A. La répétition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne A. La répétition

Message  AlainX le Mar 29 Aoû - 19:59


La répétition

Ça a débuté comme ça, et d'ailleurs ce n'était pas la première fois. Cela commence toujours de la même manière. Au début on pense qu'il n'y aura aucun problème. D'ailleurs on a déjà l'expérience des fois précédentes. En principe, il est de notoriété courante que l'on est capable de tirer profit des expériences passées.
C’est ce que je croyais.
— Ça a débuté comme ça, me dit-il au téléphone, j'ai répondu à une annonce, oh tu sais, c'était une petite annonce.
J'ai tout de suite senti qu'il voulait minimiser les choses. Comme si les petites annonces, cela ne pouvait pas cacher soit de grandes satisfactions, soit de grands déboires. En l'espèce, je flairais le danger. Surtout quand on fait fi des fois précédentes.
— Évidemment, que je rétorquais, cette fois encore tu n'as pas su te maîtriser. Il a fallu que tu remettes ça !

Je ne savais pas s'il fallait me fâcher, me désespérer, ou m'en foutre carrément. Finalement, chacun devait prendre ses responsabilités, lui comme les autres.
— Je crois que tu n’es pas content, reprit-il.
Il avait dû entendre le ton sur lequel je venais de répliquer.

— Tu sais, c'est ta vie, tu en fais ce que tu veux, j'ai assez discuté de tout cela avec toi. Cette fois-ci je ne dirai rien. Tu verras bien comment cela se passera. Mais j'ai quand même de grands doutes.
— Tu n'a vraiment pas confiance en moi ! Et ça vois-tu, c'est dommage !

Pas confiance en lui ! Moi qui n'avais cessé de voler à son secours pour tenter de le tirer des mauvais pas dans lesquels il avait l'art de se mettre jusqu'à descendre au fond du trou.

J’avoue que je n'ai pas su faire autrement. Je me suis rendu chez lui. Une ferme à la campagne, entourée de champs jusqu'à l'horizon. Le tout était à lui. Il louait ses terres à des cultivateurs. Cela lui suffisait pour vivre en dilettante. Ce qui consistait à « faire des expériences ».

Cette fois-ci, il avait fait l'acquisition d'une machine volante. Plus précisément d'un « melon volant » et il s'apprêtait à faire devant moi une démonstration qu'il qualifia à la fois d’étonnante et palpitante. J'allais enfin voir ce que j'allais voir.
Il sortit du coffre de sa voiture ce qui ressemblait à un énorme sac bizarre et avachi. Il se mit à le gonfler avec une pompe à pied jusqu'à ce que la bizarrerie se transforma en une sorte de chapeau melon.
— Cela t'étonne n'est-ce pas ! Tu ne t'y attendais pas ! Et oui : c'est un « melon volant ». Son fonctionnement est inspiré de la montgolfière mais grâce à l'électronique et au progrès de la science il peut s'élever dans les cieux sans que l'on ait besoin de réchauffer l'air avec un brûleur.

Je le regardais d'un air ahuri. Non par ce qu'il me disait, mais une fois de plus j'étais complètement étonné de sa naïveté. J'ai même pensé, tout en le regrettant : étonné de son imbécillité.

Le melon était maintenant bien gonflé, il sortit du coffre un autre paquet qui contenait… comment dire… « un machin » à l'allure biscornue, des fils partout, des trucs qui ressemblaient à des puces électroniques. Une sorte de mélange de vieil ordinateur et de postes de radio à lampes des années 1950.
— ça, c'est le mécanisme de propulsion, claironna-t-il d'un air savant et compétent.
Il posa « le machin » sur le sol et le recouvrit avec le chapeau melon gonflé.
puis il se hissa tant bien que mal sur l'arrondi du pseudo  chapeau melon. Et déclara :
— Attention ! Recule-toi, c'est plus prudent ! je vais prendre mon envol.

Une minute passa, puis deux, puis… rien ne se produisit.
Il redescendit de son « melon volant » et se glissa à l'intérieur de celui-ci.
— Il faut que je vérifie, quelque chose doit être débranché…

Je me suis assis par terre. Dubitatif. Je souriais d'une mou en hochant la tête. Décidément ce type étonnerait toujours. Soit il est complètement fou, soit c'est un surréaliste !

C'est quand je vis sortir une épaisse fumée noire de dessous le « melon volant » que je me suis réellement inquiété. D'autant que lui ne sortait pas comme je l'avais espéré pendant quelques instants.
Je dois le dire, par réflexe de peur, je me suis enfui et j'ai couru au moins 200 m. J'étais persuadé que tout cela allait exploser. Et quand même, je tenais à la vie !
Essoufflée à la fin de ma course, je me suis couché dans le champ d’à-côté, le visage contre la terre, les mains sur la tête, attendant la déflagration. Mon cœur battait la chamade.
Mais il ne s’est rien passé.
Je me suis alors relevé et j'ai regardé dans la direction du melon volant. Mais il n'y avait plus rien. Ni melon, ni lui, ni sa voiture…

Longuement je suis resté figé sur place. Incapable de bouger. Qu'est-ce qui avait donc pu se produire. Je n'avais quand même pas rêvé ?

Oui, Ça a débuté comme ça.
et puis, ça continue chaque nuit.
Je me réveille sur le ventre, mains sur la tête.
mais quand est-ce que cela finira ?
avatar
AlainX
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : stable

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La répétition

Message  Night le Mar 29 Aoû - 22:04

Toujours un plaisir de te lire à nouveau, AlainX, un réel plaisir.
Je ne sais par où commencer mais je trouve ton texte beau. Surtout au niveau de la fluidité dans le récit. **

_________________
« Écrire est un acte de vie. » ~ Pati

« Avoir des certitudes est un acte de vie, ne pas savoir les nuancer est un acte de mort » ~ Night, Shadow's Rainbow
avatar
Night
Occupe le terrain

Masculin Humeur : Nocturnement joyeuse...

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La répétition

Message  Amanda. le Mer 30 Aoû - 14:40

Un cauchemar permanent ?
Ou alors tu es tombé dans la marmite du fantastique pour nous livrer ce texte à tomber par terre ( j'essaie un mauvais jeu de mots, pardon !)
Ravie de te retrouver, toujours aussi en verve ! Quel talent
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La répétition

Message  Myrte le Jeu 31 Aoû - 14:14

Bonne interprétation de l'image proposée, surréaliste comme peuvent l'être les rêves avec cette récurrence vécue dans le récit et par le narrateur.

Myrte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La répétition

Message  Escandélia le Ven 1 Sep - 16:31

Ton récit est captivant. Au le début on pense avoir à faire à un pauv' bougre qui se fait tout le temps avoir (j'en connais un comme ça, si si !), mais finalement, il faut jurer de rien. Fantastique !
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La répétition

Message  Mesange le Sam 2 Sep - 22:15

Ton récit me fait penser à un film (Naked, pour ne pas le nommer!) où le personnage principal revit plusieurs fois le même épisode traumatisant et pense ne jamais pouvoir ressortir de sa boucle! Je me demande bien où est passé ton "extraterrestre" Wink .
avatar
Mesange
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : ciel bleu, quelques nuages de passage

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La répétition

Message  Charlotte le Dim 3 Sep - 12:06

J'adore... Moi aussi j'y ai cru jusqu'à la fin et puis plouf je retombe sur terre et c'est un rêve... Ca va pas non?
Ne me fais plus ce coup là!

Charlotte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La répétition

Message  Sherkane le Dim 3 Sep - 19:29

Une sacrée imagination clap
J'ai bien souri de l'attitude du narrateur ! "Courage! Fuyons!". Courageux mais pas téméraire. Du coup il ne connaît pas la fin mot de l'histoire...
avatar
Sherkane
Modératrice écriture libre

Féminin Humeur : ....

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La répétition

Message  virgul le Lun 4 Sep - 12:04

En reliant les deux parties de ton texte je découvre plusieurs thèmes: aide toi toi-même, la culpabilité qui vient de l'impossibilité pour l'un de secourir l'autre dans ses tentatives (projets) tous plus fantaisistes les unes que les autres, ces échecs à répétition qui ne découragent pas les inconscients, etc. Ou alors, cette subite disparition qui serait une première réussite ? La question reste ouverte.

virgul
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : optimiste

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La répétition

Message  Martine27 le Ven 8 Sep - 16:10

D'abord tu nous fait mariner, mais qu'est ce que le copain a inventé ? Et après tu nous laisse le bec dans l'eau où est passé le copain ! C'est pas sympa Shocked

_________________
Martine27
http://moncarnetamalices.eklablog.com
avatar
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum