Pendant ce temps, sur le bureau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne Pendant ce temps, sur le bureau

Message  Myriel le Mar 13 Mai - 12:31

La mine fière, Crayon de Papier rejoint ses compagnons dans le pot gris métallisé. La gomme haute, il se pavane devant les autres. Bic Noir lui lance un regard furieux, d’une noirceur d’encre. Effrayé et intimidé par cet échange silencieux, Bic Rouge passe par toutes les couleurs avant de virer à la tomate et de se cacher derrière l’apaisant Stylo Vert.

Bleu observe ce remue ménage de son air froid et glacial. Il est le plus ancien, il fut même le premier. Sa sagesse est reconnu par tous et son corps vieillissant, presque vidé de son essence de vie, force le respect. En tant que doyen, il sait que c’est a lui de ramener le calme et l’ordre dans ce capharnaüm.

« Papier ! Que se passe t’il ? Que t’arrive t’il ? Toi si terne d’habitude, te voila à faire la roue, prêt à signer des autographes, à dessiner des arcs de triomphe ! »

« J’ai réussi ! »

« Réussit quoi ? Et arrête de te pavaner comme ça ! Tu énerves Noir et quand Noir s’énerve, Rouge prends peur et manque de se transformer en bic 4 couleurs ! »

« J’ai réussit vous dis je ! Je suis admis dans LE cercle ! Mon talent a enfin été reconnu ! »

« Ton talent… tss.. » ricane Noir.

« Parfaitement Môsieur ! Mon talent ! Je suis un écrivain moi maintenant ! Je fais parti de Kaléidoplume moi Môsieur ! Cassy m’a accepté ! »

« Et depuis elle a disparu.. » nargue Noir.

« Elle n’a pas disparu… Elle est en grève pour je ne sais quelle raison. »

« En grève ! Laisse moi rire ! Tu n’as vraiment rien compris. Ton admission, c’est Maître Robot, tu sais le psychorigide pas bavard. Il en avait assez de ne pas avoir voix au chapitre et a outrepassé ses droits en t’acceptant de lui-même, sans en référer a personne. Et Cassy, en voyant cela, a explosé, en paillettes, en confettis, en millier d’éclats de rire qui se sont répandus sur la planète écriture. Ton talent comme tu dis l’a fait s’évanouir dans la nature. Elle a disparu, envolé, évaporé… et tout ça a cause de toi ! »

« De… de moi ? … Impossible ! » Papier est incrédule.

Mais Noir enfonce le clou.

« Réfléchit un peu… Tu arrives, elle disparaît. Si tu ne vois pas le rapport, je peux toujours te faire un dessin. »

De dépit devant cette évidence à laquelle il n’avait pas pensé, Crayon de Papier s‘écrase, et retourne a sa place, la mine basse, la gomme rabattue, ne laissant dans son sillage que la poussière charbonneuse de ses espoirs déçus.
avatar
Myriel
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Girouette

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum