Une tempête heureuse

Aller en bas

Consigne Une tempête heureuse

Message  Wakanda le Mer 2 Avr - 17:29

Une tempête heureuse

      La neige était tombée si doucement que les enfants s'impatientaient en attendant le moment fatidique où le sol serait enfin tout blanc.  Pourquoi aimaient-ils tellement ça? Je ne trouvais rien de drôle dans le fait de se rouler dans cette étendue glacée ou de monter sur des engins qu'ils appelaient luges et qui risquaient à tout moment de vous renverser. Vraiment quelle insouciance! Mes petits coussinets étaient tout congelés et je grelotais encore de la boule de neige que j'avais reçue par inadvertance. Moi, je savais bien que tout ça finirait mal.
   Le torrent enneigé ne s’arrêtait pas et quand la neige redoubla de violence, les plus sages se mirent vite à l'abri, bien entendu personne n’a pensé à moi. Non, tout ce qui comptait c'est que leurs angelots soient en sécurité. Vite je me glissai dans un des chalets qui bordait la montagne, je me suis réfugiait dans la pièce la plus chaude: la cuisine. Hélas dès que l'on m'a vu, on a voulu me chasser. Quelle humanité! Alors bien vite j'ai détalé et me suis cachée ailleurs, dans un lieu que je savais plus sur. Un endroit où l'on aurait de la compassion pour moi: une chambre d'enfant. Les enfants, eux nous comprennent, ils compatissent. Quand je vis une jolie petite fille aux cheveux bouclés entrée, je sus tout de suite qu'elle me protègerait de ses monstres de parents. Cette charmante enfant s'appelait Félicité, quel joli prénom! Elle m'adopta immédiatement et me serra près d'elle pour me réconforter. Soudain le noir se fit, le froid nous envahit et la petite Félicité se mit à crier pour appeler ses parents. Je ne voulais pas l’abandonner mais il fallait que je me cache, alors je bondis du lit et me faufilai sous celui-ci. Après une longue minute, la maman s'approcha, une lampe-torche à la main et une bougie dans l'autre. Silencieusement elle l'alluma, puis elle s'approcha de sa fille et la serra dans ses bras. J'aurais tellement aimé moi aussi avoir des proches qui m'aiment. Hélas ma mère était morte quand je n'étais encore qu'une petite boule de poils et mes frères et sœurs avaient tous disparu les uns avaient suivi notre ainé, les autres avaient été adoptés. Je me retenais de pleurer... Félicité partit, elle aussi, avec sa parente et moi je restai seule fixant cette bougie qui tournoyait. Pensive, je me suis assise en face d'elle et ai continué à la regarder, hypnotisée par elle. Plus rien ne m'importait, une chaleur engloutie mon être et mes souvenirs m’ont submerger. Souvenir de ma mère, de mes deux frères et de ma sœur, de toutes les personnes bienveillantes qui m'avaient nourrie, d'une vieille dame aux oiseaux qui m'avait chassé sous prétexte que j'effrayais ses protégés, de tous ceux qui m'avaient chassé, qui m'avaient aidé. Perdue dans mes pensées, je n'entendais pas le vent mugir, la neige crisser contre les fenêtres. La seule chose que je percevais c’était le bruit de la bougie qui fondait. Je n'avais d'yeux que pour elle. Mon cœur lui était complètement ouvert.  Je ne pensais plus au futur, ni au passé. Seulement au présent, seulement à elle et à moi. Seulement à la lumière qu'elle m'offrait. Des heures plus tard, la tempête se calma un peu , mais je n'en m'étais même pas aperçue. Je ne voyais que  ma bougie, mon amie qui s'éteignait à petit feu. Je ne voulais pas encore perdre quelqu'un mais c'était déjà trop tard. Encore quelques instants elle vacilla et puis pchoufff... Plus rien. Le noir envahit les lieux, m'envahit, moi aussi. Mes souvenirs de ce qui s’est passé ensuite sont un peu flous, tellement mon désarroi était profond, mais je me rappelle avoir entendu un cri déchirant. Je crois que c'était moi qui le poussai, maintenant encore j'en doutes. Puis quelqu'un est entré je ne sais pas qui s'était, plus tard Félicité m'a murmuré que s'était elle. Elle m'a serré dans ses bras. Qu'ils étaient doux! Qu'ils étaient rassurants! Ensuite elle m'a porté jusqu’à une grande pièce avec un immense lit, il y avait déjà deux personne: ses parents.La chambre était éclairée par plusieurs bougies, des amies de MA bougie? Mais elle était surtout illuminée par un amour débordant. Elle m'a posé et après un échange muet, sa mère a hoché la tête et a regardé l'homme assis près d'elle. Après quelques paroles dont je ne me souviens plus. La petite fille me chuchota d'une voix affectueuse " ne t’inquiète pas tout va bien. Tout ira bien à présent. Tu ne seras plus jamais seule. Je t'aimerais toujours, mon petit chat adoré. Je vais t'appeler Bastet. Ça te va Bastet?"
    Bien sur que ça m’allait! Certes c'était un nom un peu banal, mais peu m'en importait j'avais trouvé une famille. Une famille...  La tempête venait de s’arrêter, l’électricité ne reviendrait pas avant plusieurs jours mais tranquillement, à la lueur des bougies, mon ronronnement envahissant l'espace, je m’endormis ainsi que toute ma famille. Avec toute ma famille...


Dernière édition par Wakanda le Mar 8 Avr - 19:24, édité 4 fois
Wakanda
Wakanda
Occupe le terrain

Féminin Humeur : Passionnée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Une tempête heureuse

Message  Amanda. le Ven 4 Avr - 9:56

Un texte émouvant dans une chaude atmosphère, l'art de ciseler les détails et la parole donnée au chat, c'est magnifique Quel talent 
Amanda.
Amanda.
Modératrice

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Une tempête heureuse

Message  Wakanda le Ven 4 Avr - 12:25

Merci Smile
Est ce tu as des conseils ou des remarques a me donnés pour que je m'améliore?

_________________
“Mes amis, retenez ceci, il n'y a ni mauvaises herbes ni mauvais hommes. Il n'y a que de mauvais cultivateurs.”
Les Misérables, Victor Hugo.
Wakanda
Wakanda
Occupe le terrain

Féminin Humeur : Passionnée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Une tempête heureuse

Message  Invité le Ven 4 Avr - 16:13

Ton texte m'a bien plu. Mais - ne te vexe pas - il y a beaucoup trop de fautes d'orthographe et de conjugaison. Et aussi des maladresses. Tu devrais pouvoir corriger tout ça. Fais attention aussi aux répétitions. Un petit peu, ce n'est pas grave; parfois même cela donne du poids à la phrase mais certaines sont inutiles. Je te dis cela en toute amitié.   Wink Je ne suis pas une donneuse de leçons mais je pene qu'il faut montrer ce qui ne va pas quand c'est trop flagrant. Le contraire ne rend pas service.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Une tempête heureuse

Message  Wakanda le Ven 4 Avr - 17:14

Merci pour ces remarques, je vais me re-relire, je faisais sans doute un peu trop confiance au correcteur orthographique automatique. J'aimerais te demander un petit service est ce que tu pourrais préciser les maladresses que tu as remarquer ?  Smile 

_________________
“Mes amis, retenez ceci, il n'y a ni mauvaises herbes ni mauvais hommes. Il n'y a que de mauvais cultivateurs.”
Les Misérables, Victor Hugo.
Wakanda
Wakanda
Occupe le terrain

Féminin Humeur : Passionnée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Une tempête heureuse

Message  Admin le Ven 4 Avr - 18:11

Je dois préciser à tous les lecteurs que Wakanda a 16 ans (si mes calculs sont bons). C'est donc, après notre mascotte Benji, notre plus jeune participante, ce qui explique les quelques maladresses que l'on peut trouver dans ton texte (fort intéressant d'autre part).
Parfois on a tendance à "trop en mettre", ce qui est ton cas ici, d'où la réflexion d'Yvanne sur tes maladresses.
Des répétitions, des phrases parfois un peu longues, et d'autres qui peuvent être dépouillées.
La première chose, il me semble, que tu dois travailler, c'est la grammaire et la conjugaison.
Pour cela, tu as en effet le correcteur d'orthographe qui se trouve sur ton traitement de texte (word par ex) et des correcteurs d'orthographe en ligne qui sont plus pointus en ce qui concerne la grammaire (je te conseille Reverso. Il complète bien et voit des fautes que word laisse passer. Son inconvénient est qu'il faut  faire morceau par morceau (ton texte par ex, ne passe pas en une fois) mais ça vaut vraiment le coup de le l'utiliser car tu as quelques lacunes. Il t'explique en même temps les règles de base. Parfois il se trompe aussi, car la grammaire française possède beaucoup de subtilités que je suis moi-même loin de maîtriser!

Et le premier conseil que je te donnerais, c'est de, systématiquement, relire ton texte à voix haute. Il n'y a rien de mieux pour repérer les répétitions ou les mauvaises tournures de phrases.

Tu as une belle imagination et ton texte était plein d'émotion. Tu aimes raconter des histoires et cela se sent à la lecture de ton texte.
Je pense que tu as de belles possibilités et que tu peux encore beaucoup progresser  clap

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
Admin
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Une tempête heureuse

Message  Invité le Ven 4 Avr - 18:56

C'est bien Wakanda. Je trouve ta réaction intelligente. J'avais compris que tu es très jeune et c'est pour cela que j'ai pris la liberté - vu mon âge canonique 'ce pas ! - de te dire mon ressenti. Aucun problème ! Si tu veux m'envoyer ton texte directement, je te donne une adresse de messagerie et je te dirai où - à mon avis - on peut arranger. Dis moi en mp.  Smile 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Une tempête heureuse

Message  Wakanda le Sam 5 Avr - 11:25

Merci à vous deux Smile Je me suis relue puis je l'ai mis sur Reverso. J’espère que maintenant il ne restera pas trop de fautes.  Wink 

_________________
“Mes amis, retenez ceci, il n'y a ni mauvaises herbes ni mauvais hommes. Il n'y a que de mauvais cultivateurs.”
Les Misérables, Victor Hugo.
Wakanda
Wakanda
Occupe le terrain

Féminin Humeur : Passionnée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Une tempête heureuse

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum