B Jean-Philippe

Aller en bas

Consigne B Jean-Philippe

Message  Ataraxie le Lun 11 Déc - 16:02

Non, Jean-Philippe, tu n'as jamais fait partie de mon univers. Nous n'avions en commun que notre âge.
Pendant que tu gesticulais sur les podiums, jetant ta chemise à des fans qui se l'arrachaient, j'étais assise sur les bancs du lycée.
J'écoutais Brel, Ferrat, rêvais sur l'adagio d'Albinoni, m'égarais avec Piaf.
Tu n'étais pas mon idole des jeunes même si, malgré moi, j'entendais parfois " retiens la nuit ".
Pourtant, hier, devant cette foule, je me suis posé mille questions sur la vie, sur la mort : " Il en est même qui m'envient " ??

100 mots

Ataraxie
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: B Jean-Philippe

Message  Cassy le Lun 11 Déc - 16:54

Il ne faisait pas non plus partie de mes chanteurs favoris, bien que certaines de ses chansons m'ont bouleversée ("Oh Marie" par exemple ou "je te promets") mais il faut avouer que j'ai été touchée par l'élan d'amour qui est venu de son public.
Ce que je retiens c'est que même si on ne l'écoutait pas il y a eu forcément à un moment de notre vie, une de ses chansons qui a marqué un souvenir. Et ça, peu de chanteurs français peuvent s'en vanter.
De fait il nous ramène à notre propre condition de mortel et c'est sans doute la leçon que l'on retiendra de cet événement. On naît, on vit, on aime, on hait parfois, on lutte souvent, on chante on rit, on pleure, quelque part à un moment de notre vie, une chanson nous accompagne. Et puis une autre à un autre moment, ces chansons nous font du bien.
Et puis quand une voix se tait, on réalise notre condition de mortel.

_________________
Soit dit en passant, j'ai beaucoup à apprendre...
avatar
Cassy
Admin

Féminin Humeur : Déterminée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: B Jean-Philippe

Message  Amanda. le Lun 11 Déc - 17:04

Voilà Cassy a tout dit et puis tu sais moi aussi je l'aimais ~~
avatar
Amanda.
Modératrice

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: B Jean-Philippe

Message  Ataraxie le Lun 11 Déc - 17:38

Serais-je donc la seule parmi les K3 à ne pas avoir apprécié l'homme de spectacle ? L'autre, le vrai, je n'ai rien à en dire et surtout pas à le juger. Je ne le connaissais pas. Pas plus, d'ailleurs que Brel, Ferrat ou Piaf qui eux, m'apportaient beaucoup. Pourtant aucun n'a marqué ma vie. Je ne peux pas dire de telle chanson ,'c'est quand j'ai fait ceci ou cela ou quand j'étais avec celui-ci ou celui-là. Mes références, je les ai trouvées dans les livres. Je me suis faite par mes rencontres et par mes choix.

Ataraxie
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: B Jean-Philippe

Message  Zéphyrine le Lun 11 Déc - 17:53

Les souvenirs qui nous viennent à propos d'une chanson, peuvent être aussi forts que ceux qui nous viennent d'un livre.
Tu as raison de proclamer que tu n'aimes pas Johnny, j'ai écris un jour que je n'aimais pas Harry Potter.
avatar
Zéphyrine
Modératrice écriture libre

Féminin Humeur : Méditerranéenne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: B Jean-Philippe

Message  Cassy le Lun 11 Déc - 17:57

Grâce à la musique, grâce aux chansons on découvre aussi les poètes et les auteurs:
Ferrat qui chante Aragon
Thiefaine qui chante Céline ou qui écrit en  tirant son inspiration d'écrivains comme Rimbaud, Baudelaire ou Boris Vian.
Lavilliers qui nous fait découvrir Cendrars
Et beaucoup d'autres que je n'ai pas en tête dans l'instant.
D'ailleurs Lavilliers a écrit:

Pour le compositeur, le poème essentiel. C'est une source, une fontaine inépuisable. Je lis beaucoup de poésie. Elle me nourrit. J'en lis sur scène, entre deux chansons. Je garde précieusement une édition originale et numérotée des Fleurs du mal… Le poète et le chanteur, et ce depuis les troubadours, sont à la fois Vulcain et Orphée: la forge et la lyre. Ils ont en commun l'amour de la beauté rythmique, des mots et de la liberté. Leur leçon est: «Retiens le poème qu'on te dit!» Et qu'on te chante…

_________________
Soit dit en passant, j'ai beaucoup à apprendre...
avatar
Cassy
Admin

Féminin Humeur : Déterminée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: B Jean-Philippe

Message  Escandélia le Mar 12 Déc - 10:00

Non Ataraxie ! tu n'est pas seule, je suis là, moi ! et puis, les questions sur la vie, sur la mort, on n'a pas attendu cet évènement pour se les poser. (enfin il me semble, pour moi en tout cas).
avatar
Escandélia
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: B Jean-Philippe

Message  Ataraxie le Mar 12 Déc - 10:35

Moi non plus, je n'ai pas attendu le 9 décembre pour me poser des questions sur la vie ou la mort. En premier lieu, j'ai eu envie de me moquer de ces gens qui avaient fait de J.H leur gourou. Comment peut-on "vivre" ainsi ? Puis, j'ai surtout essayé de comprendre. Les motivations de ceux qui se trouvaient à l'intérieur de l'église m'ont moins intéressée. Connaissant un peu l'abbé Guy Gilbert, j'ai trouvé qu'il était à sa place parmi les motards et les gens simples. Je me suis dit aussi que l'Eglise avait drôlement évolué : ils avaient refusé Piaf et ils ont accepté J.H. et ses 3 femmes. Après tout, pourquoi pas ? On était bien à l'église de la Madeleine !
Je le répète, je ne juge pas, j'essaye de comprendre.

Ataraxie
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: B Jean-Philippe

Message  Cassy le Mar 12 Déc - 10:55

Ataraxie a écrit:j'ai eu envie de me moquer de ces gens qui avaient fait de J.H leur gourou.

Tu vois Ataraxie, ta phrase elle me gène et je vais t'expliquer pourquoi, avec mes mots à moi, certainement moins recherchés que les tiens.

J'ai lu tous les textes des 100 mots sur Johnny et j'ai remarqué une chose: Sous chaque texte parlant du ras-le bol de Johnny, ou du fait qu'on ne l'aime pas, voir qu'on le trouve nul, je n'ai lu aucun commentaire désobligeant, ni sarcastique.
Sous les textes rendant hommage à Johnny, j'ai lu des commentaires teintés d'ironie, voir de moquerie, tout comme cette phrase que tu écris.

Tu dis ne pas critiquer mais essayer de comprendre? pourtant tu portes un jugement.

Tu écris magnifiquement bien Ataraxie, et ton texte sur les 100 mots est parfait, mais moi il me donne l'impression de donner une leçon à ceux qui n'ont ni ta culture, ni ta qualité d'écriture.

Voilà, je me trompe peut-être, et dans ce cas je te demande de m'excuser, mais c'est mon ressenti en te lisant. flower

_________________
Soit dit en passant, j'ai beaucoup à apprendre...
avatar
Cassy
Admin

Féminin Humeur : Déterminée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: B Jean-Philippe

Message  Ataraxie le Mar 12 Déc - 11:31

Non, je ne donne aucune leçon.
Oui, j'ai eu envie de me moquer : on nous a montré des gens qui avaient tapissé une pièce tout en souvenirs de J.H, d'autres qui s'habillaient avec des vêtements à la gloire de l'artiste., etc, etc.
" On m'appelle l'idole des jeunes " : certains en ont fait réellement leur idole.
Mon 1er reflexe a été de me moquer, tout comme lorsque quelqu'un tombe d'une drôle de façon, on peut attraper un fou rire et puis après, on va voir s'il s'est fait mal.
Le plus important est que j'ai essayé de comprendre. Même si ce n'est pas adhésion, comprendre c'est de l'empathie.

Ataraxie
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: B Jean-Philippe

Message  Escandélia le Mar 12 Déc - 14:26

Bien Ataraxie ! comprendre c'est de l'empathie et c'est vrai. Pour ma part, je ne trouve pas ton texte ni tes explications donneuses de leçon. On a le droit de s'exprimer dans le sens où tu le fais. Ne pas être dans la ligne, ne pas choisir les sentiers battus par tout le monde, je trouve même qu'on en a que plus de mérite.
Au delà de ce phénomène de masse qui au fond n’intéresse guère que ceux qui le suivent (nombreux, certes) et non ceux qui l'ont amorcé, il y a des gens avec des cultures, avec des rêves. Je voudrais juste que toutes les cultures et que tous les rêves soient traités de la même façon.
JH était peut être un artiste hors du commun, mais c'était aussi un déserteur fiscal. Je n'aime ni le bruit, ni la violence, ni ce que représentait cette icone, l'alcool, la vie facile, le bling bling et le blang blang. Moi, il ne m'a jamais faite rêver. par contre nous avoir gaver avec tout ce cirque autour de sa disparition, j'ai trouvé ça particulièrement indécent et irrespectueux, autant de lui que de ces fans et encore plus de nous qui n'avons pu échapper au phénomène qu'en choisissant l'isolement ou la fuite. Pendant ce temps, sans que les mêmes s'en émeuvent, des gens dont de jeunes enfants mouraient dans la rue faute de toit, faute de pain et faute de soins. Moi non plus je ne donne pas de leçon, je ne fais pas la morale, je constate, c'est tout.
avatar
Escandélia
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: B Jean-Philippe

Message  trainmusical le Mar 12 Déc - 22:05

Pas tout le monde aime Johnny, et c'est entièrement notre droit, heureusement que pas tout le monde aime la même chose.
Mais comme tout être humain, il avait des qualités de coeur, et c'est ces qualités qui lui ont permis d'avoir une tel aura.
Cela ne m'empêche pas de penser aux révoltes, scandales ou pauvretés sur notre planète.
D'ailleurs ne pas oublier les débuts de l'enfance de Jean-Philippe Smet, pas jolis du tout ce qu'il a vécu et subit, même scandaleux.

_________________
train loco musical siffle  te salue Invité  flower
avatar
trainmusical
Occupe le terrain

Masculin Humeur : à vous de juger :-)

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: B Jean-Philippe

Message  Nerwen le Mer 13 Déc - 9:46

Je pense qu'il ne faut pas tout mélanger. Vous me faîtes penser aux personnes qui protestent contre le fait d'aider les associations de défense des animaux, sous prétexte que des enfants meurent de faim dans les rues. Cela n'a rien à voir.

La réaction du public peut sembler puérile et outrancière, mais qu'en est-il des manifestations qui fleurissent pour un oui ou un non tous les 36 du mois ? Une maladie de notre époque où tout doit prendre des proportions "spectaculaires", où les médias amplifient encore le phénomène.
Johnny Hallyday a accompagné la vie de milliers de Français pendant des décennies et c'est, je crois à une partie de leur vie que ces Français disaient adieu en même temps qu'à l'artiste. Car c'était un artiste, qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, avec ses excès, ses abus, ses fractures et aussi les côtés humains que nous possédons tous, même bien cachés au fond de nous. Un peu d'indulgence que diable pour les fans de l'idole, même si, quelquefois, elle avait les pieds d'argile !
avatar
Nerwen
Modératrice

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: B Jean-Philippe

Message  July_C le Mer 13 Déc - 18:44

Cassy a écrit:

Tu vois Ataraxie, ta phrase elle me gène et je vais t'expliquer pourquoi, avec mes mots à moi, certainement moins recherchés que les tiens.

J'ai lu tous les textes des 100 mots sur Johnny et j'ai remarqué une chose: Sous chaque texte parlant du ras-le bol de Johnny, ou du fait qu'on ne l'aime pas, voir qu'on le trouve nul, je n'ai lu aucun commentaire désobligeant, ni sarcastique.
Sous les textes rendant hommage à Johnny, j'ai lu des commentaires teintés d'ironie, voir de moquerie, tout comme cette phrase que tu écris.

Tu dis ne pas critiquer mais essayer de comprendre? pourtant tu portes un jugement.



Pourquoi dès qu'une émotion négative est exprimée, pourquoi la société a-t-elle du mal à l'accueillir ?  Ce n'est pas parce que tu ressens des envies de meurtre que tu vas tuer... Ce n'est pas parce qu'on a eu en vie d'en rire que tu vas en rire et te moquer. Ce n'est pas parce qu'on est agacé de voir que Johnny soulève tant de monde qu'on va tous se mettre en colère contre tout le monde...
L'empathie, me semble-t-il, elle est là... dans le fait de ne pas être d'accord, mais comprendre que cela puisse être ainsi pour les autres. C'est dépasser une émotion, pour chercher à comprendre pourquoi, à donner du sens.

Une émotion reste une émotion... c'est ce qu'on en fait qui compte, c'est comment est-ce qu'on la transforme...
Elle aurait pu continuer à en rire, à dénigrer... mais non... Elle a fait un pas vers l'autre.

Surtout que tu dois confondre, mais en dehors d'un commentaire chez Myrte elle a commenté nulle part ailleurs sur la consigne B.
Chez Myrte, elle exprimait seulement l'impression d'être entourée de fans de Johnny et qu'elle préférait s'éclipser... Certes c'était maladroit, mais rien de bien méchant pour moi vu de l'extérieur.

J'ai l'impression que cela est cher payé pour avoir été honnête.
^^
avatar
July_C
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : qui vagabonde

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: B Jean-Philippe

Message  Ataraxie le Mer 13 Déc - 20:14

ça va bien, Julie, merci pour tes remarques .

Je ne pensais certes pas déclencher ce "raz de marée" avec le B qui a même débordé sur mon texte A.

Je te remercie d'avoir expliqué avec justesse mon "commentaire" du texte de Myrte.
Le plus fort, c'est que j'aurais pu mettre tout le monde d'accord si j'avais dit quel était tout le sens de mon questionnement devant la cérémonie mais ça c'était impossible, c'était trop personnel. On n'est pas ici pour se "confesser"

Je vais quand même en tirer une leçon : ne pas plaisanter avec les autres "écrivants".
Quant à mes textes, ils resteront ce qu'ils sont : "les braves gens n'aiment pas que, l'on suive une autre route qu'eux"
Simplement, je voudrais que l'on retienne que je ne me moque de personne et accepte que les autres soient différents de moi.
Je ne possède pas LA vérité mais UNE vérité.

Ataraxie
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: B Jean-Philippe

Message  Myrte le Mer 20 Déc - 8:34

Je découvre ces commentaires que je n'avais pas lus où il y a des allusions à des réactions face à mon texte de 100 mots et je ne peux m'empêcher de préciser que j'ai corrigé la réponse que j'avais faire car je l'ai trouvée, après coup un peu virulente.

Puisque nous sommes ici pour nous exprimer, j'ai envie d'écrire ce qui me gêne : le fait d'évoquer "deux clans", les fans et les non-fans, et de se trouver différents, hors des sentiers battus, de se distinguer par sa singularité, si on est non-fan, comme si les autres étaient des moutons.

Personnellement je ne suis pas fan de Johnny mais, je l'ai déjà dit, j'ai voulu écrire sur ses fans car le phénomène d'être fan est quelque chose qui m'intrigue, me dérange, me fascine... Il y aurait certainement beaucoup à dire là-dessus.

Je comprends donc tout à fait les réactions de certains participants.

Myrte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: B Jean-Philippe

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum