A. Randonnée

Aller en bas

Consigne A. Randonnée

Message  Mesange le Mar 2 Oct - 22:37

Ça s’est passé cet été, tandis que j’avançais allègrement sur le sentier. Des papillons jaune clair, rouges, bleus, virevoltaient, légers, dans la lumière dorée. Des chicorées se dressaient en bordure du chemin, têtes droites, taches violettes dans l’herbe jaunie. Des collines boisées à perte de vue, des pâturages sur les pentes, quelques champs de tournesol, ici et là, comme des croûtons dorés dans un bol de soupe fumante. Les maisons basses des fermiers, demeures chevillées au sol, à la terre nourricière. Et puis, le bruit des tracteurs dans les champs déchirant le silence de midi. Au loin, le martèlement sourd d’un bûcheron au travail. De près, des abeilles et des mouches bourdonnantes.

Mon cœur battait au rythme de mes pas. Je me sentais libre, sereine, profondément heureuse quand surgirent du fond de ma mémoire des souvenirs d’un autre temps : transhumances de peuples, de marchands, de contrebandiers. Des corps en sueurs, courbés sous le poids de leurs charges. Colonnes d’êtres en quête : nourriture, abris, jours meilleurs, que sais-je. Des sentiers tracés par un grand nombre de personnes, avançant par nécessité et par tous les temps. Quelle était leur notion de liberté ? Certainement bien différente de la mienne. Ce qui pour moi, aujourd’hui, est plaisir, avait une valeur tout autre jadis où les déplacements ne se faisaient qu’à pied ou à dos de mulet.

Et c’est là qu’une pensée étrange me traversa l’esprit. Qu’est-ce que le présent? Peux-ton vraiment vivre l’instant présent ? N’est-ce pas une utopie, au fond ? Chaque fraction de seconde que je pense vivre est déjà derrière moi au moment où j’y pense. Le présent n’est peut-être qu’aspirer sans cesse du futur. Et celui-ci, dès que je le touche, s’est déjà enfui dans le passé. Vivre pour engloutir le vivant…. Vivre pour continuer d’exister. Quel stress !

Marcher pour moi c’est aller de l’avant dans l’illusion délicieuse d’embrasser la terre tout entière, de former un tout avec elle. Me donner l’impression que le temps n’existe pas, du moins pas le temps horaire, que je suis en suspension au milieu d’un temps plus universel, en apnée, comme un nuage dans le ciel, qui dirait aux vents : « Emmenez-moi au bout de la terre » !
avatar
Mesange
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : en phase de reconcentration

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Randonnée

Message  Zéphyrine le Mer 3 Oct - 9:58

Vivre le temps présent,  n'est ce pas une utopie?
Quand j'ai lu ton très  beau texte cette phrase  m'a vraiment interpelée!  Je dis très  souvent " ah, si le temps pouvait s' arrêter "
C'est ainsi que j'essaie de vivre.le temps présent avec tous les petits bonheurs qu'il contient.
Bravo pour ces jolies phrases et pour tes réflexions très  justes! flower


Dernière édition par Zéphyrine le Jeu 4 Oct - 21:49, édité 1 fois
avatar
Zéphyrine
Modératrice écriture libre

Féminin Humeur : Méditerranéenne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Randonnée

Message  Amanda. le Mer 3 Oct - 10:39

Mésange, tu nous écris là un texte riche, très riche.
Au départ tu te laisses aller à la poésie à fleur de peau, si j'ose dire, les quatre sens en éveil, très kinésique.

Ensuite ta mémoire évoque la liberté, celle d'avant, celle d'aujourd'hui.

Enfin, tu t'interroges sur le présent, question vaste que nous nous posons tous. Tu l'exprimes si bien !

Et la phrase que je préfère arrive :

"Marcher pour moi c’est aller de l’avant dans l’illusion délicieuse d’embrasser la terre tout entière, de former un tout avec elle. Me donner l’impression que le temps n’existe pas, du moins pas le temps horaire, que je suis en suspension au milieu d’un temps plus universel, en apnée, comme un nuage dans le ciel, ...

Tu reviens en force, et en forme Mésange, un vrai bonheur de te lire et....de nous forcer à nous interroger aussi. Merci flower

avatar
Amanda.
Modératrice

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Randonnée

Message  Ataraxie le Mer 3 Oct - 11:38

Tu possèdes l'art de la description ( ce que je ne sais pas faire hélas ) Bravo. J'admire

Ataraxie
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Randonnée

Message  Cassy le Jeu 4 Oct - 10:14

Ahhhh! Zoizo !!!! Toi je vais commencer par t'engueuler Oeil au beurre noir

Ca fait combien de temps qu'on t'a pas lu? Et quel dommage de ne pas nous faire profiter de tes textes plus souvent. Tu devrais te faire plus présente, tu as des choses à écrire et nous faire lire et ton écriture est toujours aussi agréable  clap

Tu imagines bien que j'ai plongé dans ton texte qui me parle beaucoup, moi qui crapahute dans les Pyrénées depuis plus de 10 ans (même si tes montagnes sont plus à l'Est).

Je t'ai suivie sur les sentiers et j'ai aimé et si je veux rester objective, je dirai que tout ton texte est d'excellente qualité mais que j'ai été déçue par cette partie là:

Mesange a écrit:Et c’est là qu’une pensée ....... Quel stress !

Que je trouve un peu en dessous.

Que cela ne t'empêche pas de revenir vite écrire Bisous

_________________
Soit dit en passant, j'ai beaucoup à apprendre...
avatar
Cassy
Admin

Féminin Humeur : Déterminée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Randonnée

Message  Coumarine le Jeu 4 Oct - 11:23

que voilà un texte fort, qui pousse ton lecteur à s'interroger sur leur propre notion du temps

Bravo Mésange, j'aime vraiment beaucoup! clap

_________________
Il me faut chaque jour, consulter la lumière...
avatar
Coumarine
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Randonnée

Message  Charlotte le Jeu 4 Oct - 20:32

Très très beau texte si bien écrit. Il m'a beaucoup émue et qui pose question par rapport au temps qui fout le camp si vite et qu'on aimerait bien parfois arrêter.

Charlotte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Randonnée

Message  FrançoiseB le Ven 5 Oct - 18:45

Plusieurs idées, plusieurs réflexions, dans ton texte, Mésange. Il est très riche.

En ce qui concerne le moment présent, le passé était aussi le moment présent, le futur sera aussi le moment présent. Il n'y a pas de futur ni de passé, tout est moment présent.

Merci Mésange. clap

_________________
Ne méprisez la sensibilité de personne. La sensibilité de chacun, c'est son génie.
(Charles Baudelaire)
avatar
FrançoiseB
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Sereine

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Randonnée

Message  Martine27 le Sam 6 Oct - 19:09

J'avais relevé il y a longtemps une phrase qui m'avait marquée "Le présent, un isthme entre deux océans, le passé et le futur". Oublions ça et allons marcher

_________________
Martine27
http://moncarnetamalices.eklablog.com
avatar
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Randonnée

Message  plumentete le Lun 8 Oct - 11:17

C'est doux, c'est beau et profond, beaucoup d'interrogations qui me parlent, c'est vrai qu'est ce que le présent? Et quel plaisir de te lire à nouveau. Smile
avatar
plumentete
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : heureuse attentive

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Randonnée

Message  Mesange le Mar 9 Oct - 9:51

Merci à toutes et tous pour vos commentaires encourageants.
Oui Cassy, j'ai entendu..... Pas tapper, stp Tappe Wink et oui pour le paragraphe en question que tu soulignes. Je me bagarre parfois avec les mots pour dire des choses que je sens au fond de moi et pour lesquels, je peine à trouver des mots...... alors, il me faut venir écrire plus souvent pour exercer, exercer et essayer encore et encore....
avatar
Mesange
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : en phase de reconcentration

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Randonnée

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum