A. Madeleine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne A. Madeleine

Message  Myrte le Mar 24 Oct - 8:40

Je suis revenu à Chézenas pour revoir la maison.
La glycine et le lierre ont poussé. Les ronces ont envahi le jardin.
J’avais imaginé une belle porte de bois, mais elle a été remplacée par du contre-plaqué.
Sur le perron, un chat se chauffait au soleil. Ce n’était pas Grisou.

Madeleine m’attendait les après-midi. Je ne m’arrêtais pas toujours. Pourtant je savais qu’elle m’attendait.
Quand je venais, elle posait son ouvrage sur la machine, ça peut attendre disait-elle. Elle préparait du thé et m’offrait des sablés.
Lorsque je la taquinais, elle riait aux éclats.
Un jour j’ai été plus hardi et elle s’est laissée faire.
Je me souviens encore de la douceur de ses seins blancs et de son parfum de chèvrefeuille.

Grisou avait pris l’habitude de mes visites. Il venait chercher la caresse en se frottant à mon mollet. Je crois qu’il m’aimait bien.
Madeleine me disait de rester mais je repartais toujours.
Une fois, je lui ai envoyé une carte postale de Madagascar. Elle l’avait épinglée au-dessus de la cheminée.
Elle écoutait, les yeux brillants, mes récits de voyages. J’étais son aventurier. Elle rêvait à moi en suivant le travail du fil et de son pied de biche.
Elle était mon port d’attache. J’aimais la retrouver au coin du feu.
Elle me disait reste et je repartais.

Je n’ai pas su l’aimer comme elle aurait voulu.
Un jour, j’ai trouvé la maison vide.
Grisou n’était plus la non plus.
Il ne me restait que le souvenir de son éclat de rire, de sa peau douce, de son parfum de chèvrefeuille.
Pourtant, je serais bien resté, la maison était bonne, le petit chat m’aimait.
Je n’ai pas su l’aimer.

Myrte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Madeleine

Message  Escandélia le Mar 24 Oct - 9:36

Un beau récit de ces aventures, dont plus d'un est revenu les poches vides en laissant s'échapper un bonheur tout simple difficile à retrouver.
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Madeleine

Message  Amanda. le Mar 24 Oct - 10:19

Un texte qui rejoint par moments celui de Cassy, dans le sens du bonheur qu'on a laissé échappé.
Tu excelles à créer un décor, à chacune de tes histoires, on entre ainsi de plein pied dedans, c'est tout un art, clap
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Madeleine

Message  Cassy le Mar 24 Oct - 10:20

Encore un très beau texte, j'ai pensé à Brassens, je sais pas trop pourquoi Shocked
Madeleine n'a plus attendu, peut-être qu'à force d'entendre parler de voyages, elle a eu elle aussi envie de larguer les amarres flower

_________________
Soit dit en passant, j'ai beaucoup à apprendre...
avatar
Cassy
Admin

Féminin Humeur : Déterminée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Madeleine

Message  catsoniou le Mar 24 Oct - 12:09

Elle était mon port d’attache. J’aimais la retrouver au coin du feu.
Elle me disait reste et je repartais.

Pourquoi faut-il  que des hommes ne sachent  pas saisir leur chance ?

Encore une belle histoire clap clap clap
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Madeleine

Message  Escandélia le Mar 24 Oct - 12:38

Cassy a écrit:Encore un très beau texte, j'ai pensé à Brassens, je sais pas trop pourquoi Shocked
Tiens ! mais parce que c'est Brel qui chante "Madeleine"
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Madeleine

Message  AlainX le Mar 24 Oct - 15:57

Dans ce texte tu sais créer une atmosphère qui permet d'imaginer les situations.
Il y a ce côté: celle qui reste, toujours. Celui qui part et revient sans cesse,... jusqu'à ce que…
une sorte d'errant voyageur qui ne sait se fixer.
Comme si l'appel du lointain était plus fort que l'amour qui s'installe et pose ses bagages.

Ton personnage m'a fait penser à du Bellay, mais comme « en creux » :


Plus mon Loire gaulois, que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,
Et plus que l'air marin la douceur angevine.
avatar
AlainX
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : stable

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Madeleine

Message  Martine27 le Mar 24 Oct - 15:58

Terriblement nostalgique cette histoire de rendez-vous manqué, le bonheur est dans le pré, cours-y vite, cours-y vite !

_________________
Martine27
http://moncarnetamalices.eklablog.com
avatar
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Madeleine

Message  Coumarine le Mer 25 Oct - 9:52

J'aime surtout la façon dont tu as raconté cette histoire, son style et donc ton style! clap



_________________
Il me faut chaque jour, consulter la lumière...
avatar
Coumarine
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Madeleine

Message  Zéphyrine le Mer 25 Oct - 13:19

Un peu triste mais tellement vrai. clap
avatar
Zéphyrine
Occupe le terrain

Féminin Humeur : Méditerranéenne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Madeleine

Message  Charlotte le Mer 25 Oct - 18:47

Encore cette même question: Pourquoi partir alors qu'on est aimé ?Est ce la peur de se fixer ? On peut aussi partir ensemble.
très beau texte.

Charlotte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Madeleine

Message  Sherkane le Mer 25 Oct - 18:50

Un texte sobre sans emphases, ce qui lui donne beaucoup de force clap
et je partage ce qu'a dit AlainX :
AlainX a écrit:Il y a ce côté:  celle qui reste, toujours. Celui qui  part  et revient sans cesse,... jusqu'à ce que…
une sorte d'errant voyageur qui ne sait se fixer.
Comme si l'appel du lointain était plus fort que l'amour qui s'installe et pose ses bagages.

avatar
Sherkane
Modératrice écriture libre

Féminin Humeur : ....

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Madeleine

Message  virgul le Ven 27 Oct - 13:16

Par de petits détails tu parviens à très bien décrire l'ancrage de ces 2 caractères opposés et sans concessions et qui pourtant s'attirent mutuellement. Une belle écriture, vraiment.

virgul
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : optimiste

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum