Le Martien de Laubat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne Le Martien de Laubat

Message  catsoniou le Jeu 10 Avr - 8:39

Je me sens toujours plus seul quand il fait froid, se disait le cats en culottes courtes, remontant de l'école, en cette fin d'hiver. Qu'importe !  A la campagne, on s'habitue aux variations climatiques, mais l'annonce de l’Émile, ça par contre..

- M'sieur, M'sieur, y a une soucoupe volante, osa ce turbulent qui purgeait une mise à la porte de la classe pour une de ces facéties ordinaires  excédant  le maître d'école au point de lui flanquer régulièrement une exclusion temporaire de la classe.

Imperturbable, l'instit' renvoyait le visionnaire à sa pénitence. A la récréation, il dut se rendre à l'évidence : au firmament, en plein après-midi, un objet lumineux  insolite narguait le savoir du M'sieur, érudit incontesté de la petite commune limousine. Il n'osa pas cependant se risquer à conforter l’Émile dans son affirmation.

Quant au cats, sans oser l'avouer, il ajoutait crédit aux dires du jeune visionnaire. Le dimanche précédent, le Louis de Laubat, descendu à bicyclette de sa maison des bois, laissait pantois ses cousins interlocuteurs. Par le menu, il racontait sans rire, l’atterrissage devant sa maison d'une soucoupe volante provenant sans nul doute de la planète Mars. Devant le scepticisme  de son auditoire, il proposait au petit cats de venir se rendre compte sur place. Le gamin sut se montrer persuasif auprès du père qui embarqua le Louis, sa bicyclette et le cats dans la camionnette. Destination : Laubat et l'hypothétique aérodrome ponctuel des Martiens. La mère, réticente d'abandonner son catsoniou à ce fada, cédait aux objections du chef de famille. Illuminé peut-être, rétorqua celui-ci, mais sans danger, le cousin … Et, il remonterait le chercher le lendemain soir au retour de la foire.

- Louis, c'est quand qu'il revient le Martien ?

- Demain matin de bonne heure, je te réveillerai et là, tu verras...

- Y aura plein de monde autour de ton pré ?

- Chut !!! Le Martien est formel : pas de badauds, parce qu'il est en mission ultra secrète, sauf tes parents et toi, personne doit savoir.

- Mais qu'est-ce qu'y cherche ton Martien au juste ?

- Pour sauver la planète Terre, il  a besoin de se faire un idée précise...

- Moi, si j'étais lui, je serais pas descendu à Laubat. Mon père, y dit que c'est le trou du c... du monde.

- Justement, là est la vérité, la pureté de l'air, les petits oiseaux. Pas de disputes entre voisins.

- Forcément, y  a personne autour de chez toi ! Moi, je crois que t'as rêvé. La Maman, elle a peut-être raison quand elle te compare à la toupine sur la bassière*.

- Qu'est-ce qu'elle a la toupine de la bassière ?

- Il faut la remuer avec précaution parce qu'elle est fêlée...

- Si tu commences à croire les femmes, jamais tu verras les Martiens ! Allez, va te coucher, parce que demain il y  a école. Non, il y a le Martien.

- Tu me réveilleras ?

Il n'y eut point besoin de secouer le cats au petit matin : ça ''arluchiait'' tant qu'on aurait cru un feu d'artifice. Et les coups de tonnerre, je vous dis rien... Le pas lourd des galoches du Louis dans la cuisine invita le cats à s'approcher pour recevoir sa part de pitance. Un bol de lait de chèvre et une belle tartine de pain attendaient le gamin qui n'avait pas oublié son Martien.

- Tu crois qu'il va venir quand même avec cet orage ?

- Non, il vient de me téléphoner …

- T'as pas le téléphone !

Le Louis décrocha alors une petite boite de conserve vidée de son contenu et de laquelle sortait un fil de fer accroché à la manette du compteur de l'EDF :

- Quand il a quelque chose à me dire, ça passe par là …

- Oui, et quand on reviendra, on te ramènera la toupine de la bassière, tu parleras dedans.

- Mais si elle est fêlée, ma parole sera déformée... Dis donc, le cats, tu te ficherais pas de ma figure des fois ?  

Pas du tout ! C'est quand même dommage ! J'aurais bien aimé le voir ton Martien, mais il a raison, vaut mieux qu'il ne prenne pas de risques.

Voilà pourquoi, quelques jours plus tard, la vision de l’Émile interrogeait le cats : peut-être pas si fêlé le Louis de Laubat qui avait du conseiller au Martien de survoler la cour de l'école afin d'ajouter foi à ses dires.

Vraiment dommage cet orage : bien des lustres plus tard, il eut pu étoffer son histoire sur Kalé avec les révélations du Martien de Laubat...    

* Pot en grès sur l'évier en pierre
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le Martien de Laubat

Message  Admin le Jeu 10 Avr - 10:01

Waouhhhhhhhhhhhhhhhh! Je suis scotchée  Prosterne 
Et verte de jalousie de ne pas avoir ton inspiration  Wink 
C'est un régal à lire, ramener cette consigne dans ta campagne, avec des personnages dignes de la soupe au choux, c'est fort, très fort.
Et des dialogues bien ciselés (et on sait la difficulté des dialogues)
Chapeau bas M'sieur Cats  Tu cartonnes 

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le Martien de Laubat

Message  catsoniou le Jeu 10 Avr - 11:50

Merci, mais faut vous dire...

Faut vous dire que Louis de Laubat et l'Emile ont bel et bien existé, l'un et l'autre, surtout le Louis, fortement impressionnés par les Martiens. Le Louis nous racontant les Martiens dans la cour de la ferme, je le vois encore, mais la mère n'aurait jamais laissé son petit dernier à ce "fada" ne fut-ce qu'une heure...

Alors, la fin de l'histoire, c'est pour compenser mon manque d'imagination la semaine dernière à propos de poisson d'avril ... Embarassed
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le Martien de Laubat

Message  trainmusical le Ven 11 Avr - 16:55

Réussir à reprendre un passé vécu sur une histoire de martien dans ton terroir, il faut le faire.
 clap clap clap 

_________________
Bonjour Invité. Le festoyeur te souhaite un bel automne papy  
avatar
trainmusical
Festoyeur

Masculin Humeur : à vous de juger :-)

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le Martien de Laubat

Message  silhène le Sam 12 Avr - 12:59

Quelle histoire ! J'ai aussi pensé à la soupe aux choux, avec le Glaude et la Denrée.

Alors, le mystère reste entier quand même ! Ils ont atterri à Laubat, les Martiens, ou pas ?
Le saura t'on jamais ?

Quel talent 
avatar
silhène
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : paisible

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le Martien de Laubat

Message  tobermory le Sam 12 Avr - 18:31

Mélange truculent de SF et de terroir, avec expressions pittoresques à l'appui; et chacun peut imaginer la suite, rencontre du 3ème type ou mystification paysanne. Si on ne crois pas trop à la soucoupe, par contre les campagnards sont tout à fait crédibles !
avatar
tobermory
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : Changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le Martien de Laubat

Message  Nerwen le Dim 13 Avr - 17:52

En effet, c'est "La soupe aux choux" qui vient tout de suite à l'esprit à la lecture de ton texte. Avec une verve comparable tu donnes vie à ces personnages à la fois crédules et roublards. Bravo !  clap
avatar
Nerwen
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le Martien de Laubat

Message  Amanda. le Lun 14 Avr - 12:42

J'arrive en dernier, je surenchéris aux autres comm's, c'est un vrai film ton histoire !  Quel talent 
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le Martien de Laubat

Message  Escandélia le Jeu 24 Avr - 17:33

Tu nous régales Cats ! Cette histoire est digne d'une chronique du Père Fumé !
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum