A. Mauvais baiser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne A. Mauvais baiser

Message  AlainX le Jeu 2 Mar - 19:37

Mauvais baiser

Je l'ai reconnu tout de suite. Enfin presque… il m'aura quand même fallu quelques instants pour réaliser vraiment ce que j'avais sous les yeux. C'était tellement inattendu, pour ne pas dire incroyable. À mon âge, on a vécu bien des choses, on pense toujours que rien de bien nouveau ne peut nous arriver. Et cependant. J'ai failli en chanceler sur ma canne. L'émotion est montée du fond de moi-même, s’en est suivi  une sorte d'angoisse qui me prit dans toute la poitrine.

Ainsi donc il avait osé. Je n'en croyais pas mes yeux. Mon mari aussi semblait troublé. J'ai cru qu'il allait lâcher le panier des commissions, alors que justement nous venions d'acheter deux bonnes bouteilles de vins fins qui valaient leur prix et c'était pas le moment de les faire exploser sur le pavé.
Il a dit :
— c'est incroyable, non ? On dirait des vrais. Il y a quand même des gens qui savent faire des trompe-l'œil bluffant. Et puis ça nous rappelle nos années de jeunesse, tu ne trouves pas ?
J'ai bafouillé quelque chose. Je ne sais plus quoi exactement. Donc il s'extasiait sur la réussite artistique. Heureusement, semblait-il, il n'avait rien reconnu d'autre. Pas comme moi.

Ainsi donc il avait osé. Après tant d'années. Venir ainsi nous narguer, sans même nous rendre visite. C'était totalement indécent. Honteux. Ignoble même. Qu'est-ce qu'on avait donc fait pour qu'il agisse ainsi à notre égard : nous, ses parents !
C'est vrai, nous l'avions mis à la porte par ce que ce petit monsieur sorti par hasard de mon ventre, par erreur, avait prétendu qu'il avait « un talent artistique », alors que nous le destination à des hautes études pour reprendre l'usine de mon père et continuer à amasser la fortune familiale. Il en était ainsi chez nous depuis quatre générations. C'est pas ce petit con qui allait se mettre à délirer avec des barbouillages qu'il avait la prétention d'appeler de l'art.

Je le détestais. Mais comme il arrive souvent, j'étais une mère ambiguë. En même temps je l'adorais. C'était quand même mon fils. Même si j'avais dû épouser son père pour réparer la grossesse qu'il m'avait flanquée un soir de 14 juillet.

Et donc voilà, il est revenu nous narguer au coin de cette rue de notre petite ville. Il nous a peint sur le mur, à l'angle de cette rue. C'est bien lui. Mon fils qui embrasse. Qui m'embrase, moi, dans un raccourci une contraction des années. Et cette autre femme qui le tire par la main sur l'autre rue. Qui veut l'entraîner ailleurs. Qu'a-t-il pu lui raconter de son géniteur et de moi ?  Des choses pas bien belles sûrement puisqu'elle désire l'emporter loin de nous et surtout loin de moi qui est pourtant sa mère. La petite garce, elle lui a fait tournebouler la cervelle.

Je me fais vieille. Le reverrai-je un jour ? Je ne sais plus rien de lui depuis tant d'années.
Mon cancer des os a métastasé partout.
Fils reviens !
avatar
AlainX
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : stable

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Mauvais baiser

Message  Myrte le Ven 3 Mar - 6:13

Mais quelle histoire effroyable ! Bien écrit mais qui laisse un gout amer...

C'est pourtant malheureusement si banal de ne pas correspondre au désir de ses parents ! De là à le détester !...

Myrte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Mauvais baiser

Message  Escandélia le Ven 3 Mar - 10:25

Une belle fresque d'une certaine société, il me semble. Perso, je me suis toujours interrogée sur les sentiments et les rapports parents enfants,(mère fils surtout). Comme tu le dis, l'ambigüité n'est pas si rare. Une autre question que je me pose : comment une mère peut elle détester son enfant ? Pourtant...
Peut être un jour je trouverai la réponse.
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Mauvais baiser

Message  catsoniou le Ven 3 Mar - 18:30

Je le détestais. Mais comme il arrive souvent, j'étais une mère ambiguë. En même temps je l'adorais.

Sentiment ambigü que je ne m'explique pas très bien ...
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Mauvais baiser

Message  AlainX le Ven 3 Mar - 19:33

catsoniou a écrit:

Sentiment ambigü  que je ne m'explique pas très bien ...

Est ce qu'un jour on arrivera à comprendre les femmes ?
Réfléchis
avatar
AlainX
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : stable

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Mauvais baiser

Message  Martine27 le Sam 4 Mar - 14:41

On ne sait plus trop s'il faut plaindre ou pas cette mère si ambigüe comme tu dis !

_________________
Martine27
http://moncarnetamalices.eklablog.com
avatar
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Mauvais baiser

Message  Nerwen le Sam 4 Mar - 16:11

Prosterne C'est très noir : comme si l'histoire n'était pas assez triste, tu en rajoutes avec la fin pour nous retirer tout espoir.
Quand aux sentiments mère/ fils, ils sont aussi ambigus que les relations mère/fille tant exploitées dans la littérature.
avatar
Nerwen
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Mauvais baiser

Message  virgul le Dim 5 Mar - 15:40

Histoire bien noire en effet, d'un enfant non désiré et rebelle de surcroît. Et pourtant c'est avec une certaine jubilation que j'ai lu que c'est ce fils justement qui a eu la force, avec ses armes, de leur plaquer cette fresque en pleine figure. Je vois dans ce geste de provocation libératoire comme une victoire sur la vie. J'ai bien aimé.

virgul
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : optimiste

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Mauvais baiser

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum