heaven’s gate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne heaven’s gate

Message  tobermory le Sam 17 Mai - 22:24

Vous avez bien fait de laisser votre voiture au parking avant d’entrer dans le hall de l’aéroport, elles ne sont pas admises.  Vous devez vous séparer de vos biens terrestres. Votre piscine, votre villa, votre terrain de golf, vous ne les emporterez pas au ciel, c’est interdit.  Autant que vos crans d’arrêt, cutters, poignards. C’est un lieu de paix  ici. Débarrassez vous aussi de vos péchés, votre jalousie, vos haines, vos mensonges, des pans de nuit tapis au fond de votre cerveau. Vous devez être clairs, vous devez apprendre la légèreté, sinon comment parviendrez-vous à voler ? Pas de panique, vous avez le temps de vous préparer. Pas de précipitation, Ici, dans cet espace antichambre de l’espace, ce lieu loin des villes où vous viviez votre vie terrestre, tout est prévu pour vous mettre en condition, vous purifier. Vous apprenez la vitesse, vous traversez dans un sens, dans l’autre, à grands pas. Puis vous remarquez que le sol est lisse, glissant comme une patinoire. Alors vous glissez, vous sentez que vous avez franchi une première étape. Mais il vous faut encore lâcher du lest. Pas de souci, vous avez de quoi faire, abandonnez les sacs de sable de vos habitudes les carcans en fer forgé qu’on vous a entré en force dans la tête, les remparts de pierre dont vous avez entouré votre moi, qui vous paraissait si précieux. Vous commencez à comprendre le sens de tout cela. Vous levez les yeux vers l’écran des destinations : Honk kong Vancouver, Nouméa Cambera. Votre être, maintenant ramené à l’essentiel, à quelques flux d’électrons,  pourrait s’y téléporter. Pourtant vous attendez. Le grand secret vient de vous être révélé. Ces avions, si pesants, croix d’acier elles mêmes crucifiées sur le tarmac, sans vous, sans votre légèreté, comment feraient-ils pour décoller ? Leur carburant, c’est vous. Vous vous élevez vers l’étage supérieur, vous vous massez avec les autres près des heaven’s gates. Vous ne bougez plus, vous  respirez à peine. Attention, pas d’envol prématuré, vous êtes si léger. Alors une voix céleste vous appelle, vous l’élu. Le ciel s’ouvre à vos pieds.
avatar
tobermory
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : Changeante

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum