A. Le calligraphe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne A. Le calligraphe

Message  Myrte le Jeu 29 Juin - 11:03

- Oui madame, je suis un type ordinaire, j'étais un type ordinaire, un bon peintre en lettres. Je savais faire de belles lettres, de toutes les formes, sur toutes les surfaces, de toutes les couleurs…

Jeannette regardait André étonnée.

- Ah oui ? Quelle sorte de lettres ?

- Des enseignes de magasin, des publicités. C’était mon gagne-pain. Mais j’avais une vraie passion : la calligraphie chinoise.

La visiteuse de prison ouvrit de grands yeux.

- Et vous parlez le chinois ?

- Bien sur. Je suis né à Shanghai et j’ai passé mes vingt premières années en Asie.

Jeannette en resta muette. Elle scruta le regard d’André comme pour y déceler un signe qui indiquerait « Non, c’est une blague ! ».

André en était amusé. Il aimait provoquer ce genre d’étonnement.

Ils ne se connaissaient que depuis un mois, à raison d’une visite par semaine. Finalement, il parlait peu de lui. Il la questionnait plutôt par besoin de l’entendre parler de ce qu’il y avait de l’autre côté des murs.

- Mais, dites-moi, André, peintre en lettres et calligraphe c’est très différent !

- Qu’est-ce qui vous fait penser que ce soit si différent ?

- La calligraphe c’est plus qu’écrire des lettres non ?

- La démarche est la même pour moi, Jeannette, ce sont le matériel et les supports qui sont différents. La technique calligraphique chinoise utilise le pinceau, le papier de riz, les bâtonnets d’encre et la pierre à broyer l’encre.
La peinture des lettres sur façade demande des pinceaux et des acryliques de couleurs.

Jeannette s’entêta :

- Oui mais la calligraphie chinoise est plus qu’un art graphique, elle cultive la sérénité de l’âme, l’harmonie entre le yin et le yang, entre l’invisible et le visible.

- Oui, Jeannette, mais dans la peinture des lettres, comme d’ailleurs dans toute activité manuelle, il faut d’abord préparer le matériel, le support, puis vient la maitrise de l’outil, en l’occurence le pinceau.

- Vous me parlez de matériel et moi je vous parle de philosophie.

- Madame Jeannette, si je vous parle du matériel, c’est qu’il a son importance. Quand on parle de calligraphie, on pense au mouvement de la main qui tient  le pinceau et à la concentration que cela demande, mais cela vient bien après !

- Après quoi ?

- Un philosophe chinois a comparé l’art de la calligraphie à celui du tir à l’arc. Il disait que la connaissance et l’action ne faisaient qu’un. Pour le tir à l’arc il faut empoigner l’arc, fixer la flèche dessus, le bander et viser la cible. Pour apprendre à calligraphier, il faut étaler le papier, saisir le pinceau et en tremper la pointe dans l’encrier. De tout temps et en tout lieux, rien n’a jamais pu s’appeler étude qui n’ait impliqué de l’action. Se mettre à étudier c’est déjà agir.

Jeannette, muette, écoutait attentivement André. Il était intarissable.

- La pierre à encre comme l’arc symbolise la forme corporelle.
L’eau de dilution de l’encre comme la tension-vibration de la corde symbolise l’essence corporelle.
La flèche comme le pinceau, le souffle énergie.
La feuille de papier de soie comme la cible, l’intention.
Le caractère-image comme la mouche de la cible, l’esprit.
Le décocher comme l’acte de calligraphier symbolise l’action dans la non-intervention.
La mobilisation…


Les années sont passées depuis le jour où Jeannette avait rencontré le directeur de l’établissement pour lui suggérer de créer un atelier de calligraphie qu’André animerait.

Elle avait été très fière du succès de sa démarche.

Les détenus avaient d’abord hésité à venir mais, peu à peu, l’idée avait fait son chemin. Sans trop comprendre dans quoi ils s’engageaient, certains y prirent goût et beaucoup dirent que la calligraphie les apaisait en leur faisant oublier leur condition de détention. André en était satisfait. Il avait pris de l’importance. Certains l’appelaient « Maître ».

Aujourd’hui, le papier de riz et les pinceaux sont remisés sur les étagères empoussiérées. L’encre a du sécher dans les flacons. Sur les tables trainent quelques feuilles froissées.

Dans son sac à main, Jeannette garde depuis des années une lettre qu’André lui avait envoyée lorsqu’elle quitta la région.

« Chère Jeannette, grâce à vous j’ai retrouvé le goût de vivre et ce n’est pourtant pas facile quand on est ici. Ce qui me comble, c’est que moi aussi j’arrive à rendre des gens heureux et c’est la plus belle chose qu’il me soit arrivée.

Merci Jeannette.

André Roche 447561 Fleury-Mérogis le 30/5/1990 »

Myrte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Le calligraphe

Message  Martine27 le Jeu 29 Juin - 18:26

Je fais de la calligraphie et de la peinture chinoise, tu décris très bien le processus, serais-tu calligraphe aussi ?

Les mains de notre professeur et d'une apprentie lors d'une démonstration


En tout cas une belle manière de se réadapter et d'aider les autres

_________________
Martine27
http://moncarnetamalices.eklablog.com
avatar
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Le calligraphe

Message  Myrte le Jeu 29 Juin - 18:36

Je ne suis pas calligraphe, mais ça m'intéresse et je me suis documentée sur google Smile

Myrte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Le calligraphe

Message  Martine27 le Jeu 29 Juin - 18:37

Je peux te dire que c'est un moment de détente absolu ! Si tu peux essayer n'hésite pas

_________________
Martine27
http://moncarnetamalices.eklablog.com
avatar
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Le calligraphe

Message  Nerwen le Sam 1 Juil - 11:26

Un texte très documenté qui nous fait pénétrer dans l'univers d'André et si on ne sait pas pourquoi il se retrouve derrière les barreaux, sa passion, grâce à Jeannette, lui permettra de retrouver une raison de vivre dans le monde très dur de la prison. Premier
avatar
Nerwen
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Le calligraphe

Message  Amanda. le Sam 1 Juil - 15:44

Un texte très fouillé, on sent sue tu as travaillé ton sujet et ton approche de la calligraphie est intéressante.
Cependant je n'ai pas compris non plus , comme Nerwen, pourquoi cet homme s'est retrouvé en prison ?
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum