A. Les ponts

Aller en bas

Consigne A. Les ponts

Message  AlainX le Mar 15 Mai - 11:14

Les ponts

Lorsqu'ils entendirent la cloche tibétaine tintinnabuler, ils ne comprirent pas tout de suite que l’heure étaient arrivée de plier bagage. Enfin c'est l'expression habituelle pour signifier que l'on s'en va pour un long moment. Mais eux n'avaient rien à plier puisqu'ils voyageaient sans bagages, quoique en groupe. Il fallut que  Bézuzu,  leur chef, habillé de rouge, parce qu'il a le feu sacré, les rappela à leur mission en remuant son béret.
Ainsi ils se mirent en route à la queue leu leu ,À À À la queue leu leu, À À À la queue leu leu. Et chacun sait que tout le monde s'éclate à la queue leu leu.

Comme chaque mois de mai, ils s'en allaient faire les ponts. ils entonnèrent donc leur hymne national, après  un copieux petit déjeuner à la comptine :
— ainsi pont, pont, pont, les petits pingouins
— ainsi pont, pont, pont, les petites pingouines
(rappelons que ces dernières, contrairement à ce que leur nom pourrait laisser supposer, ne sont pas des femelles pingouins homosexuelles…).

On sait que les pingouins chinois sont quand même de drôles de pékins en raison de leur intelligence limitée. Toutefois, respectueux des traditions, ils s'étaient enduits  de jaune d'œuf. Comme le trajet était long pour faire tous les ponts du mois de mai, au fil des jours, ils finissaient par sentir l'œuf pourri, ce qui éloignait d’eux les importuns qui ne supportaient pas leur pestilence.

Sur leur trajet, ils croisèrent des individus assis sur leurs pliants au bord de l'eau. Les plus cultivés des pingouins, qui avaient appris à l'école le B - A - BA et même le P - E - PE qui leur permettait d’ânnoner : « la pipe du  pape pie pue* », pouvaient, avec leur regard perçant de tapis volant, observer que les individus assis sur leurs pliants au bord de l’eau (oui je sais je l’ai déjà dit, c'est pour ceux qui ne suivent pas), s'adonnaient à la lecture de : — « comment penser comme Einstein » de Daniel Smith — « l’itinéraire de l'égarement : du rôle de la science dans l'absurdité contemporaine » de Olivier Rey — « le neutrino est-il une particule ordinaire ? » De Thierry Stolarcyz —
et encore : « l’ordre dans le chaos : vers une approche déterministe de la turbulence » de Pierre Bergé.

C'est alors que les pingouins jaune, À À À la queue leu leu, pensèrent, ensemble et en se dandinant, que tous ces humanoïdes intellos allaient rater les ponts du mois de mai, ce qui était à proprement parler une aberration pingouine.

Moralité: Pour profiter des ponts de mai, un imbécile qui marche va plus loin qu'un intellectuel assis

-------
* Merci Jacques
avatar
AlainX
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : stable

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ponts

Message  plumentete le Mar 15 Mai - 17:04

Tout d'abord merci pour toutes ces références littéraires, certes très littéraires mais qui sait, au prochain pont, peut-être aurais-je le temps d'en feuilleter une?....

Sinon, mais où vas-tu chercher tout ça??? tu es peut-être resté trop longtemps assis sur ton siège pliant au bord de l'eau et sans doute en plein soleil (sans chapeau bien sûr!) avec un de tes livres... En tout cas, bravo pour ton imagination débridée et ton utilisation très personnelle des comptines et chansons populaires clap
avatar
plumentete
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : heureuse attentive

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ponts

Message  Zéphyrine le Mer 16 Mai - 21:02

AlainX, connais-tu Pierre Lemaitre? Il s'agit d'un de mes auteur préféré. J'ai lu presque tous ses livres.
En lisant tes textes, je retrouve son style c'est peut-être pour cela que je t'admire beaucoup.?.? Embarassed
avatar
Zéphyrine
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Méditerranéenne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ponts

Message  Myrte le Jeu 17 Mai - 9:11

Voila un texte bien délirant, plein de fantaisie, d'humour et d'idées... Ca t'a fait du bien de l'écrire au moins ?

Myrte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ponts

Message  Martine27 le Jeu 17 Mai - 13:51

papy Toujours aussi déjanté Alainx, c'est un vrai plaisir de pister les jeux de mots. J'ai bien profité des ponts de mai, sans jaune d'oeuf quand même !

_________________
Martine27
http://moncarnetamalices.eklablog.com
avatar
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ponts

Message  Nerwen le Jeu 17 Mai - 15:24

Te connaissant, le seul début de ta phrase d'introduction Lorsqu'ils entendirent la cloche tibétaine tintinnabuler... nous emporte dans un univers de tous les possibles. La suite ne nous déçoit pas ! ! ! Premier

Suggestion: je trouve que l'on devrait le garder pour en faire l'incipit d'une consigne, sans photo, ni autre indication.
avatar
Nerwen
Modératrice

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ponts

Message  Charlotte le Ven 18 Mai - 17:33

C'est complètement dingue comme d'habitude. Je crois que je n'ai pas tout compris. Je vais relire

Charlotte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ponts

Message  catsoniou Hier à 20:30

La morale de cette histoire :
Les ponts du mois de mai, gardons-nous de supprimer   effrayé
AlainX démontre ici leur utilité !!!
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Les ponts

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum