Fan de Nicole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne Fan de Nicole

Message  Nerwen le Lun 26 Mai - 19:14

Fourbu, recru de fatigue après un voyage harassant dans un train bondé, je me laissai glisser sur le quai. La foule des voyageurs, indifférente à l’orchestre qui jouait dans la gare, m’entraîna vers la sortie.
Là, dehors, dans la lumière de ce matin de juin, ma fatigue s’envola d’un seul coup. Je réajustai rapidement mon sac à dos et, dédaignant les taxis et autres transports en communs, je décidai de me rendre à pied vers l’endroit où tout se passe pendant le Festival : la Croisette. J’avais bien potassé la question et je savais que ce boulevard mythique était le lieu de rendez-vous des stars et starlettes du tout cinéma. Sous le regard de Marcello Mastroianni, je n’eus qu’à suivre affiches et panneaux publicitaires qui fleurissaient à chaque coin de rue, pour me retrouver devant le Palais du Festival.

Officiellement la cérémonie ne commencerait qu’à partir de 19h heures 15, mais je savais qu’il fallait arriver bien longtemps à l’avance pour espérer apercevoir les célébrités qui se succèderaient sur le tapis rouge.
Pour moi, à vrai dire, une seule m’intéressait, la plus blonde, la plus distinguée… je veux parler de Nicole Kidman dont je suis amoureux fou depuis mes dix huit ans. Dieu, que cette femme est belle ! Hitchcock aurait aimé sa beauté froide, et, l’avoir choisi pour incarner une autre des beautés adorées du Maître, m’avais ravi. C’est pour elle que j’étais là. Si la chance me souriait, en vue d’un éventuel autographe, je m’étais procuré une portrait sur papier glacé, façon Studios Harcourt. Le noir et blanc sublimait sa beauté intemporelle...

Il y avait déjà beaucoup de monde, les plus prudents munis de pliants et autres sièges de fortune qui leur permettraient d’attendre l’heure cruciale et, le moment venu leur servirait de piédestal improvisé pour prendre de la hauteur. Jouant des coudes, je me retrouvais bientôt parmi les spectateurs des premiers rangs. Ma voisine, une vieille dame en robe bleue, me chuchota : « Je suis là depuis 7 heures, je viens pour Léonardo… » Sur le même ton, je me penchai vers elle et lui dis : « Moi, c’est pour Nicole ! » Elle hocha la tête d’un air entendu et me sourit. Elle savait que les rêves n’avaient pas d’âge et que, mêmes inaccessibles, ils demeurent ce qui est le plus indispensable à l’homme.

La nuit était tombée quand les choses sérieuses commencèrent. Je passe sur l’incontournable défilé de starlettes caquetantes accompagnées de bellâtres en smoking, car je n’attendais qu’elle. Enfin la limousine noire s’immobilisa au bord du trottoir, un chasseur ouvrit la portière et une sirène en robe de tulle bleu changeant, constellé de strass, sortit élégamment. Enfin, tenta de sortir, car elle semblait avoir un problème : un de ses immenses talons aiguilles s’étaient pris dans la dentelle de la robe. Prestement libéré par une main secourable, l’actrice commença à fouler le tapis rouge avant de gravir les très fameuses vingt quatre marches… A mesure qu’elle approchait de l’endroit où je me trouvais, je sentis que quelque chose clochait. Son visage ! Son visage, naguère si fin et si joli, maintenant figé et bouffi, trahissait l’utilisation immodérée d’injections de Botox ou peut-être pire du bistouri. L’approche de la cinquantaine est-elle aussi insupportable pour qu’une femme sublime tente de gommer les années cruelles, quitte à y perdre son image ? (J’allais écrire : quitte à y perdre son âme)...
Mon rêve, brisé, comme se brise en mille éclats la coupe de champagne d’une soirée cannoise, je laissai la cérémonie se dérouler sans moi et me frayai un passage dans la foule des spectateurs admiratifs et comblés.

La ville était déserte, je longeai la plage et le mistral s’était levé. Il m’arracha des mains la photo que je tenais encore et l’envoya mourir doucement sur le sable. Je fis un mouvement pour la récupérer, mais j’y renonçai et repris la route vers la gare. A quoi bon ? Ce n’était plus après tout, qu’une fille de papier…
avatar
Nerwen
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Fan de Nicole

Message  tobermory le Mar 27 Mai - 11:04

Après un début aussi enthousiaste je ne m’attendais pas à cette fin désenchantée. Comme quoi on ne devrait pas approcher ses rêves de trop près. Mais après tout la véritable Nicole n’est-elle pas celle de la vraie-fausse vie de l’écran ? Bien écrit et bien observé, et l’image finale de la photo Harcourt emportée par le mistral et trainant sur la plage comme un détritus est très mélancolique. Quand même, ton personnage ne devait pas être un fan pur jus, sinon il n'aurait pas aussi vite perdu ses illusions .
avatar
tobermory
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : Changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Fan de Nicole

Message  Amanda. le Mar 27 Mai - 14:37

Une fille de papier.....
La désillusion totale, la chute de l'idole...
C'est superbement décrit...
Mais c'est aussi à l'image de la vie.
Et le Botox et la chirurgie esthétique n'y changent rien, empirent parfois les choses...
Comme chantait si bien notre Grand Jacques " Mourir, ce n'est rien mais vieillir...."

C'est de toutes manières notre sort à tous. Certains arrivent à s'en sortir assez bien, d'autres moins...
Accepter, c'est déjà un premier pas, le plus dur sans doute !

Merci pour ton texte Nerwen, bien loin des paillettes du festival, ta réflexion m'interpelle flower 
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Fan de Nicole

Message  Admin le Mar 27 Mai - 18:26

Je ne pourrai dire mieux qu'Amanda à propos de ton texte.
C'est affolant de voir toutes ces actrices se donner corps et âmes à la chirurgie esthétique au point de toutes se ressembler, et ne ressembler plus à rien!!

Quand aurons nous le plaisir de revoir des belles actrices, vieilles, mais toujours belles, comme Michèle Morgan. Y'en a marre de cette guerre qu'on fait aux rides  Carton rouge 

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Fan de Nicole

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum