Portrait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne Portrait

Message  plumentete le Lun 19 Mai - 8:20

D'abord, il y a ses pieds, ses pieds qui hésitent entre s'ancrer sur terre et s'envoler dans les nuages, planer au-dessus de ce monde parfois si cruel, parfois si ennuyeux vous dirait-elle.
Ses pieds vu de dessous, « regardez-moi ses orteils, on dirait des petits pois, c'est tellement mignon », disait une de ses mamies alors que la demoiselle n'avait guère plus d'un an ou deux,
Sauf qu'aujourd'hui, c'est à dire une bonne quinzaine d'années plus tard, ses adorables petits orteils, vu de dessous, ont bien changé. Certes, encore roses, ils se sont bien allongés et par endroits, ils portent les stigmates de la maltraitance que leur inflige parfois, l'adolescente auxquels ils appartiennent, la plante des pieds et les talons confirment ; si par endroit, une jolie peau rose les recouvrent, une corne blanche et jaune, voire des tâches sombres révèlent les turpitudes de leur propriétaire. Il faut vous dire que parfois, elle juge bon de se hisser sur plus de 10 cms de talons et de passer une demi-journée dans les hauteurs. Alors les pieds se gonflent, le derme s'enflamme et la souffrance s'installe, sous forme d'ampoules qui percent et de peau qui s'arrache... à fleur de peau, donc.

Vu de dessus, un bon vernis rouge vif, prune voire bleu marine ou bleu turquoise, passé avec minutie en double couche renforce l'apparence de perfection, oui de jolis pieds minces avec de longs orteils plutôt fins,  rattachés à de fines chevilles donnent le point de départ d'une silhouette déliée, à la recherche de la perfection.

De longues jambes fines et galbées, elles semblent interminables et donnent de l'élan à ce corps qui ne s'accorde aucune indulgence. Malheur aux formes qui s'affaisseraient, qui accuseraient un moment de faiblesse, voire de mollesse. Il n'est pas permis de ne pas être au top, encore moins de se laisser aller, de laisser entrevoir un moment de relâchement quand on fait partie du corps de cette demoiselle ! Avoir 17 ans n'est jamais de tout repos, encore moins aujourd'hui dans un monde où l'apparence fait la loi.

Après ces longues jambes fines, si vous relevez les yeux, vous arriverez à des hanches arrondies bien qu'étroites et des fesses bien dessinées dans un jean slim, voire extra slim. Là encore, aucun relâchement n'est envisageable et si par malheur, vous n'arrivez pas à être à la hauteur, faites-vous discrète et détournez l'attention en mettant en valeur d'autres atouts ! Il faut avoir 17 ans et l'exigence de la perfection qui est la sienne pour ne pas être satisfaite d'avoir des hanches féminines, des fesses rondes, le tout de bonne tenue sans effort particulier, loin s'en faut !

Il faut dire que les atouts ne manquent pas, d'autant que la miss a du goût et du talent pour se mettre en valeur, trouver THE accessoire qui rendra cette tenue à la fois originale et terriblement personnelle. Avoir du style, c'est bien, avoir SON style et le créer c'est mieux. Je vous parlerais des yeux plus tard, mais d'ores et déjà, sachez que les siens sont pourvus d'un radar pour détecter dans n'importe quel bazar, friperie ou magasin, Le petit plus qui fait toute la différence, l'article qui vous paraitraît banal et qui porté par elle et de cette façon, la rendra unique.

Ensuite, une taille fine, très marquée resserre la silhouette et lui donne cette jolie forme en sablier qui fait les belles femmes. Celles qui sont fières de l'être en toute féminité. Il faut dire que quoiqu'elle fasse, elle est féminine. Déjà, petite fille, une amie m'avait dit en la regardant rejeter ses longs cheveux sur le côté : « c'est extra le naturel avec lequel elle fait ça et en même temps, c'est déjà terriblement féminin » Et oui, tout en elle dégage la féminité et une certaine douceur. Mais revenons-en à cette taille marquée, elle lui permet de porter aisément, petits tops courts, parce que oui, cette taille marquée surplombe un ventre plat et qui, de plus se muscle facilement, quand la demoiselle daigne faire quelques mouvements de gym ! Outre les petits tops courts, sachez que la petite robe noire, 3 trous, chère aux couturiers la met particulièrement en valeur.

En matière de style, je vous ai expliqué, qu'elle avait le sien et qu'elle savait parfaitement le créer et l'accessoiriser. Elle est passée par des étapes variées, allant de la tentative d'habits « de grandes » un peu trop sexy à mon goût, à un style plus sobre, jean, tee-shirt plutôt ample et Doc Marten's noires même pas lacées, le tout avec un maquillage plus ou moins appuyé. Aujourd'hui, elle peut toujours porter une tenue assez sobre mais la plupart du temps, elle trouvera La pièce qui lui permettra de se démarquer, qu'il s'agisse des chaussures, du manteau ou d'un simple collier. La plupart du temps, désormais, elle porte des tenues bien à elle et féminines et n'hésite plus à se mettre en jupe, courte de préférence. Il faut dire qu'avoir de si jolies jambes et les cacher, serait presque criminel. Elle mélange avec une sûreté et une intuition culottée, les chemisiers en soie vintage, donnés par Mamie Cacharel et les jeans slim noirs, les chaussures Creepers approuvées par la même Mamie Cacharel et les jupettes courtes et noires, sans se tromper et crée son personnage, celui qu'elle peut montrer aux autres, tel le masque du théatre antique, à la fois reflet fidèle et personnage protecteur.

Côté poitrine, alors là, c'est le point noir pour elle, parce que pour moi je ne  vois rien à redire ; peut-être parce qu'au même âge j'avais presque les mêmes... Je vous ferais grâce d'une description plus détaillée, un peu de pudeur n'est pas pour nuire et elle est pudique. Sachez juste, que pour elle, sa poitrine est un concentré de points négatifs.
De bien jolies épaules arrondies et sensuelles viennent adoucir ce soi-disant désastre et il faut dire que lorsqu'elle porte un pull juste un peu trop grand, qui tombe négligemment et découvre son épaule, je trouve que le résultat est franchement très agréable à regarder. D'autant qu'elle a une très jolie peau blanche et fine, la regarder c'est s’imaginer glisser entre la fraîcheur des draps blancs, la caresse d'un nuage....

Des épaules, nous passons aux bras, puis aux mains. Des mains pas banales, plutôt grandes ; en fait ce qui n'est pas banal c'est leur proportion, la paume est un peu large et surtout aussi longue que les doigts. Ce sont des mains solides, elles sont faites pour créer, pour laisser s'exprimer la sensibilité de celles qui les fait vivre jour après jour. Des mains composites, presque paradoxales, solides et fines, nerveuses lorsqu'elles   tremblent ; parfois j'ai l'impression que ses mains vibrent avec elle, oui nerveuses et patientes quand elles créent. Des mains faites pour fabriquer, pour caresser, pour réconforter, pour transformer la vie, la rendre plus douce, plus belle, plus...

Vient le cou, fin, long, élancé qui donne une impression de fragilité, en même temps que d'élégance à cet ensemble déjà très harmonieux. Je trouve que le cou est très important dans un corps, un cou épais ou trop court et s'en est finit d'une silhouette légère et élancée, même si par ailleurs , la personne est mince. Là, le cou est parfait, juste ce qu'il faut de longueur et finesse pour donner de la hauteur, valoriser toute coiffure en chignon ou cheveux attachés et pas trop pour ne pas avoir l'air du héron perché !

Au dessus de ce cou, un visage bien sûr, un visage émouvant ; émouvant parce qu'il sait exprimer tant d'émotions. Un visage parfois glaçant quant il vous regarde avec tout l'ennui et le désintérêt de l'adolescence, un visage le plus souvent souriant, qui quelquefois dégage  furtivement un peu de tristesse, et toujours de la douceur et un esprit rêveur.

Dans cet ovale presque parfait, encadré par de longs cheveux châtains clairs, voire blonds foncés, légèrement ondulés, le plus souvent laissés libres par leur propriétaire, mon attention se portera d'abord sur le teint. Clair, lisse, légèrement rosé et très frais, il donne cette impression de fraîcheur qui étonne la miss et cette impression de fragilité qui l'énerve tant. Ben oui, être fragile ça voudrait dire, ne pas être à la hauteur, ne pas être capable, avoir besoin d'aide et de soutien, voire devoir aliéner sa liberté, bref tout ce qui fait horreur à la demoiselle parce qu'à l'opposé de ses convictions et surtout de ses valeurs et choix. Elle découvrira peu à peu tout l'intérêt que peut avoir l'impression de fragilité, notamment auprès de ces messieurs ; s'il se trouvera toujours certains jeunes coqs maladroits pour en profiter et chercher à prendre le pouvoir, d'autres ne manqueront pas d'être attendris et séduits par cette apparente fragilité et voudront faire d'elle,leur princesse à protéger adorer et chérir. D'autant que la fragilité est surtout apparente car la demoiselle a le ressort du scorpion, son ascendant astrologique.

Donc, un bel ovale, un teint frais et clair encadré par de longs cheveux désormais roux flamboyant, ce qui lui va à ravir, on croirait volontiers qu'il s'agit de sa couleur naturelle. Du coup, elle lisse plus souvent ses cheveux et leur accorde encore plus de soins que d'habitude.  Il faut dire qu'elle est soignée (pas forcément soigneuse) dans toute sa personne et c'est pour elle, une règle de vie.
Côté cheveux, ce que je préfère ce sont ses cheveux libres et ondulant façon nature rebelle ou alors ses coiffures sophistiquées, mariant tresses complexes et chignons. Incroyable ce qu'elle peut faire avec ses cheveux, ses mains et une simple vidéo de démonstration ! Oui, créative la miss, pas étonnant qu'elle veuille être maquilleuse professionnelle, maquilleuse perruquière. Je pense que le métier lui ira à ravir, faut juste qu'elle prenne confiance en elle, accepte de croire qu'elle a autant de talent et de capacités que les autres et qu'elle se donne quelques moyens supplémentaires pour entrer en formation et ensuite, je suis sûre qu'elle sera une excellente professionnelle.

Des pommettes hautes et rondes donnent du caractère à ce visage, d'autant qu'elles sont bien soulignées par quelques grains de beauté bien placés, sur la gauche notamment. Un grain de beauté en haut de la pommette près du nez et un autre en bas en léger décalage par rapport à la bouche, rehausse encore la forme du visage.
Il faut dire que les grains de beauté chez elle, sont nombreux, plutôt discrets, de couleur marron clair, ils donnent beaucoup de charme et d'originalité à ce visage. Mes préférés, celui qu'elle a sous l'oeil gauche, discret et pas banal, celui qu'elle du même côté près de l'oreille et un dernier en bas du visage, qui en souligne le tracé. Oui, un visage très doux qui  révèle également fermeté du caractère et recherche d'harmonie.

Une petite bouche, enfin pas si petite que ça si je compare avec la mienne. En tout cas, des lèvres très bien dessinées, celle du dessus plus fine, se creuse en son milieu comme pour répartir encore plus équitablement son sourire. Son sourire, ses sourires devrais-je dire, du pauvre petit sourire de petit chat malade qui ne veut pas m'inquiéter même quand le corps fait mal, ne répond pas, que le cœur pèse trop lourd, que l'esprit s'embrouille dans des conflits et des questions sans fin qui font peur, le sourire un peu forcé pour dire bonjour, le sourire coquin quand elle pense à une bonne blague, le sourire tendre plein d'amitié et d'amour, le sourire rêveur plein d'espoir, le sourire heureux plein de satisfaction et de plaisir après l'espoir comblé ou la bonne surprise d'une réjouissance inattendue, une gamme de sourires aussi variés que sa palette de maquillage avec lesquels elle exprime toute la finesse de ses émotions, de sa sensibilité et de ses sentiments.

Les yeux enfin, lesquels expriment autant que ses sourires, parfois plus. Des yeux en amande légèrement arrondis et bordés de longs cils noirs et recourbés ; des cils comme un rideau qu'elle baisse quand elle est fatiguée, quand la vie l'ennuie, les gens la blessent, l'émotion l'envahit. Quand elle abaisse ainsi ce beau rideau, elle dévoile alors, une paupière très fine et très blanche, tissu fragile sur lequel elle peut jouer en apposant des ombres à paupières de toutes les couleurs. Et elle sait très bien le faire, chaque maquillage est une petite œuvre d'art à elle seule, de la minutie, de la patience, beaucoup de dextérité et un œil averti pour choisir les nuances qui se marieront sur elle et lui dessineront un autre visage. Elle choisira ce qu'elle souhaite accentuer, le côté sombre, le côté clair, la gravité ou la légèreté ; ses mains et ses pinceaux feront le reste comme l'artiste qu'elle est.
Mais de quelle couleur sont-ils alors ses yeux superbes au regard profond qui pourrait vous envoûter si vous n'y prenez pas garde ou vous figer sur place si vous l'avez énervée. Et bien il n'est pas si facile de le déterminer, comme elle l'avait dit, petite fille, à Mamie Cacharel « ils sont changeants » et c'est vrai. Une indéniable base de vert c'est vrai, d'un vert plutôt sombre qui peut virer au gris et se charger d'une pointe marron à un vert plus clair et franc, il arrive également qu'ils s'éclaircissent et se mêlent à une pointe de bleu. En fonction, de l'humeur, de la météo et de la lumière, ses yeux verts se mêlent de toute une gamme complémentaire, comme pour mieux enrichir la palette de l'artiste. Elle sait en jouer pour s'exprimer, pour renforcer ce qu'elle dit, il arrive qu'ils disent plus qu'elle ne le souhaite, il arrive qu'ils l'emmènent loin sur une autre planète d'où elle observe le monde. Il arrive qu'elle ne sache plus comment redescendre, comment communiquer avec nous mais un regard, un sourire la ramènent sur terre.

Et des sourcils au tracé net et sans bavure viennent souligner ce beau visage, renforcer son harmonie et l'impression de netteté et de douce force qui s'en dégage. Un grand front plat abrite toute ses réflexions et toute ses rêveries et donne le sentiment d'un calme profond, ce qui est le plus souvent vrai, même s'il arrive que la demoiselle ressente une grande colère, il est bien rare qu'elle se laisse emporter.

Et cette belle jeune fille aura bientôt 18 printemps, elle a illuminé mes jours et mes nuits même lorsqu'ils étaient froids et sombres ; aujourd'hui elle commence à déployer ses ailes, à se découvrir pour aller voler plus loin. Je souhaite qu'elle trouve un lieu à sa mesure, un lieu qu'elle illuminera de sa présence, réchauffera de son sourire comme elle l'a fait pour moi durant toutes ses années.
avatar
plumentete
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : heureuse attentive

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum