A toi, mon alter ego

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne A toi, mon alter ego

Message  catsoniou le Mar 4 Nov - 16:35

Quinze ans et rentré de plein pied dans la vie active, ce n'est pas ce que j'imaginais, il y  a trois ans. Une éternité  aux yeux des illusions qui tombent : fermée la porte du collège et  pas la peine de compter sur un apprentissage éventuel. La mère a ses raisons de m'interdire ces orientations suivies par les copains de classe : on n'a pas les moyens...

Oui, bien sûr, je comprends. Depuis qu'on a abandonné la propriété en fermage, les sous ne rentrent pas beaucoup. Ma soeur est en formation de secrétariat ; de ce point de vue, elle est favorisée parce qu'elle est la première de la fratrie à dépasser le sacro-saint certificat d'études primaires et puis quoi ?  Je suis un garçon ! Il me sera facile de suivre le chemin emprunté par mes frères, le stage de six mois m'ouvrira la porte du chantier ou de l'usine.

Ça ne me botte pas vraiment,   cet avenir. Un peu par dépit,  un mois après le CEP obtenu très facilement, j'ai accepté  d'aller domestique  pour 50 francs par mois, au grand dam de mon père. S'il savait la galère qui m'attendait, pourquoi ne m'a-t-il pas proposé autre chose ?

C'est comme l'instit : je suis revenu lui demander conseil pour continuer l'école. J'ai l'impression qu'il n'a pas bougé le petit doigt. Je te le demande : à qui puis-je m'adresser ?

Il existe certainement quelqu'un pour m'aider, mais je suis trop timide. Il m'est plus facile de coucher sur le papier ces quelques phrases et enfermer  mes confidences dans une enveloppe que je retrouverai, qui sait ? Peut-être au delà de l'an 2000,  serais-je  le premier  lecteur  de ces fadaises ?

Alors, tant qu'à faire , imaginons ! Imaginons un avenir …

Le plus tôt possible, ne plus être chez les autres : nourri et logé, ça me fait horreur, le partage de cette intimité, malgré la bonne volonté des patrons qui ne sont pas des sauvages (j'en suis déjà au deuxième!).

Ensuite, continuer à apprendre... En dehors de l'école, c'est sans doute possible et puis partager mon savoir, ça me plairait bien ! Aider les autres aussi, c'est bien dans mes cordes... à condition qu'ils le veuillent, bien sûr !

Pas galérer non plus comme les parents avec leur petite ferme et l'autre en fermage qu'ils n'ont pu faire valoir que grâce à la main d’œuvre gratuite des plus grands frères et sœurs. Dès qu'ils ont pu, ils sont tous partis sans attendre leur majorité.    (Là, je suis méchant ! J'ai intérêt à bien planquer cette feuille parce que si la maman tombe dessus, elle va me causer du pays!)

Et il y  a les filles … A ma grande surprise, il en est qui, au bal, acceptent de danser avec moi ! Le problème, c'est que je suis emprunté avec elles, gauche quoi !  Où ai-je lu ça,  déjà : je suis timide, mais je me soigne ! Parce que je ne veux pas finir comme Maurice, le frère aîné, 32 ans et toujours célibataire...

Ça me ramène à la frangine qui me paraît beaucoup plus intéressée par la collection des galants que par la maîtrise de la sténographie ou de la comptabilité. Si elle échoue au CAP, ça amènera de l'eau au moulin de la mère : à quoi bon les sacrifices pour envoyer les gosses à l'école ?

Et puis, tiens, ça n'empêche pas d'avoir de l'ambition. La preuve, un de ces dimanches, le père va m'accompagner chez le marchand de cycles pour y acheter une mobylette grâce à mes économies de domestique.  Alors, la vie est belle !!!

Lou catsoniou

* autre soi-même, ami très proche pouvant nous remplacer  (grâce à Léon qui garde les vaches avec moi le dictionnaire sous le bras, j'ai appris cette expression )
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A toi, mon alter ego

Message  Amanda. le Mar 4 Nov - 17:31

Si tu te relis, tu mesureras certainement le chemin parcouru...
De domestique à écrivain, avec seulement un certificat d'études.
Tu as fait du bon boulot, Cats, tu peux être fier de toi ! flower flower

En même temps je mesure toute l'injustice, toutes les injustices au sein de ta famille et à côté Caliméro
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A toi, mon alter ego

Message  Capharmaryüm le Mer 5 Nov - 21:05

Très beau texte, j'ai l'impression de lire la version masculine de l'histoire de ma mère.
avatar
Capharmaryüm
Prend ses marques

Féminin Humeur : Lunatique

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A toi, mon alter ego

Message  Admin le Jeu 6 Nov - 13:43

Oui, tu as parcouru beaucoup de chemin depuis, et tu peux être fier de toi flower

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A toi, mon alter ego

Message  catsoniou le Jeu 6 Nov - 15:03

Merci de vos coms ...  Plain

J'avoue que j'ai aimé rédiger cette lettre qui est comme un regard dans le rétro et ainsi , sont  remontées  à la surface les années de galère . Mais bof, malgré tout,  on était jeune Super content  et ça aidait à surmonter l'adversité...
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A toi, mon alter ego

Message  Nerwen le Jeu 6 Nov - 17:49

Bravo Des années de galère, mais avec un regard positif qui est surement le trait de ton caractère qui t'a permis de parcourir avec bonheur le chemin de la vie.
avatar
Nerwen
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A toi, mon alter ego

Message  Invité le Ven 7 Nov - 16:35

Non, tu n'as pas écrit des fadaises Cats. Dans les familles pauvres souvent la plupart des enfants allaient directement en apprentissage après le certificat d'étude primaire. Souvent d'ailleurs, c'était l'instit, dans sa toute puissance qui décidait du devenir des enfants qui lui étaient confiés parce que les parents ne voyaient que par lui. Quand il le jugeait bon, il envoyait celui ci ou celle là au collège, ce qui voulait dire obligatoirement en pension. Et cela coûtait cher d'avoir 2 ou 3 enfants en pension même si l'on bénéficiait de bourses. Aller au lycée n'était pas envisageable dans ces cas là, même s'il on était très bon élève. Il en fallait un peu pour tout le monde.
Mais tu n'as rien à regretter parce que ces moments n'ont pas entaché ton caractère. Au contraire, tu t'es fait tout seul et ça, c'est admirable. Félicitations ami Cats ! Prosterne

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A toi, mon alter ego

Message  AlainX le Sam 8 Nov - 9:37

Je m'associe à d'autres commentaires en ce qui concerne ton parcours personnel.
Bel exemple de réussite humaine. C'est une manière de synthétiser ton parcours de vie dont tu peux te réjouir, et dont tu as un droit d'en être fier.

Concernant le style de la lettre, je me demande si un jeune de 15 ans, là où il en est de son parcours, peut écrire avec cette qualité littéraire…
Pour ma part, c'était l'un des intérêts de l'exercice. Se remettre dans la peau de la manière dont on était et s'exprimait en ce temps-là…
Pas facile !
avatar
AlainX
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : stable

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A toi, mon alter ego

Message  tobermory le Sam 8 Nov - 11:15

C'est le second texte que je lis et là aussi le héros a 15 ans, donc même remarque que pour Amanda, mais je vais finir par penser que c'est moi qui suis dans l'erreur...
Et là aussi, malgré la présentation je n'ai pas l'impression qu'on s'adresse vraiment à l'adulte.

Pour le reste, ton texte sent très  le vécu et traduit bien le mal-être de l’adolescence, mais aussi la volonté d'apprendre et celle de se sortir d'une vie trop étriquée.
L'ensemble du texte est bien écrit et il y a un bout de phrase que j'ai trouvé superbe et digne d'un poème.

"Une éternité  aux yeux des illusions qui tombent
avatar
tobermory
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : Changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A toi, mon alter ego

Message  Escandélia le Sam 8 Nov - 13:55

La vie dans nos campagne où les familles nombreuses et peu fortunées étaient légion nous poussait très vite hors du nid. Mais l'oisillon que tu étais s'en est bien tiré. Sans doute n'a-t-il pas eu le sort qu'il méritait, mais sa barque toujours bien menée a fait de lui un adulte fort respectable, et qui plus est un homme de lettres. Mais ton destin était ainsi.
J'ai retrouvé sous ta plume, la vie de bien des miens et de bien d'autres autour de moi.
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A toi, mon alter ego

Message  Invité le Sam 8 Nov - 14:31

Homme de lettres : tu peux le dire Escandélia ! Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A toi, mon alter ego

Message  catsoniou le Dim 9 Nov - 6:31

Alainx écrit :

Concernant le style de la lettre, je me demande si un jeune de 15 ans, là où il en est de son parcours, peut écrire avec cette qualité littéraire…

Sur la forme de la lettre, je ne suis pas certain qu'à quinze ans, elle aurait été celle d'aujourd'hui, quoique, sans fausse modestie, à cette âge là certaines aptitudes existaient peut-être. Cependant, elles   ne faisaient pas de moi un homme de lettres, ça s'est venu plus tard quand j'en ai trié et porté sur mon dos des milliers (fallait bien que je la fasse, cette plaisanterie usée par tant d'années de service  Mekilestcon ) .

Je crois aussi pouvoir certifier que l'esprit est respecté d'un bout à l'autre, même s'il faut reconnaitre que les années passant, l'analyse s'est affinée sur l'attitude de l'instit (à l'époque, je ne savais pas encore qu'il aurait pu au moins discuter avec ma mère...) idem pour le travail gratuit au service des parents par les plus grands : ce sont elles et eux qui  m'ont ouvert les yeux bien des années plus tard ... Et Léon qui gardait les vaches avec son dictionnaire sous le bras, c'est aussi une réalité qui a contribué à maintenir éveillée l'envie d'apprendre.

En tout cas, je suis très touché de vos coms , merci !!!
avatar
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A toi, mon alter ego

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum