A. Chaud, chaud, cacao....

Aller en bas

Consigne A. Chaud, chaud, cacao....

Message  Amanda. le Mer 5 Sep - 15:35

Un été de canicule...
Où les plages de la mer du Nord ressemblaient à l'Italie...
Pour une fois tout le monde est d'accord du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest
Des Bataves aux Anglo-saxons, des Scandinaves aux peuplades germaniques et pour une fois des Belges aux Français : il a fait chaud, très chaud !

Et on nous prédit, comme disait Churchill, que ce n'est pas le commencement de la fin, mais bien la fin du commencement.
It's only the beginning, my friends !

Il va falloir remanier les manuels de Géographie ( enfin dans les écoles où cette science archaïque est encore étudiée, même sur tablettes...) et de climatologie.
Le regretté Michel Galabru ne dira plus : «  C'est le Nord ! » de sa voix d'outre-tombe.

Il faudra s'y faire, le Nord et le Sud ne feront plus qu'un l'Est et l'Ouest s'allieront dans un même cycle de températures.
Le monde tourne fou (depuis longtemps) mais particulièrement  cet été.

Pour ma modeste personne issue d'un plat pays où il pleut tout le temps, l'épreuve fut rude.
Début juin à mon arrivée à La Garrigue, le choc !
Il pleuvait aussi en Provence ! Oh, pas une petite ondée passagère, non !
Des cordes, des trombes d'eau, des orages répétés et violents et même de la grêle.
Des grêlons comme des balles de ping-pong  s'abattaient sans pitié  sur les pare-brises.
Sans parler des inondations dans certains endroits !

Fuyant ce venteux Ventoux, nous sommes descendus à Sète, avec des amis. Comme AlainX, mais nous n'étions que quatre à Sète. Un radieux soleil nous ouvrit les bras et nous allâmes saluer Georges Brassens au cimetière près de la mer. L'Espace ( musée) qui lui est consacré à Sète est une merveille car c'est lui qui vous guide en paroles et chansons.
Nous fîmes une petite virée dans l'Hérault, ( si cher à Brigou) et au magnifique village de St Guilhem-le-Désert.
Le chemin de Compostelle part de l'Abbaye, mais nous avons renoncé à l'emprunter, nos genoux  protestant devant cette nouvelle initiative.

Retour à La Garrigue, une semaine de temps superbe.
Une journée à Grignan pour le Festival avec, ô surprise des brumisateurs au-dessus de nos têtes pendant les spectacles !
Une fleur faite à la Belgique qui était le thème du festival. Cette chère ( très chère !) Amélie Nothomb en a ôté son chapeau et Eric-Emmanuel Schmitt a proposé de racheter le matériel après usage pour son théâtre.Encore un qui ne perd pas le Nord

Ensuite place au foot, en compagnie de deux petits-fils absolument fans de tous les matches...

La galère pour la grand-mère, déjà à terre par la température caniculaire...
Ma culture footballistique s'est donc largement étendue, je sais par cœur ce qu'est un coup de coin, un penalty, un mur de joueurs  ( j'en étais encore au mur de Facebook!)
Je connais ( presque) tous les noms des joueurs belges et de quelques Français.
Et comme tout le monde , je suis restée dépitée devant la victoire française.

Le reste de l'été je suis rentrée au pays, heureuse pour une fois de retrouver un peu de fraîcheur.
Dans mes rêves les plus fous, je n'avais jamais imaginé la ville sous la canicule.
L'enfer, ça doit y ressembler, avec la pollution, l'air qui ne circule presque pas entre les hauts bâtiments...
Ma pelouse ressemble à du foin, le jardin est surchauffé.
Il nous faut donc rester à l'intérieur, rideaux tirés, ventilateurs à fond la caisse en bougeant le moins possible sous peine d'être en nage.
J'ai cependant testé quelques tuyaux, amis lecteurs, qui vous permettront de survivre l'été prochain si vous êtes dans mon cas.
La piscine municipale est un bon plan entre l'heure de midi ( la majorité des gens mangent à ce moment)
Les courses au supermarché aux rayons boucherie et surgelés sont à répéter chaque jour, froid garanti ( 'tention au rhume si vous êtes fragile des bronches!)
Le cinéma ! Voilà un excellent remède, à condition qu'il soit dans une salle climatisée et non en plein air.

Sinon, il reste les balades en forêt ( gare aux feux!) ou tout simplement dans les parcs de la ville  au clair de lune, si pas occupés par les migrants ou des dames et messieurs à l'occupation financièrement rentables.

Mais cet été n'est pas terminé !
Aujourd'hui à La Garrigue il fait un temps délicieux...

Et non, ce n'est pas encore ni l'automne, ni la Toussaint, ni Noël....

Arrêtez tout !!!
avatar
Amanda.
Modératrice

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Chaud, chaud, cacao....

Message  Cassy le Mer 5 Sep - 18:50

Et bien! Voilà un été très très bien rempli, et malgré la chaleur, tu n'a pas arrêtée flower
Il fallait venir dans les Pyrénées, l'été a été chaud, avec quelques journées caniculaires mais pas plus que les autres années. Et pour trouver la fraîcheur, grimper au dessus de 2500 m Wink

_________________
Soit dit en passant, j'ai beaucoup à apprendre...
avatar
Cassy
Admin

Féminin Humeur : Déterminée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Chaud, chaud, cacao....

Message  Amanda. le Jeu 6 Sep - 10:06

Ok, bien noté pour l'an prochain Smile
avatar
Amanda.
Modératrice

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Chaud, chaud, cacao....

Message  Zéphyrine le Jeu 6 Sep - 15:33

Quel été ma pauvre Amanda !
Tout cela est très joliment raconté. C'est vrai qu'on a vécu tout ça? J'avais déjà oublié! Réfléchis
avatar
Zéphyrine
Modératrice écriture libre

Féminin Humeur : Méditerranéenne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Chaud, chaud, cacao....

Message  catsoniou le Ven 7 Sep - 7:27

Il va du temps comme du monde :
complètement fou ...

Mais que fait Dieu ?
Sans vouloir l'offenser, je considère qu'il n'est pas à la hauteur ...

Pourtant de là-haut, ne voit-il pas   que ça déc... sec  ?

Toutefois, depuis hier, je lui accorde des circonstances atténuantes :
il nous a envoyé 21 mm de bonne pluie dont je vais tirer profit:
je laisse un répit d'une semaine à mes raisins sur un genre d'espalier (pour gagner un litre de ratafia)
les coques de noix vont s'attendrir , les cerneaux prendre un peu de gras  ( ça, c'est pour l'huile de noix)
les  haricots verts voien leurs gousses s'allonger
et les figues se pâment d'aise tout comme les frelons qui ont un faible pour ce fruit...

Bref, Dieu est un pote qui ne sait rien me refuser !
Quant aux jaloux Se moquer
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Chaud, chaud, cacao....

Message  Amanda. le Ven 7 Sep - 10:47

Y en a qui ont de la chance ! Au moins les raisins sont abondants cette année, on va se Alcoolo
avatar
Amanda.
Modératrice

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Chaud, chaud, cacao....

Message  Martine27 le Sam 8 Sep - 18:24

C'était un été à rester bien tranquillou dans son fauteuil au frais. Et j'ai beau être française, je suis aussi dépitée que les français aient gagné ! M'énerve le foot ! Concernant le réchauffement climatique on en parle depuis 1870, et voui, un certain Elysé Reclus nous disait déjà qu'on fichait la planète en l'air !

_________________
Martine27
http://moncarnetamalices.eklablog.com
avatar
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Chaud, chaud, cacao....

Message  virgul le Dim 9 Sep - 17:58

Un été bien rempli il me semble. Autres activités conseillées pour les petits-enfants: l'aventure parc (accrobranche) à Wavre, les châteaux magiques à Wavre aussi, et l'Historium près de Beloeil. Pour le foot, j'ai du bol, mon épouse vibre autant que moi, mais uniquement pour les Diables!

virgul
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : optimiste

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Chaud, chaud, cacao....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum