A Panique à Camelot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne A Panique à Camelot

Message  Ataraxie le Mar 9 Jan - 14:25

Le roi Arthur avait décidé de réunir autour de la Table Ronde ses plus valeureux chevaliers. Après l'office célébré par l'évêque, ils étaient là debout, les plus vaillants parmi les plus nobles. Pour la 1ère fois, Gauvin, le neveu du roi, avait eu l'autorisation de siéger, il n'en était pas peu fier. Lancelot faisait la tête, Guenièvre n'avait pas encore répondu à ses avances. Quant à Perceval, il fixait le Siège Périlleux, se demandant s'il aurait encore le droit de s'asseoir dessus après son dernier échec dans la course au Graal. Le silence régnait ... quoique ...on entendait un léger reniflement, c'était le pauvre Tristan qui avait des problèmes avec son Iseult. Les chevaliers attendaient que le roi prenne la parole. Ils savaient tous qu'on ne les réunissait pas pour rien ici à Camelot devant la Table Ronde, ils se doutaient que la nouvelle allait être importante.

    Arthur s'avança dans un bruit de ferraille ( décidément son armure avait besoin de quelques gouttes d'huile ! ). Il posa Excalibur sur la Table. Ses onze compagnons firent de même avec leur épée. Le roi porta la main à son cou, visiblement son haubert le gênait ...il avait un peu grossi ces derniers temps.  Arthur se redressa, ouvrit la bouche quand Guenièvre déboula dans la salle du conseil  :

-  Marre, marre et marre ! Arthur, j'en ai ras le heaume ! Ta broigne au milieu de notre chambre, ta cervillière jetée sous notre couche et je ne parlerai même pas du gambison tout froissé abandonné dans un coin ! Ne sais-tu pas encore qu'il existe un chaudron dans lequel on doit mettre le linge sale ? Tu changes ta façon de faire ou je te quitte. Je connais moulte  chevaliers de haut lignage qui seraient heureux de me conter fleurette.
- Ma mie, ma douce mie, ma tendre mie, je te promets qu'à l'avenir ...
- Paroles ! Paroles !

    Une fois Guenièvre partie, le roi reprit la pose, se gratta la gorge et dit :
- Mes chers compagnons, je vous ai réunis en ces lieux pour vous annoncer que nous allons à nouveau à la recherche du Saint Calice. Toi Perceval, nous reconnaissons tous ton courage mais il semblerait que tu n'aies pas beaucoup de chance , c'est pourquoi, cette fois, nous ferons appel à Galaard, fils de notre ami Lancelot et peut-être aura-t-il l'honneur de s'assoir sur le Siège Périlleux.

    Alors, ils partirent pour cette sainte chevauchée. Ils durent affronter les armées des chevaliers félons Accolon et Mordred mais, par la grâce de Dieu, ils parvinrent au but. Dans le château  de Corbenic, ils s'emparèrent du Graal. On fit venir l'évêque pour authentifier  le sang du Christ. Hélas, trois fois hélas, ce n'était que du Châteauneuf du Pape !

Ataraxie
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A Panique à Camelot

Message  Pati le Mar 9 Jan - 17:49

un texte bien documenté, pas mal du tout Smile
avatar
Pati
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : mouvante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A Panique à Camelot

Message  Escandélia le Mar 9 Jan - 18:14

Un texte bien dans le ton de Camelot et très bien amené. Tu connais partfaitement le sujet clap
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A Panique à Camelot

Message  Amanda. le Mer 10 Jan - 10:47

Très réussie ta fable, avec les noms, les détails des chevaliers de la table ronde. Tu as fait des recherches et tu connais tout cela par coeur ?
clap clap clap
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A Panique à Camelot

Message  Ataraxie le Mer 10 Jan - 12:04

J'avoue que je ne connaissais pas grand chose. Je me souvenais de Robert Taylor, d'Ava Garner et surtout de Mel Ferrer qui me faisait rêver.
Ainsi j'ai passé la matinée à chercher. J'avais idée de la scène de ménage mais pour cela il me fallait des noms de vêtements ( on n'apprend que les parties de l'armure ). Quant à la fin, elle est venue comme ça d'elle même; c'est presque toujours le cas d'ailleurs. Je ne sais pas prévoir à l'avance la fin d'une histoire. On dit que c'est la spécificité des auditifs.

Ataraxie
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A Panique à Camelot

Message  Zéphyrine le Mer 10 Jan - 14:56

Chouette histoire bin racontée! flower
avatar
Zéphyrine
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Méditerranéenne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A Panique à Camelot

Message  Nerwen le Jeu 11 Jan - 16:32

Chrétien de Troyes n'avait pas tout raconté ! Tu ajoutes un volet inattendu à la légende arthurienne clap
avatar
Nerwen
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A Panique à Camelot

Message  Ataraxie le Jeu 11 Jan - 17:59

Chrétien de Troyes ne donne qu'une version. Elles furent nombreuses mais seule la mienne est vraie. Certes ici en Provence on affirme que le vin était du Plan de Dieu ... faut voir !

Ataraxie
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A Panique à Camelot

Message  Martine27 le Dim 14 Jan - 16:17

Belle légende arthurienne ! J'adore le chaudron panier à armure sale !

_________________
Martine27
http://moncarnetamalices.eklablog.com
avatar
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A Panique à Camelot

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum