A. On dirait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne A. On dirait

Message  tobermory le Dim 2 Avr - 11:18

Quand s’en vient le soir, tout est beau, tout est comme avant.

Petite, tourne-toi vers le mur, comme au piquet et ferme les yeux. Tu sens la chaleur des pierres, la peau de lézard brûlante du crépi ? On dirait que c’était un jour d’été, la fin d’un beau jour d’été avec plein de ciel bleu et le soleil qui ruisselait tellement partout qu’on ne savait plus ou regarder, que ça faisait mal aux yeux.

On dirait que le mur il était ocre. Non pas « ogre », ocre. Mais c’est un peu pareil, c’est un drôle de mot, c’est rouge, c’est plein de sang, c’est plein de dents, c’est prêt à dévorer. C’est beau et c’est terrible comme un conte.

On dirait que le mur ocre il a paressé au soleil toute la journée. Peut-être aussi qu’il a mangé des enfants. Colle ton oreille, tu les entends là-dedans. Non ils ne pleurent pas, ils jouent, ils chantent, ils sont heureux bien au chaud dans le soleil que le mur ocre a avalé.

On dirait que sur le mur il avait des lichens jaunes qui faisaient comme des rubans. Et dans les trous du mur, il y avait des coquelicots et aussi des petites fleurs bleues. Tu les vois toutes ces couleurs, les couleurs de la journée d’été ? Et aussi les dessins que j’ai faits sur le mur avec les craies rouges, bleues, jaunes, vertes et tout l’arc-en-ciel de ma boite de couleurs.

Maintenant tu peux ouvrir les yeux. Le soleil est couché, tout est gris, mais c’est normal que tout soit gris  quand le soleil est couché, c’est pour que les choses se reposent de leur journée de couleur. Et ça sera normal que tout soit noir quand la nuit sera là.

Et on dirait que demain matin le soleil ferait tout briller et qu’on n’aurait pas besoin d’attendre le soir pour dire on dirait et pour faire semblant que c’était une journée d’été pleine de couleurs même si c’est pas pour de vrai.
avatar
tobermory
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : Changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. On dirait

Message  Cassy le Dim 2 Avr - 12:44

J'aime la répétition du verbe : On dirait.  Cela me rappelle mon enfance, les jeux et les histoires inventées que l'on commençait toujours par : on dirait que

On dirait que tu serais le gendarme et moi le voleur, on dirait que ce carton ça serait notre maison.

Avec ce début de phrase tout est possible lorsqu'on est enfant flower

Maintenant tu peux ouvrir les yeux. Le soleil est couché, tout est gris, mais c’est normal que tout soit gris  quand le soleil est couché, c’est pour que les choses se reposent de leur journée de couleur. .
 Tres belle image clap

_________________
Soit dit en passant, j'ai beaucoup à apprendre...
avatar
Cassy
Admin

Féminin Humeur : Déterminée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. On dirait

Message  Nerwen le Dim 2 Avr - 17:09

L'imaginaire redonne au mur gris les couleurs de l'été d'autrefois, même si la réalité est tout autre...
J'aime beaucoup ton texte. Quel talent
avatar
Nerwen
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. On dirait

Message  Martine27 le Dim 2 Avr - 18:19

C'est le joueur de flûte de Hamelin qui les a enfermés dans le mur ?

_________________
Martine27
http://moncarnetamalices.eklablog.com
avatar
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. On dirait

Message  Sherkane le Dim 2 Avr - 21:47

J'aime beaucoup ton texte! J'aime comment tu fais vivre ce mur et c'est vrai qu'avec la répétition de "on dirait que" tu nous emmènes dans le monde imaginaire des enfants clap
avatar
Sherkane
Modératrice écriture libre

Féminin Humeur : ....

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. On dirait

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum