a. Les ponts

Aller en bas

Consigne a. Les ponts

Message  AlainX le Mar 22 Mai - 8:44

 Requête

*


C'est une lamentable erreur qui a été commise à mon égard, et je voudrais, Monsieur le Directeur de la prison des Baumecs, qu'elle soit réparée très rapidement.
En effet, bien que je sois condamné à la guillotine, il me semble quand même qu'il est normal que je sois traité avec un minimum d'égards jusqu'à mon exécution. Vous savez manifestement qu'avant que la bascule à Charlot ne se déplace jusqu'à moi, il se passera encore quelques années.
Le problème n'est pas que je redoute le massicot en question, je sais qu'il travaille proprement, vu que la bécane à Guillotin a pu être peaufiné tout au long de l’exécution de milliers de têtes qu'il a fallu trancher  afin que la Révolution Française réussisse. J'ai rien contre.
Après tout, j'ai moi-même  tranché la gorge avec un scalpel à une bonne trentaine de bestioles féminines qui se refusaient à mes avances qui pourtant leur étaient proposées avec conviction et les gestes appropriés.  À cause de leur manque de savoir-vivre, je me suis vu contraint de les découper.
Je sais évidemment que je n'aurais pas dû me réjouir de tout ce sang qui giclait aux alentours et arrosait les fleurs, transformant illico la moindre mauvaise herbe en superbe rose rouge. Reste que, non seulement j’en jouis encore, mais j’en bave toujours de plaisir.

Non, ce qui est une lamentable erreur, c'est la bouffe que vous nous servez à longueur de mois. C'est franchement immangeable, pour ne pas dire dégueulasse. Et ça, tout condamné à mort qui à sa dignité comme moi, se doit de se faire respecter pour ce qui est de se remplir la panse, puisqu'il n'y a plus que cela qui lui reste. Les plaisirs de la bouche.
C’est pourquoi j’entends vous saisir  de la requête que je formule par votre intermédiaire, et destinée à l'association « le droit de se nourrir dans la dignité » jusqu'à l'ultime instant où il sera fait usage du rasoir national lorsque ma  tête tombera avec un bruit mou dans le panier en osier chargé de recevoir ma caboche sanguinolente.
Je sais, Monsieur le Directeur, parce qu'un gardien me l’a confessé, qu'en tant que sadique féroce et pervers, vous allez particulièrement apprécier le bruit particulier : ZZzzzz SPLASH ! que fait le couperet en glissant dans sa cornière avant que  la lame fraîchement aiguisée le matin même, découpe d'un trait parfaitement net mon cou de condamné à mort.
C'est un spectacle qu'il faut avoir vu dans sa vie au moins une fois ! Je dois avouer que je vous envie moi qui ai tellement aimé découper des femmes. Malheureusement étant l'acteur principal je ne pourrais admirer le spectacle. En outre il me  sera difficilement donné la possibilité, après ma mort, de visionner ma propre exécution, vu que je n'aurai pas de Smartphone dans la fosse commune où on me jettera rapidement en deux morceaux.
En conséquence, j'espère, Monsieur le Directeur de la prison des Baumecs, que vous donnerez une suite favorable à ma requête, parfaitement justifiée. En cas de rejet et si mes repas ne deviennent pas gastronomiques, je foutrai le bordel total dans votre prison. Je ne suis plus à un meurtre près de toute façon on va me couper la tête alors un, ou plusieurs, de plus… qu'est-ce que ça changerait !
Dernière petite chose : j'aimerais tant avoir votre visite dans ma cellule. Nous pourrions bavarder comme les deux sadiques que nous sommes. Je suis certain que nous en retirerions non seulement des satisfactions intellectuelles, mais physiques également.

Recevez, Monsieur le Directeur, mes salutations assoiffées de sang.

signé : Vald TEPES III, arrière-petit-fils de Nosferatu.

.
avatar
AlainX
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : stable

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: a. Les ponts

Message  Nerwen le Mar 22 Mai - 11:15

Bravo Manifestement tu étais très inspiré !
Ton Vald TEPES III fait froid dans le dos et j'espère que la guillotine le privera de la faculté de son ancêtre  Nosferatu, de devenir un mort-vivant. J'aime énormément  l'humour très noir qui se dégage, une fois encore,  de ton texte.Premier
avatar
Nerwen
Modératrice

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: a. Les ponts

Message  Amanda. le Mar 22 Mai - 12:03

Férocement drôle, sanguinolent, et tellement précis dans la description de la guillotine, on dirait que tu es déjà passé par là !
Tu cartonnes
avatar
Amanda.
Modératrice

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: a. Les ponts

Message  AlainX le Mar 22 Mai - 18:24

Amanda. a écrit:Férocement drôle, sanguinolent, et tellement précis dans la description de la guillotine, on dirait que tu es déjà passé par là !
Tu cartonnes

Disons que je connais  quelque peu la question. Je bossais au ministère de la justice du temps où Robert Badinter était ministre de la justice. J'ai eu plusieurs fois l'occasion de le rencontrer. Je rappelle si besoin que c'est lui qui a fait voter l'abolition de la peine de mort en France.
J'ai lu tous ces livres. ils m'ont marqué.   il décrit très bien les exécutions capitales. Véritable boucherie !
 Badinter est probablement l'homme politique que j'admire le plus. Sa pensée, sa rigueur intellectuelle, sa compétence et son acuité ont toujours forcé mon admiration.
avatar
AlainX
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : stable

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: a. Les ponts

Message  Charlotte le Mar 22 Mai - 20:48

Voilà un texte complètement fou comme je les aime. Tu as vraiment le sens de la description ! En plus je suis presque sure que tu as pondu ce texte en deux temps trois mouvements !

Charlotte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: a. Les ponts

Message  Zéphyrine le Mer 23 Mai - 16:07

Comme d'habitude, ton texte est original et très, très bien écrit.
J'aime particulièrement le ZZzzzz SPLASH!
Je ne voudrais pas ouvrir un débat à propos de la peine de mort et je vois que tu a vraiment étudié la question.
Pour ma part, j'y réfléchi très souvent et parfois je ne sais plus que penser.
Tu as de la chance d'avoir approché Monsieur Badinter...
avatar
Zéphyrine
Modératrice écriture libre

Féminin Humeur : Méditerranéenne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: a. Les ponts

Message  AlainX le Mer 23 Mai - 17:05

Zéphyrine a écrit:(...)
Je ne voudrais pas ouvrir un débat à propos de la peine de mort et je vois que tu a vraiment étudié la question.
Pour ma part, j'y réfléchi très souvent et parfois je ne sais plus que penser.
Tu as de la chance d'avoir approché Monsieur Badinter...

Pour alimenter ta recherche afin de te faire une opinion personnelle, ci-après, le discours de Robert Badinter à l'Assemblée nationale en  1981

https://www.ina.fr/video/I00004544/
avatar
AlainX
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : stable

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: a. Les ponts

Message  virgul le Jeu 24 Mai - 16:57

J'aime cet humour noir qui révèle les traits monstrueux de la nature humaine, et puis ce sadique qui s'assume jusqu'au point de se comparer au directeur... il fallait la trouver cette "connivence" là!

virgul
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : optimiste

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: a. Les ponts

Message  Zéphyrine le Jeu 24 Mai - 17:08

Voilà Alain, j'ai écouté le beau et long discours de Monsieur Badinter.
Cette loi était nécessaire mais parfois j'ai "la rage" quand je pense aux récidivistes...
Encore merci pour le lien que tu m'as donné.
avatar
Zéphyrine
Modératrice écriture libre

Féminin Humeur : Méditerranéenne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: a. Les ponts

Message  Martine27 le Sam 26 Mai - 15:51

Tu m'as encore bien fait rire ! Non mais franchement c'est vrai un peu de compassion pour les condamnés à mort ! C'est normal de vouloir mourir en bonne santé Razz 
Quand tu parles de massicot tu n'es pas loin de la vérité, voilà une authentique guillotine romaine

_________________
Martine27
http://moncarnetamalices.eklablog.com
avatar
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: a. Les ponts

Message  AlainX le Dim 27 Mai - 11:49

@ Martine27,
Je n'ai fait que citer certains « surnoms officiels », que l'on donna à la guillotine. Il en est d'autres :
— L'abbaye de monte à regret
— la Louisette ou la petite Louison ( allusion au Docteur Louison qui revendique avoir inventé  l'engin avant Guillotin)
 — la lunette d'approche,  ou la mère au bleu  (jargon des voleurs)

 les expressions pour parler de celui/celle qui est guillotiné/e ne sont pas non plus sans intérêt :
— être raccourci
 — régaler la veuve
— mettre la tête à la fenêtre
— éternuer dans le sac
— éternuer dans le son
— épouser la veuve
— casser le goulot à la bouteille
 — jouer à la main chaude  (allusion aux premières guillotines avant que l'on ne mette le condamné allongé sur une planche, avant de l'enfourner sous la lame bien astiquée…)
 etc. etc.

 le bon peuple, assoiffé de spectacles sanguinolents (on guillotina en place publique pendant très longtemps) ne manquait pas d'inventivité dans l'expression.…  Cela avait beaucoup de succès, y compris pour les marchands  ambulants de tous poils  qui en profitait pour se faire à petit pécule… 
 le commerce se doit d'être partout

 c'était le bon temps, en quelque sorte…
avatar
AlainX
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : stable

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: a. Les ponts

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum