A - Eugène

Aller en bas

Consigne A - Eugène

Message  virgul le Jeu 8 Nov - 16:35

Avril 1918. En entendant les balles siffler à ses oreilles Eugène est prêt à sauter en parachute de la nacelle lorsque Jean lui crie en lui retenant le bras : « Attends Eugène, regarde ! ». Le biplan allemand, après sa première tentative d’attaque manquée, s’éloigne sous le feu nourri des mitrailleuses alliées. Eugène et Jean se congratulent d’avoir été épargnés et c’est encore en tremblant qu’Eugène reprend ses cartes et ses jumelles pour se remettre à observer les lignes ennemies. Encore quelques heures, et les gars d’en bas les ramèneront à terre à l’aide du treuil.

Les journées sont longues et froides à cette altitude. Contrairement aux aérostiers allemands qui sont relayés en journée, les équipages français et belges, par faute de moyens sans doute, restent en observation, sans interruption, tant que la lumière le permet. Heureusement, ramenés au sol, les hommes peuvent vraiment se reposer, leurs bases, pour éviter les tirs de l’artillerie ennemie, étant toujours cantonnées à plusieurs kilomètres du front.

Sur le front des Flandres, la compagnie d’aérostiers d’Eugène ne chôma pas. Rien que pour 1918 le journal de campagne mentionne le repérage de 141 batteries ennemies, 154 guidages pour le tir d’artillerie belge, 9 ballons détruits par des avions ennemis, 22 ballons bombardés par l’artillerie ennemie, dont 8 sans conséquence et 20 observateurs qui durent sauter en parachute de leur ballon.

Eugène, c’est mon grand oncle maternel, le frère aîné du père de ma mère.

Le poste d’observateur en ballon requérait un certain niveau d’érudition et Eugène qui avait fait des études à l’Institut Saint Louis à Bruxelles, fut affecté dans une compagnie d’aérostiers à Namur  lors de sa mobilisation en 1914. Les compagnies de Namur, Liège et d’Anvers furent ensuite regroupées à Calais où elles bénéficièrent d’un nouvel équipement, les fameux ballons français Caquot de la dernière génération, beaucoup plus stables au vent. Ils furent déployés le long du front des Flandres jusqu’à la fin de la guerre. Durant tout ce temps, Joséphine, la mère d’Eugène n’eut aucune nouvelle de son fils aîné. Malgré les dangers permanents, Eugène eut beaucoup de chance et se sortit indemne du conflit.

Pour la petite histoire, après la guerre, Eugène fut le témoin de mariage de mes grands- parents maternels. Lui aussi se maria, avec Louise, mais ils n’eurent pas d’enfant. C’est avec beaucoup de fierté qu’Eugène accepta d’être aussi le témoin de mariage de sa nièce, ma mère. Et quelle ne fut pas leur surprise lorsque qu’Eugène et Germain, le père du marié (mon grand-père paternel), se reconnurent lors de la cérémonie de mariage. Germain avait servi sous les ordres d’Eugène lors de son service militaire à la plaine des manœuvres à Bruxelles.


Dernière édition par virgul le Ven 9 Nov - 9:24, édité 1 fois

virgul
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : optimiste

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Eugène

Message  Zéphyrine le Jeu 8 Nov - 17:16

Magnifique témoignage et très belle histoire de famille.
Quelle émotion pour Eugène et Germain de se retrouver ainsi.
J'ai aimé la simplicité de ton style d'écriture.
Bravo
avatar
Zéphyrine
Modératrice écriture libre

Féminin Humeur : Méditerranéenne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Eugène

Message  Cassy le Jeu 8 Nov - 18:29

Ton histoire est passionnante Virgul.
Je ne savais pas ( et pourtant ce n’est pas faute d’avoir fait pas mal de recherches pour écrire mon livre) qu’il existait des compagnies d’aerostiers Et c’est le premier témoignage que je lis sur leurs conditions de travail.
Et c’est tout à fait incroyable qu’ Eugène reconnaît un de ses camarades de combat pendant le mariage de ta maman . L’oncle de la marié et le père du marié , c’est fou! Ils devaient avoir bien des souvenirs à se remémorer .
Est ce que tu as connu ton grand père et est ce qu’il t’a lui même raconté des souvenirs de cette guerre ?

_________________
Soit dit en passant, j'ai beaucoup à apprendre...
avatar
Cassy
Admin

Féminin Humeur : Déterminée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Eugène

Message  virgul le Jeu 8 Nov - 22:55

Cassy, mon grand oncle avait 8 ans de plus que mes 2 grands-pères qui n'étaient âgés que de 14 ans à l'époque de la guerre. C'est 2 à 3 ans après la fin du conflit que Germain a rencontré mon grand-oncle lors de son service militaire. Ma mère connaissait bien mon grand-oncle que personnellement je n'ai jamais eu l'occasion de rencontrer. Quand j'ai questionné ma mère (89 ans) sur l'existence d'un "poilu" dans la famille et qu'elle m'a parlé des ballons et d'Eugène j'ai absolument voulu écrire sur le sujet. L'histoire est réelle et documentée par quelques recherches. Et j'ai passé un excellent après-midi avec ma mère lorsque nous en discutions.

virgul
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : optimiste

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Eugène

Message  FrançoiseB le Jeu 8 Nov - 23:38

Oui, ton texte est passionnant, Virgul, comme l'ensemble des textes écrits ici à ce sujet.

Merci ! clap

_________________
Ne méprisez la sensibilité de personne. La sensibilité de chacun, c'est son génie.
(Charles Baudelaire)
avatar
FrançoiseB
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Vagabonde

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Eugène

Message  Amanda. le Ven 9 Nov - 10:08

C'est un véritable " ajout" à l'histoire que tu nous racontes.
Pourquoi n'avons-nous, grand public jamais entendu parler de ces héros aérostiers ?
Il semble pourtant à te lire qu'ils aient affronté bien des dangers et avec peu de repos.
Ton texte respire aussi la Belgique quand tu parles des "la plaine des manoeuvres" ( qui a bien changée !)et de l'Institut St Louis ( toujours là)

La perle rare dans ton texte se troue dans la deuxième partie plus perso où tu nous raconte cette incroyable rencontre et ces retrouvailles !
Heureusement que ta maman a pu te raconter !

Mille mercis pour cet excellent texte ! Tu cartonnes
avatar
Amanda.
Modératrice

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Eugène

Message  Chimilouve le Ven 9 Nov - 13:29

Merci beaucoup Virgul.
(Je comprends que tu aies souhaité te documenter pour resituer les souvenirs dans le contexte plus général de l'histoire. J'ai fait pareil)

flower


Chimilouve
Prend ses marques

Féminin Humeur : curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Eugène

Message  Myrte le Ven 9 Nov - 14:29

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt ton texte dans lequel on apprends bien des choses.
J'aime beaucoup cette histoire de retrouvailles.
Ce qui me touche encore plus, ce sont ces moments que tu as passés avec ta mère pour évoquer cet épisode.

Myrte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Eugène

Message  Admin le Ven 9 Nov - 15:57

C’est super d’avoir pu questionner ta maman à ce propos. C’est une conversation que tu n’oubliera pas flower

Tout autre chose: je t’ai envoyé 2 mp peux tu aller dans ta messagerie les lire. C’est à Propos de ton enregistrement sur Kale 4. flower

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Eugène

Message  Martine27 le Dim 11 Nov - 16:00

Merci de nous avoir fait découvrir cet aspect de la guerre, je ne connaissais pas l'histoire de ces aérostiers

_________________
Martine27
http://moncarnetamalices.eklablog.com
avatar
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Eugène

Message  catsoniou Hier à 8:19

Peut-être plus que d'autre, les aérostiers devaient-ils , à chaque instant, craindre la mort : vu leur rôle d'observation dangereux pour l'ennemi, ils offraient des cibles privilégiées ...
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Eugène

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum