Stormy weather ( 1° et 2° parties)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne Stormy weather ( 1° et 2° parties)

Message  Nerwen le Jeu 25 Déc - 21:22

« Manhattan, 21H13mn, une voiture s'arrête devant un restaurant.
Le premier service s'achève.
La portière se referme en claquant, un couple s'avance ; ils ont réservé une table.
Au carrefour tout proche, une voiture grille le feu et en accroche une autre...
Sans même tourner la tête l’homme se dirige à grands pas vers l’entrée. Trottinant sur ses haut talons et empêtrée dans sa longue robe moulante, la jeune femme s’efforce de le suivre, tout en tournant la tête pour essayer de voir l’accident.
—Chéri ! Tu pourrais m’attendre quand même, se plaint-elle.
—La ferme ! rétorque l’homme qui, néanmoins, s’efface pour la laisser entrer.

Il règne à l’intérieur du restaurant une atmosphère épaisse à cause de la fumée et de l’odeur du tabac. Un amateur averti pourrait y détecter celle, plus discrète, de l’alcool, pourtant prohibé depuis le vote du 18ème amendement.  La chiche clarté diffusée par les abat-jours rouges des petites lampes posées sur les tables permet à peine de distinguer les différents convives qui terminent leur repas. La plupart sont des hommes en costumes sombres et cravates, égayés ici et là par les robes miroitantes de leurs compagnes, créatures voyantes et outrageusement fardées. Au piano, disposé dans un coin de la salle, un jeune homme s’évertue à égrener les notes d’un air de jazz à la mode. Les manches retroussées de sa chemise, autrefois blanche, laissent apparaître un tatouage en forme de scarabée.
« Chéri », de son vrai nom Mike Slater, et Blondie, sa compagne, se dirigent vers un groupe de trois hommes qui semblent les attendre. Mike serre des mains tandis que Blondie entreprend de se lancer dans la relation de l’accident qui vient de se produire au coin de la rue.
— La ferme ! réitère Mike. »
Blondie se le tient pour dit et se glisse en ondulant à la place qui semble lui être réservée. Elle jette un coup d’œil discret autour d’elle et comme son regard s’attarde sur le pianiste, elle reçoit de la part de son compagnon un coup de coude, histoire de lui rappeler les bonnes manières.
Les clients commencent à quitter le restaurant et, bientôt, il ne reste plus dans la salle que Mike Slater et ses convives, ainsi que le pianiste qui s’escrime dans son coin. Apparemment il fait partie des meubles. Le patron baisse le rideau devant l’entrée et s’éclipse discrètement. Les affaires sérieuses vont pouvoir commencer...


Dernière édition par Nerwen le Sam 3 Jan - 16:41, édité 1 fois
avatar
Nerwen
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Stormy weather ( 1° et 2° parties)

Message  Amanda. le Dim 28 Déc - 12:24

Un vrai suspense, on se retrouve dans une atmosphère à la " Al Capone" Brrr...
La suite, vite ! Réfléchis
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Stormy weather ( 1° et 2° parties)

Message  Escandélia le Dim 28 Déc - 12:34

J'avais trouvé à ton texte cette ambiance louche dont parle Amanda, moi aussi j'attends demain avec impatience pour lire la suite !
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Stormy weather ( 1° et 2° parties)

Message  Nerwen le Sam 3 Jan - 16:46

Ce soir, Mike Slater a réuni ses associés pour discuter d’une cargaison d’alcool frelaté qui a mystérieusement disparu avant d’arriver à l’entrepôt de stockage. Pourtant, dans ce genre d’opération, toutes les précautions sont prises afin que les opérations se déroulent le plus secrètement possible, pots de vins glissés opportunément aux forces de l’ordre, personnel hautement fiable et lourdement armé, parcours ultra secret… Mais il faut se rendre à l’évidence : le camion et son précieux chargement —un alcool de bois pouvant passer pour un Bourbon de dix ans d’âge — ne sont jamais arrivés à destination…

Chacun émet l’hypothèse qui lui semble la plus plausible, mais aucune n’est satisfaisante. Le ton monte, l’ombre de la délation plane sur la tablée. Tout le monde parle à la fois. « La ferme ! éclate Mike Slater. De toute façon celui qui a le chargement ne pourra pas en profiter, il est piégé. »
Devant la mine ahurie de ses associés, Slater s’explique : « TNT, m’a bricolé un amour de dispositif dont il a le secret. Si certaine précaution n’est pas prise à l’ouverture des portes du camion, lui et le voleur partiront en fumée. Perdu pour perdu, celui qui doublera Mark Slater n’est pas encore né ! Ça servira de leçon aux autres. »

Blondie, qui a l’air passablement éméchée, semble s’ennuyer à mourir. Elle sirote son sixième cocktail d’un air absent.
—Il faut que j’aille au p’tit coin, dit-elle en se levant maladroitement.
Slater pousse un grognement qui peut passer pour un assentiment et elle s’éloigne vers le fond de la salle d’une démarche mal assurée. En atteignant la porte des toilettes, elle titube, et se rattrape de justesse au coin du piano. Le pianiste se précipite pour la retenir et l’aider à retrouver son équilibre. Blondie s’accroche au jeune homme, se colle contre lui et essaie de l’entraîner dans un pas de danse rendu maladroit par l’alcool qu’elle a ingurgité. Elle fredonne "Stormy Weather".
La scène n’a pas échappé à Mike qui fait mine de se lever pour mettre un terme aux excentricités de Blondie. Mais celle-ci a compris et s’enferme bien vite dans les toilettes. Le pianiste regarde Mike, hausse les épaules, et écarte les mains d’un air impuissant :
—Je…
— La ferme, aboie Slater, joue !

Qui pourrait se douter que Blondie, la ravissante potiche, vient d’avertir son complice, Sam Beetle, d’avoir à se méfier du chargement que lui et sa bande ont soustrait aux griffes de Mike Slater. Blondie regagne la table de Slater, elle est confiante, Sam a compris et il sait toujours gérer la situation.

Les notes de "Stormy Weather" s’élèvent du piano, Slater, en propriétaire, sûr de lui, enlace Blondie et l’entraîne sur le parquet…
avatar
Nerwen
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Stormy weather ( 1° et 2° parties)

Message  Escandélia le Sam 3 Jan - 20:55

Et ...? Tel est pris qui croyait prendre ! il faut toujours se méfier des blondes !
avatar
Escandélia
Modératrice consigne B

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Stormy weather ( 1° et 2° parties)

Message  Amanda. le Dim 4 Jan - 9:08

Blondie n'est donc pas une potiche ! J'adooore ! flower
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Stormy weather ( 1° et 2° parties)

Message  Admin le Lun 5 Jan - 16:38

Première impression, c'est que ton récit est net, précis, très bien écrit. Tu décris à la perfection l'ambiance qui fait très 1920, au temps de la prohibition. Et puis tu trouves une chute très originale en donnant un rôle important à Blondie. C'est du grand art Prosterne

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
avatar
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Stormy weather ( 1° et 2° parties)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum