A. La chambre des glycines

Aller en bas

Consigne A. La chambre des glycines

Message  Chimilouve le Jeu 7 Juin - 14:08

C'est en retraversant le pont, pour quitter le château et aller vers le parc, qu'Emmanuelle a remarqué la glycine, en pleine floraison. Des masses de fleurs qui tombent et cachent presque les murs. Cette glycine a au moins 300 ans.
Bien plus que celle de Chedigny. Et de remonter dans les souvenirs. La petite cour devant la maison, avec la glycine qui entoure la porte et puis se glisse sur le côté de la maison. Jusqu'à la fenêtre de la chambre, au rez de chaussée. Tellement aisée pour se glisser dehors, une fois les parents endormis. Les fenêtres n'étaient pas encore garnies de barreaux. Ca, ce n'est venu que plus tard.
Avant, c'était bien Chedigny. Pas beaucoup d'activités, à part le festival des roses. Mais il y avait le groupe. Avec Gabriel, Dominique, sa soeur Patricia, Raymond. Et puis Henri. Qui passait devant la maison en faisant rugir sa moto pour attirer son attention. Enfin, elle avait envie d'y croire. Qui roulait chemise ouverte pour bien montrer son torse. Qui restait à parler avec le groupe, tard le soir. Et qu'Emmanuelle a rejoint quelques fois lorsque ses parents dormaient enfin.
Henri. Qu'est-ce qu'elle en a rêvé, avant d'oser rejoindre le groupe. Il lui a fallu l'aide de Véronique, sa copine, pour oser les regarder. Puis leur parler. Henri. Qui faisait vieux. Etait sorti avec Patricia. Mais l'avait laissée tomber. Fumait. Ne travaillait pas trop à l'école. Avait mauvais genre aux yeux de ses parents. Avait des yeux gris à se damner. Avait un demi sourire qui semblait se moquer un peu. Mais qui, lorsqu'il s'élargissait, faisait fondre de gentillesse.
Henri, dont elle a tenu la main pendant quelques heures. Qui lui a donné son premier baiser. Des lèvres papillons d'abord. Puis un langue qui se glisse et s'enroule. Avec un goût de tabac. Et l'euphorie du premier beguin. D'être dans le groupe aussi. Celui des pas sages.
Mais ça n'a duré que l'espace d'un soir. Le temps qu'un voisin insomniaque trahisse Emmanuelle. Pour son bien, évidemment.
La colère du père a duré bien plus longtemps. Les volets ont été vissés fermés. Le temps de placer les barreaux. A l'époque, sans GSM ni internet, c'était la prison haute sécurité sans visite.
Après, ça n'a plus jamais été pareil. La surveillance paternelle a été féroce. la mère a prêté son concours. Parce que vraiment, ces jeunes, ils ne valaient pas grand'chose. Toujours à traîner dans la rue. Sans rien faire de bon.
Ils n'avaient aucun avenir.
Et puis le pensionnat. Parce que l'enseignement était de meilleur qualité. Et qu'il allait lui ouvrir les portes des meilleures écoles supérieures.
C'était surtout une façon bien pratique de ne plus devoir la surveiller. Et de la protéger contre elle-même.
L'obtention du diplôme quelques années plus tard leur a bien entendu donné raison.
Mais en voyant la glycine, Emmanuelle a retrouvé ce goût de cendres de l'époque.
Lorsqu'elle a acheté sa maison, elle a arraché la glycine qui venait d'être plantée par les locataires.


Dernière édition par Chimilouve le Ven 8 Juin - 12:32, édité 1 fois

Chimilouve
Prend ses marques

Féminin Humeur : curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La chambre des glycines

Message  Myrte le Jeu 7 Juin - 16:26

Il y a des détails dans ton texte qui sentent l'authenticité... Je l'ai lu avec plaisir. Mais quel dommage d'arracher la glycine !

Myrte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La chambre des glycines

Message  Zéphyrine le Jeu 7 Juin - 17:19

J'ai aimé ce texte un peu désuet et je trouve comme Myrte qu' il est triste d'avoir arraché la glycine car pour ma part, je n'ai jamais pu en faire grandir une seule chez moi! flower
avatar
Zéphyrine
Modératrice écriture libre

Féminin Humeur : Méditerranéenne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La chambre des glycines

Message  Chimilouve le Ven 8 Juin - 12:34

J'adore les glycines. J'en ai planté une chez moi l'année dernière.
Mais Emmanuelle ne pouvait plus la supporter, vu les souvenirs qu'elle avait de cette maison.
Wink
Heureusement, il y a moyen de corriger les fautes. Même après coup.
J'étais un peu pressée de le poster hier et je ne m'étais pas relue !
Embarassed

Chimilouve
Prend ses marques

Féminin Humeur : curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La chambre des glycines

Message  Amanda. le Sam 9 Juin - 16:28

Chimilouve, j'aime beaucoup ton texte et je comprends très bien la chute, cette glycine qui réveillait en elle des souvenirs douloureux.
J'aime assez ta façon d'écrire, mais je vais me permettre un conseil. Ton texte gagnerait à être "aéré", les alinéas sont là pour cela. Sinon le début surtout, ça fait un peu fouillis.
Voici comment je vois les choses en reprenant quelques phrase :

Il y avait le groupe.
Gabriel, Dominique...
Et Henri.
Qui faisait vieux.
La chemise ouverte, la moto rugissante.
Premier baiser..



Et voilà mon avis, laisser tomber les détails. flower
avatar
Amanda.
Modératrice

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La chambre des glycines

Message  Martine27 le Sam 9 Juin - 18:12

J'aime beaucoup tes descriptions en courtes phrases et pour la glycine, il me semble que Serge Lama a aussi une dent contre dans une de ses chansons !

_________________
Martine27
http://moncarnetamalices.eklablog.com
avatar
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La chambre des glycines

Message  virgul le Dim 10 Juin - 12:05

Moi aussi j'ai aimé ton texte retraçant des souvenirs probablement vécus, et ton écriture est agréable à lire.

virgul
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : optimiste

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La chambre des glycines

Message  Nerwen le Dim 10 Juin - 21:15

La glycine a cristallisé de bien mauvais souvenirs, ceux d'un temps où la liberté des ados n'était pas de mise et où la surveillance des parents pouvait être très stricte. Bravo
avatar
Nerwen
Modératrice

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La chambre des glycines

Message  Chimilouve le Lun 11 Juin - 7:35

Merci pour les conseils sur l'écriture.
Je dois avouer que j'ai "jeté" le texte sur le papier, puis en ligne. Sans beaucoup le travailler.
Quant à l'origine du texte, c'est un mélange de souvenirs et d'imagination, dans un décor découvert lors d'une excursion en France.

Chimilouve
Prend ses marques

Féminin Humeur : curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La chambre des glycines

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum