A. Retour.

Aller en bas

Consigne A. Retour.

Message  Zéphyrine le Mar 6 Nov - 14:39

Janvier 1915.


Marie, ma chère femme,

J'ai bien reçu la bonne nouvelle!
Ainsi notre petit Lucien est né en bonne santé fin novembre Quel bonheur...
Ici, dans les tranchées, la vie n'est pas facile, de plus, je ne sais pas quand je pourrai encore t'écrire, ni quand je reviendrai.

Prends soin de toi et de notre fils, sois courageuse!
Je t'aime Marie et je t'embrasse.

Ton mari, Alphonse.


Cette lettre écrite au crayon, elle l'a lue et relue des dizaines de fois. Elle est soigneusement rangée sur la cheminée, devant le portait de son Alphonse posant une dernière fois avec ses copains avant le grand départ pour la guerre.
Quatre ans à présent qu'il est parti.
Où est-il? Elle ne le sait pas! Plus de nouvelles depuis plusieurs semaines.
Pourquoi cette guerre? Elle voudrait mieux comprendre!
Elle a entendu tellement de rumeurs! Elle a appris dernièrement la mort de trois des hommes figurant sur la photo.

Elle prend bien soin de leur petit Lucien né quelques mois après le départ de son mari pour les champs de bataille.
Elle ne sait même pas si son homme est toujours vivant. Rien que d'y penser, les larmes lui viennent au yeux.
Patiente, courageuse, comme il le souhaitait dans la lettre, elle l'a été pendant toutes ces années.

Et puis, il y a quelques semaines, la nouvelle est tombée: l'Armistice était signée entre les Allemands et les alliés!
Va t-il revenir bientôt? Quand le laisseront-ils partir?
Tous les jours elle montre à Lucien qui a quatre ans maintenant, le portrait d'Alphonse dans le cadre ovale, lui raconte combien son père est quelqu'un de bien, comme ils seront heureux quand il reviendra.
L'enfant a bien compris qu'il a un papa, soldat courageux, un papa qui l'aime...mais qu'il ne connait pas.

Le retour de son mari est annoncé, c 'est peut-être  pour aujourd'hui. ..

Les douces températures de ce début du mois de mars 1919 ont permi à Marie de s'asseoir sur le seuil de sa maison.
Elle surveille le petit qui joue sur le trottoir.
Et puis d'un seul coup, elle reconnait la silhouette familière qui arrive au loin.. Elle se redresse, ses jambes ne la portent plus, elle doit se tenir à la pierre de taille qui encadre la porte.
Celui-là, elle le reconnaitrait entre mille : comme il a maigri! Comme il a l'air épuisé, mais comme il est beau!
Alors qu' il approche, elle le voit sourire malgré  tout!
Elle crie : " Lucien, Lucien, voilà ton papa! "
Lucien a couru vers son père qui l'a pris dans ses bras, l'a embrassé, puis  juché sur ses épaules!

L'image de son homme remontant la rue et qui malgré son corps meurtri, porte fièrement son fils .
Celle des voisins sortis dans la rue pour assister à l' événement et qui applaudissent formant comme une haie d'honneur.
Ces bras qui la serrent.
Tous les trois enfin réunis. Tout ce temps à  rattraper.
Ce silence, puisqu'il n'y a pas de mots pour décrire cet instant.
Ce moment tant attendu, elle ne l'oubliera jamais!

A ce moment là, enfin,  Alphonse, lui n'entend plus le bruit des obus, les cris des hommes blessés. Il ne voit plus le ventre ouvert de ses compagnons morts dans les tranchées, mais pour combien de temps encore?



Ceci est l'histoire vraie du grand-père de mon mari, parti à la guerre un peu avant la naissance de son fils, mon beau- pére, qui était toujours très ému quand il racontait le retour de son papa. Nous sommes toujours en possession de la lettre.
avatar
Zéphyrine
Modératrice écriture libre

Féminin Humeur : Méditerranéenne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Retour.

Message  Cassy le Mar 6 Nov - 17:27

Je me félicite d'avoir eu la bonne idée de poster cette consigne, car je lis des textes et surtout des histoires passionnantes, émouvantes, et je retiens des prénoms qui ont compté pour vous.

Alphonse a eu la chance de revenir vivant et en un seul morceau pour voir enfin son fils et le prendre dans ses bras. Et toi tu as la chance d'avoir cette lettre et surtout de pouvoir rapporter cette histoire grace à ton beau-père.

Un morceau de vie à mettre dans le livre de famille, pour tes petit-enfants clap



_________________
Soit dit en passant, j'ai beaucoup à apprendre...
avatar
Cassy
Admin

Féminin Humeur : Déterminée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Retour.

Message  Amanda. le Mar 6 Nov - 18:04

Très émouvant ce texte !
Je comprends maintenant mieux pourquoi ton chéri porte ce nom. Il peut en être fier.
Gardez précieusement son souvenir à l'Alphonse des tranchées et transmettez tant que vous pourrez !
avatar
Amanda.
Modératrice

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Retour.

Message  Myrte le Mer 7 Nov - 5:39

Tu as bien imaginé et écrit ce retour, Zéphyrine, avec émotion.

Myrte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Retour.

Message  FrançoiseB le Mer 7 Nov - 21:53

Ton texte est très émouvant, Zéphyrine, il m'a beaucoup touchée.
J'imagine si bien la scène du retour d'Alphonse, comme dans un rêve, pourtant bien réelle.

Merci ! clap

_________________
Ne méprisez la sensibilité de personne. La sensibilité de chacun, c'est son génie.
(Charles Baudelaire)
avatar
FrançoiseB
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Vagabonde

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Retour.

Message  virgul le Sam 10 Nov - 11:57

L'attente et l' heureux dénouement. Lors de la lecture de ton texte je me suis surpris, au milieu des voisins, à applaudir le retour d'Alphonse. Un beau texte Zéphyrine.

virgul
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : optimiste

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Retour.

Message  Zéphyrine le Sam 10 Nov - 14:14

Peu de temps avant son décès, Lucien, mon beau père était heureux quand on le questionnait au sujet de cet événement.

C'était toujours la même chose, il disait : "...et alors, papa m'a mis sur ses épaules et......." Sa voix se cassait, il ne pouvait plus continuer à raconter, il pleurait.

Merci pour vos gentils commentaires!
avatar
Zéphyrine
Modératrice écriture libre

Féminin Humeur : Méditerranéenne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Retour.

Message  Admin le Sam 10 Nov - 15:21

Ohhhhhhh! C’est touchant ce que tu écris là Shocked

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Retour.

Message  Martine27 le Dim 11 Nov - 11:28

Ah c'est malin, tu as réussi à me faire pleurer ! Combien de femmes ont connu ce bonheur de voir revenir leur homme. Ton texte est sublime !

_________________
Martine27
http://moncarnetamalices.eklablog.com
avatar
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. Retour.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum