A. La guerre des oiseaux

Aller en bas

Consigne A. La guerre des oiseaux

Message  Myrte le Jeu 6 Déc - 8:25

Je suis fascinée par les oiseaux rapaces et par les oiseaux en général, mais, dans le quartier, ce sont les goélands qui règnent en maitre. Il est vrai que la mer n’est qu'à cinq cent mètres.

Leur chef s’appelle Jonathan, on l’appelle Johnny. C’est lui qui fait la loi.
Il fait le malin car il est le plus grand et le plus fort.
C’est lui qui a la priorité dans les poubelles alignées sur l’avenue. Lorsque sa tête blanche dépasse du conteneur, personne n’ose s’approcher. Il déchire les sacs de déchets et en extirpe la quintessence odorante au grand dam des habitants.

Johnny a une famille. Il niche sur le toit du bâtiment B, juste à coté de l’antenne de télévision. Avec sa compagne Laetitia, ils se racontent les potins du jour et rient à gorge déployée, le cou tendu.

Ce printemps, ils ont eu trois bébés gris mouchetés dont le plumage a évolué peu à peu vers ce blanc éclatant qui fait leur fierté.

Incontestablement, les goélands dominent dans la résidence, on aurait pu  d’ailleurs l’appeler Résidence des goélands. Mais c’était sans compter sur la venue d’Emile, Mimile pour les intimes.

Mimile est un Milan royale, une espèce en voie de disparition, presqu’endémique sur l’île. Johnny le redoute car, avec lui, il n’a pas le dessus.

Chaque après-midi, lorsque le vent tourne, la brise de mer amène les courants chauds et descendants et Mimile en profite pour se laisser porter en planant doucement à la recherche de ses proies. Cela rend Johnny très nerveux, il se fait du souci pour sa progéniture. Et puis, c’est lui le maître ici, que fait cet intrus dans son ciel ? Pourquoi ne reste-t-il pas dans son maquis ce rapace maudit? Chaque après-midi, c’est la guerre des oiseaux.

Johnny rassemble son armée de quatre ou cinq goélands. Ils sont postés sur le toit des bâtiments, à des points stratégiques, prêts à intervenir contre toute attaque.  

Mimile, le rapace, passe et repasse en poussant son petit cri strident qui vrille le tympan de Johnny et c’est lui, Johnny, qui passe à l’attaque. Il n’a pas froid aux yeux le goéland ! Pour ses petits, il est prêt à tout ! Il va au feu sans sourciller.

Mimile se pose sur les tuiles de la maison abandonnée et regarde avec amusement les gesticulations ridicules de son adversaire. C’est son moment de récréation. Il s’en délecte. Pour tout vous dire, il n’a aucunement besoin des oisillons pour se nourrir ! Le maquis regorge de mulots, lapereaux et charognes de toutes sortes. La mer rejette régulièrement des poissons morts sur la berge. Il n’a qu’à se baisser pour ramasser. Mais ce moment divertissant, il ne le manquerait pour rien au monde !

Johnny arrive avec ses camarade en poussant des cris aigus et menaçants. Il dit « Prend garde à toi, Mimile, nous sommes nombreux et nous aurons ta peau ! » et il tournoie au-dessus de la maison abandonnée en piquant de temps en temps, le bec pointé en avant, vers son ennemi qui l’observe amusé, sans broncher.

C’est mon spectacle de l’après-midi. Une scène qui se répète sans cesse et que j’observe de mon balcon. Il n’y a ni vainqueur ni vaincu. Le goéland s’énerve et le rapace, impassible, l’air détaché, s’en distrait. Décidément, je suis fascinée par les oiseaux rapaces !

Myrte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La guerre des oiseaux

Message  Amanda. le Jeu 6 Déc - 14:13

Si j'y vois une petite allusion à un chanteur décédé et sa famille, tu me diras que je me trompe ?

Je trouve tes descriptions détaillées criantes de vérité, on voit bien que tu passes du temps à les observer ! Prosterne
avatar
Amanda.
Modératrice

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La guerre des oiseaux

Message  Zéphyrine le Jeu 6 Déc - 14:47

Myrte, tu as un vrai talent d'observatrice et tu nous fais vivre une histoire très réaliste. On a l'impression d'être avec toi sur le balcon. Bravo
avatar
Zéphyrine
Modératrice écriture libre

Féminin Humeur : Méditerranéenne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La guerre des oiseaux

Message  Myrte le Jeu 6 Déc - 15:10

Le prénom m'a été inspiré par un très joli film que j'ai vu il y a très longtemps : Jonathan Livingston le goéland avec la belle musique de Neil Diamond. De Jonathan à Johnny il n'y a qu'un pas, alors sa compagne ne pouvait que s'appeler Laetitia ! En plus c'est un prénom corse !
Oui, c'est du vécu ! J'observe toujours les oiseaux et j'ai des amies tourterelles qui viennent grignoter des miettes sur ma fenêtre.

Myrte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La guerre des oiseaux

Message  Zéphyrine le Jeu 6 Déc - 15:33

Il me semblait bien!

Mon mari et moi avons vu le film dans les années 70. La musique est magnifique et nous l'écoutons encore régulièrement!

Bonne idée d'avoir utilisé en partie l'histoire et d'être passée de Jonathan à Johnny!
avatar
Zéphyrine
Modératrice écriture libre

Féminin Humeur : Méditerranéenne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La guerre des oiseaux

Message  Charlotte le Jeu 6 Déc - 17:23

Un très beau texte.On s'y croirait.

Charlotte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La guerre des oiseaux

Message  AlainX le Jeu 6 Déc - 18:20


C'est bien observé, en effet !
Le milan royal on ne le voit pas chez les ch'tis !
En revanche, les cormorans et les goélands ne font pas toujours bon ménage.
Pas plus d'ailleurs qu'avec les mouettes.
avatar
AlainX
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : stable

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La guerre des oiseaux

Message  FrançoiseB le Ven 7 Déc - 16:26

J'adore les oiseaux et donc les histoires d'oiseaux, et la tienne tout particulièrement si riche en détails ! Smile

Merci Myrte ! clap

_________________
Ne méprisez la sensibilité de personne. La sensibilité de chacun, c'est son génie.
(Charles Baudelaire)
avatar
FrançoiseB
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Sereine

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La guerre des oiseaux

Message  Chimilouve le Lun 10 Déc - 12:34

Tu décris le comportement des oiseaux, en leur donnant un caractère humain.
C'est très drôle.
Merci beaucoup.
flower

Chimilouve
Prend ses marques

Féminin Humeur : curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A. La guerre des oiseaux

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum