la surprise de Petit Pierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne la surprise de Petit Pierre

Message  Escandélia le Mar 22 Avr - 21:07

- Maman ! Maman ! Maman ! Viens vite ! Maman !

C’était dimanche de Pâques,  Maman et Irma étaient occupées dans la cuisine, à la préparation du repas. En effet Grand-mère venait déjeuner ce midi, il n’y avait pas une seconde à perdre. Mamay n’aimait pas attendre pour passer à table, et quand elle était invitée, c’était infernale pour ses hôtes. Elle monopolisait l’attention de tous et cristallisait les tensions autour d’elle. De plus,  elle arrivait toujours en avance. Petit Pierre arriva tout essoufflé, rouge d’ agitation, déboulant  tel une tornade, dans les jambes de nos cordons bleus.

Parti avec sa cousine la petite Dulcie, à la recherche des traditionnels œufs en chocolat, cachés dans le jardin, pendant que papa et grand frère  (le frère de maman, et le mari d'Irma) se distrayaient au café, Petit Pierre ne devait pas revenir trop tôt laissant le temps à nos cuisinières d’ improviser un vrai chef d’œuvre digne de mamay Francine.

- Fiche nous le camp Petit Pierre, ne me dis pas que tu as trouvé tous les œufs !  s’insurgea maman.
- Mais maman ! viens je te dis, j’ai pas trouvé les œufs, mais vite ! il faut que tu viennes !
- Que cet enfant est fatiguant ! s’exclama Irma, et toujours à vouloir tout,  tout de suite !
- Mais ais… c’est pas ma faute ! s’écria Petit Pierre. Il y a une bête !
- UNE BÊTE ??? Mais t’es sûr que c’est pas toi la bête par hasard ?
- Non c’est pas moi la bête ! et puis si je vous dis de venir, c’est qu’il y a une raison d’abord ! Et puis toi, Irma t’as pas le droit de me parler trop mal, t’es pas ma mère d’abord !
- A ben bravo, t’es bien éduqué !
- Je veux pas que tu viennes ! c’est  que maman qui vient avec moi!
- Petit Pierre, voyons, qu’ il a -t-il de si urgent et de si grave pour que tu sois si excité et que tu parles si mal à ta tante ?
- Rien maman, mais s’il te plait viens voir !
- Bon, j’arrive, mais où est  Dulcie ?
- Ben elle est avec les bébés !
- Les bébés ?  
- Ben oui, derrière la cabane, tu sais là où il y a le bois pour la cheminée.

Maman n’y comprenait plus rien, des bébés derrière la cabane à bois ! son fils délirait ma parole ! Et Dulcie qui jouait les nounous sans doute !
Intriguée, Irma sur ses talons, elle suivit néanmoins Petit Pierre, à la rencontre de Dulcie et des bébés, donc, puisque bébés il y avait !
Quelle ne fut pas leur étonnement quand arrivées devant la cabane , elles surprirent Dulcie plantée face au tas de bois, leur faisant signe d’approcher tout doucement,  un doigt posé  sur la bouche.
A quelques pas de Dulcie, leur interdisant d’approcher  et grognant  de toutes ses dents, une boule de poils gris-roux était tapie en contre bas.

- C’est un renard ! dit maman,  il doit être blessé, ne restons pas là, les enfants ! Nous dirons à papa de venir le capturer quand il reviendra du bistrot,  avec Fernand, tout à l’heure.
- Maman, dit à son tour Dulcie,  il y a quelque chose qui bouge derrière le renard, regarde !
- Mais tu as raison ma fille ! on dirait bien, oui ! Mais ...ce sont des...
- des petits ! c’est des petits bébés ! dit Petit Pierre, c’est moi qui les ai vu le premier d’abord, après elle, (parlant de Dulcie) elle est venue, et la maman renard, elle a peur maintenant !  
- C’est  toi, c’est toi … toujours toi, grognait tante Irma, presque aussi hargneuse que la renarde !
- Il ne faut pas les laisser là. Dit maman. Venez, ne restons pas là.
- Mais comment faut faire pour les attraper,  maman ? je voudrais bien jouer avec, moi, renchérit Petit Pierre.

Placés désormais à une bonne distance de la famille goupil, la petite troupe continuait à deviser sur la conduite à tenir et sur l’insolite de la situation.

- Déjà, Petit Pierre, ce ne sont pas des jouets, et puis il faut s’assurer que la renarde n’est pas malade. Pour cela, il nous faut la capturer, après on verra. Reprit maman.
- Mais maman ! je veux un renard !
- Si on leur donnait du lait ? Intervint Dulcie.
- Oui ! donnons  leur du lait, s’exclama Petit Pierre, battant des mains et trépignant d’impatience.  

Sous la conduite de Petit Pierre, toute la famille se  dirigeait à présent vers la cuisine, en quête d’une bouteille de lait pour amadouer la renarde.
Sur le pas de la porte,  une fumée âcre  accompagnée d’une odeur de rôti brulé mit fin à l’agitation en cours.

- M…E ! Mon rosbif ! Et Mamay qui ne va pas tarder ! s’écria maman, prise en défaut d’abandon de poste.
- Bien fait pour cette dinde, renchérit Irma, que l'idée de déjeuner avec belle maman,  insupportait, elle va manger bon !
- Elle va faire beau aussi, s’exclama maman, oubliant Petit Pierre, qui lui n’avait pas oublié sa bouteille de lait.
- Maman ! et ma bouteille de lait !
- A oui ! ta bouteille !  mais voilà ton père qui revient, vois avec lui, nous on a d’autres chats à fouetter !
Sur ces entrefaites,  Mamay arriva, un énorme paquet rond, ceint d'un ridicule nœud, à la main, de l'autre, trainant son inséparable ombrelle. La surprise fut telle que tout le monde oublia Petit Pierre, sa bouteille de lait et les renardeaux. L'arrivée de la vieille dame était si imposante !

Pendant ce temps Petit Pierre s’était rapproché furtivement de la cabane, et regardait, dans leur coin, les bébés renards téter sagement leur mère. Celle-ci  apaisée à présent toilettait ses petits, de sa langue râpeuse, elle lissait leur douce fourrure. Leur jolie queue touffue battait la mesure en cadence et trois petites boules rousses se délectaient d'un bon repas, tandis que du côté de la cuisine... Irma, belle maman et Fernand se chamaillaient au sujet d'un rôti trop cuit. Papa, quant à lui, restait imperturbable.

D’œufs de Pâques, il n’en fut pas trouvé, mais Petit Pierre garda un souvenir merveilleux de cette belle journée, que seule Mamay  et Irma eurent du mal à digérer.
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: la surprise de Petit Pierre

Message  Amanda. le Jeu 24 Avr - 14:40

Une belle histoire, Escandelia que Mamay n'aura pas appréciée Mad 

Puis-je te dire juste une petite chose : tu aurais intérêt à faire des phrases moins longues, le texte n'en serait que plus vivant encore.
Par ex, le deuxième paragrapheParti avec sa cousine la petite Dulcie, à la recherche des traditionnels œufs en chocolat, cachés dans le jardin, pendant que papa et grand frère (le frère de maman, et le mari d'Irma) se distrayaient au café, Petit Pierre ne devait pas revenir trop tôt laissant le temps à nos cuisinières d’ improviser un vrai chef d’œuvre digne de mamay Francine.



ben, ça fait une seule phrase.!!! OHHHHHH 

Mais j'aime ton texte flower 
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: la surprise de Petit Pierre

Message  Admin le Jeu 24 Avr - 15:27

Je rajouterais à la remarque d'Amanda la ponctuation qui serait à revoir par endroit (les virgules pas toujours au bon endroit)
C'est en tout cas une bien belle aventure que vient de vivre Petit Pierre  clap 

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: la surprise de Petit Pierre

Message  Escandélia le Jeu 24 Avr - 17:29

c'est un peu long cette phrase, j'en conviens !
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: la surprise de Petit Pierre

Message  Invité le Jeu 24 Avr - 21:13

On s'y croirait Escandélia ! Tout est très bien décrit, avec beaucoup de précision et d'humour aussi. C'est très enlevé. J'adore Mamay et son inséparable ombrelle ! Je l'imagine très bien.
Hein qu'elles sont rabat-joie ces deux là ? Plus haut !   Fête Se moquer   Tappe   Je sors

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: la surprise de Petit Pierre

Message  catsoniou le Ven 25 Avr - 8:34

Je ne fais que reprendre le com de Yvanne ... Il y a toujours des femmes pour embêter les petits garçons !

Sinon, les renardeaux sont des gentilles petites bêtes.

Quoiqu'en qualité d'éleveur ( modeste) de volailles, je préfère les savoir éloignés de mon poulailler  lol!
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: la surprise de Petit Pierre

Message  Escandélia le Ven 25 Avr - 9:34

Merci Yvanne ! elles sont pourtant lectrices aguerries, même si elles ne comprennent pas tout ! un peu comme Irma quoi ! Pas de bol
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: la surprise de Petit Pierre

Message  tobermory le Ven 25 Avr - 19:35

Mis à part la remarque sur les phrases un peu longues, c'est très vivant. Découvrir une nichée de renardeaux, ce doit être une merveilleuse surprise pour un enfant, même si ce genre d'engeance n'est généralement pas en odeur de sainteté à la campagne. Les renardeaux ne vont-ils pas dévorer les poules en chocolat de pâques?
avatar
tobermory
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : Changeante

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum