton fil rouge et la manière tu as mené ton texte. La façon que tu as de nous faire observer finement les moindres détails jusqu'à la contemplation de cette nature.

Prosterne
avatar
July_C
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Bonne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Le peintre

Message  Admin le Dim 5 Fév - 18:11

Quelle belle idée que de mettre en scène un peintre et son tableau. Il y a une très belle progression dans ton texte et on a un seul regret à la fin: ne pas avoir une image du tableau.
Bravo, superbe clap

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Le peintre

Message  Escandélia le Dim 5 Fév - 22:27

Tu n'es finalement pas satisfaite de ton tableau, pourtant nous qui l'imaginons à travers tes mots, l'apprécions et le trouvons beau. Tu vois tu n'as pas travaillé pour rien.
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Le peintre

Message  plumentete le Dim 5 Fév - 23:22

J'ai vu la scène, j'en ai senti la sérénité et je me suis souvenue d'une photo que tu avais déposé sur Kalé avec des petits oiseaux picorant le sable mouillé sur une plage de Gironde me semble-t-il, peut-être s'agissait-il des bécasseaux de ton texte. J'ai beaucoup aimé ce texte très évocateur et que je trouve pour ma part empreint de beaucoup de tranquillité d'esprit et de respect pour la nature que peint ton personnage (toi peut-être?) Bravo Sherkane clap
avatar
plumentete
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : heureuse attentive

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Le peintre

Message  Amanda. le Lun 6 Fév - 14:02

Je ne sais pas si tu peins toi-même ou si tu réussis à rendre à la place du peintre le cheminement ardu de la confection d'un tableau.
En tous cas, c'est exactement cela et c'est vrai aussi qu'on n'est jamais totalement satisfait de ce que l'on peint parce que la beauté de la nature est difficile à saisir ( idem pour une personnage)

Combien de fois n'a-t-on pas vu des peintres déchirer avec rage leur oeuvre, alors que le simple spectateur en était admiratif ?

As-tu vu le film  sur " Cézanne" ? Ce thème y est récurrent !

Merci pour ce beau texte ! Prosterne
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Le peintre

Message  virgul le Lun 6 Fév - 17:11

Quelle belle idée de nous faire entrer dans ton tableau, un paysage qui se dessine dans notre imagination au fil de tes évocations. La peintre est peut-être insatisfaite de son oeuvre, mais l'image qui reste en nous est belle.

virgul
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : optimiste

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum