A.Les deux frères.

Aller en bas

Consigne A.Les deux frères.

Message  Zéphyrine le Mer 16 Mai - 9:40

Mon Grand-Père (le colombophile que vous connaissez) avait deux frères très différents, mes oncles Gaston et Joseph.

Oncle Gaston était ce que l'on appelait à l'époque un rond-de- cuir, un gratte-papier, si vous préférez.
Il faisait la fierté de la famille : il savait lire, écrire, calculer. Il avait tout pour gravir les échelons de la hiérarchie de l'administration.

Oncle Joseph était facteur : il savait lire (heureusement), un peu écrire et il arpentait les routes, comme vous vous en doutez.
Ses parents pensaient qu'il aurait pu viser plus haut puisque ce n'était pas un imbécile.

Oncle Gaston ironisait :
- Mon pauvre Joseph, dehors par tous les temps! Crois-moi, si on mettait bout à bout la longueur de tes tournées, on s'apercevrait que tes pas auraient pu te mener jusqu'à la banquise!
Tu fais fonctionner tes jambes pendant que moi je fais fonctionner mes méninges.

Toujours d'humeur égale, oncle Joseph répondait :
- Mon cher Gaston, ce n'est pas en restant assis derrière un  bureau que tu pourras découvrir le monde!
Et alors que dans la famille, comme vous vous en êtes déjà aperçus, on ne dit pourtant pas de gros mot, il ajoutait :
- Moi, je me bouge le cul! Mes pas me mènent vers mes semblables et quand je leur remets le courrier, ils se confient à moi, je suis un peu leur confesseur*...et puis dehors par tous les temps, j'aime voir venir les saisons et ainsi observer la nature.


Les années ont passé. J'ai assisté aux funérailles d'oncle Gaston.
Une couronne de fleurs artificielles était posée sur le cercueil et portait cette inscription : "A notre employé modèle.-La Direction-."
La famille et un petit groupe de personnes suivaient le corbillard.

Oncle Joseph s'est éteint peu de temps après son frère.J'assistais également aux obsèques.
De jolis bouquets de fleurs des champs et une énorme gerbe de végétaux fleuris accompagnaient sa dépouille.
On pouvait lire cette inscription: "A notre facteur, parti sans laisser d'adresse. -Ses clients reconnaissants-."
Malgré la pluie, une foule nombreuse suivait le corbillard. Vêtus de cirés jaunes, ils étaient venus de tous les environs et la très longue file me faisait penser aux pingouins de la banquise où, comme le prétendait oncle Gaston, ses pas auraient pu mener le brave facteur.

C'est alors que mon Grand-père, avant Michel Audiard, me souffla :  "Tu vois! Un imbécile qui marche va plus loin qu'un intellectuel assis."




*merci Catsoniou!
avatar
Zéphyrine
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Méditerranéenne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Les deux frères.

Message  AlainX le Mer 16 Mai - 11:07

Je me demandais comment allaient débarquer les pingouins…bah voilà !

"A notre employé modèle.-La Direction-."
« mais où sont les funérailles d'antan » comme chantait Brassens… maintenant, si tant est qu'il y ait encore des couronnes mortuaires, ce sera éventuellement :
« à notre multi-intérimaire/chômeur/exploité : la world compagnie »
avatar
AlainX
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : stable

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Les deux frères.

Message  Zéphyrine le Mer 16 Mai - 11:52

Je parle en effet de funérailles qui se sont déroulées il y a 70 ans...
avatar
Zéphyrine
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Méditerranéenne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Les deux frères.

Message  plumentete le Mer 16 Mai - 12:28

ton texte me fait penser aussi au Rat des Champs, Rat des villes, et au Facteur Cheval avec son palais idéal, tu connais?
http://www.facteurcheval.com

j'ai également imaginé une foule de pingouins avec des cirés jaunes...
J'ai aimé ce texte
avatar
plumentete
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : heureuse attentive

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Les deux frères.

Message  Myrte le Jeu 17 Mai - 9:04

Bravo pour ce texte, Zéphyrine, sous forme de fable, comme il est demandé. L'allusion aux pingouins m'a fait sourire, c'est bien amené ! Un petit régal de lecture !

Myrte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Les deux frères.

Message  Martine27 le Jeu 17 Mai - 13:47

Une délicieuse et nostalgique fable. Hélas, il n'y en a plus des facteurs comme ton oncle Joseph, mais des ronds-de-cuir par contre ça ne manque pas !

_________________
Martine27
http://moncarnetamalices.eklablog.com
avatar
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Les deux frères.

Message  Nerwen le Jeu 17 Mai - 15:28

Fable qui rend hommage aux facteurs d'antan. Les pingouins jaunes sont joliment bien amenés ! Prosterne
avatar
Nerwen
Modératrice

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Les deux frères.

Message  catsoniou Hier à 20:34

Voilà une reconnaissance du labeur
de facteur
qui me va droit au coeur !!!


A Zéphyrine Bisous
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A.Les deux frères.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum