A. Le myosotis et puis la rose

Aller en bas

Consigne A. Le myosotis et puis la rose

Message  Chevloc le Sam 13 Oct - 16:44

« Le myosotis et puis la rose, ce sont des fleurs qui disent queq'chose, mais pour aimer les coquelicots et n'aimer qu'ça faut être idiot »

Ces vers parleront peut être aux anciens (comme moi). D'autres vont les découvrir.
Bien sûr il s'agit de champ de blés mais on  peut quand même imaginer quelques coquelicots
parmi les céréales . La chanson sert de prétexte à mon histoire

J'ai appelé mes personnages Roméo et Juliette, sans la moindre prétention mais à cause de leur tragédie existentielle.

Roméo est un jeune homme qui a eu un coup de foudre par une journée sans orage.
Il a rencontré une Juliette éperdue qui courait dans un champ pour échapper à on ne sait quoi ni qui.

Roméo « Ou court tu ainsi ?  
J'essaie d'échapper à mon mari, il croit que je le trompe et veut me tuer ».
Roméo détaille la jeune femme. Des cheveux bruns mi longs, des yeux verts et une silhouette gracile, habillée toute simple. Son regard implore, Roméo est troublé. Il ne sait pas encore
que la passion va l'habiter.
Il se demande comment une si jeune et frêle créature peut être mariée. Juliette va lui apprendre dérechef.
Oui j'ai 16 ans. Mes parents étaient ruinés et mon futur mari a promis de leur venir en aide s'ils acceptaient que je le prenne pour époux. J'ai accepté de me marier sans amour pour les sauver.

Ce disant elle se rapproche de Roméo et commence à admirer la beauté de ce jeune homme.
Roméo la prend dans ses bras. Elle le repousse, toujours par crainte de son époux, mais il n'y a personne qu'eux deux.

Cupidon les sollicite et ils ne vont pas tarder à succomber. Roméo sait désormais qu'elle a mie sa vie entre ses mains et lui jure de ne jamais la quitter.

Cependant Juliette veut aller prévenir ses parents de son départ . Certes ils l'ont vendu mais ce sont son père et sa mère. Roméo conçoit un sombre pressentiment, mais acquiesce à sa volonté .

Funeste décision car Juliette ne revient pas. Roméo traverse le champ de blé et la trouve étendue sur
le sol entre les coquelicots. Sue son corsage blanc, y avait trois gouttes de sang qui faisaient comme une fleur (sic) ;

Le ciel se met à participer à la douleur de Roméo, en pleurant une averse malgré le soleil radieux.

Roméo songe à rendre visite à un moine, frère Laurent. Toutefois il se ravisa car il n'était pas sûr que frère Laurent ait
assez d'objectivité pour apprécier  son histoire.

Il songe à reprendre ses études.....mais.À quoi bon apprendre ce qui est dans les livres, puisque ça y est ?

Chevloc
Débutant

Masculin Humeur : Aqueuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Le myosotis et puis la rose

Message  Martine27 le Sam 13 Oct - 19:04

Cher Mouloudji, je ne sais pas s'il avait prévu cette manière d'interpréter sa chanson ! Tu as un peu détourné la consigne, mais bon, la phrase y est.

_________________
Martine27
http://moncarnetamalices.eklablog.com
avatar
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Le myosotis et puis la rose

Message  Zéphyrine le Sam 13 Oct - 21:05

De Mouloudji à  Roméo  et Juliette, c'est amusant!
avatar
Zéphyrine
Modératrice écriture libre

Féminin Humeur : Méditerranéenne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Le myosotis et puis la rose

Message  Amanda. le Dim 14 Oct - 10:22

Modération Tu as joliment cité Mouloudji au départ mais il fallait impérativement commencé par l'incipit donné par la consigne !
Et tu auras mal compris puisque tu le mets en excipit en fin de texte. Tu es pardonné puisque débutant ici, tu auras confondu les deux.
En revanche corrige les fautes ( en éditant ton texte, tu sais le faire cela ?) J'ai relevé : " Où cours-tu ainsi ?"
" Elle a mis sa vie..."
Et une dernière chose : les alinéas sont mal mis et pour le dernière phrase : pourquoi ne pas aller à la ligne ?

Après ces remarques de modo, tu ne m'en voudras pas Chevloc, c'est pour ton bien ! flower
Je trouve ton texte bien original en mêlant Mouloudji, Shakespeare et Verlaine.
.Le ciel se met à participer à la douleur de Roméo, en pleurant une averse malgré le soleil radieux.
J'ai bien aimé !
Je pense qu'en cherchant un peu tu aurais pu trouver autre chose que le moine pour consoler Roméo. Une jeunette peut-être ? Plain
avatar
Amanda.
Modératrice

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Le myosotis et puis la rose

Message  Mesange le Dim 14 Oct - 14:01

Que voilà une interprétation toute personnelle de Roméo et Juliette, néanmoins tout aussi dramatique.... sang, coquelicot, amour, culpabilité, mort..... que d'histoires malheureuses dans les prés Wink
avatar
Mesange
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : en phase de reconcentration

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Le myosotis et puis la rose

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum