Mémoires de Balto et Berlingo

Aller en bas

Consigne Mémoires de Balto et Berlingo

Message  Lili le Mar 14 Avr - 15:42

- Hey Berlingo, tu te rappelles de cette année- là où ils sont arrivés ?
- Hi han qui ça ?
- Bah les voisins pardi ! De qui parlait-on à l’instant … « Ane zeimer » ouh ouh ouh.
- Hi euuux, haaan cela fait quelques années déjà…
- Ça ne te rajeunit pas vieille mule, hein !
- Vieille mule, vieille mule ! Elle te botterait encore l’arrière-train la vieille mule ! Vieux cabot !
- Oh ça va, tu sais bien que c’est affectueux mon vieux.
Berlingo mâchouille un brin d’herbe songeur.
- Oui je me rappelle de ces deux là à leur arrivée, deux rayons de soleil dans cette bicoque abandonnée.
- C’est sûr qu’ils ont animé les lieux.
- Hiii tu te rappelles du piquet Balto ?
- Du piquet ??
- Eh ben on peut me traiter de vieille mule, le cabot aussi perd la mémoire en jappant hiiii. Le piquet !
- Grrrr pfff !
- Il faisait bien bon en cette matinée de fin septembre, je m’en rappelle, l’herbe était encore bien verte et savoureuse sous la langue. Je l’avais d’abord vue elle, qui sortait avec une grosse tasse flairant le café. Elle aimait bien sortir avec ce breuvage (dont je me demande encore l’intérêt) le matin et le boire ne regardant les vaches. Ce matin-là, elle s’approcha de la clôture, les yeux encore tout émerveillés devant ces bêtes-là, elle me fit un grand signe de la main en me voyant à l’autre bout de mon enclos, avec une parole gentille. Tu sais Balto, je crois que c’est à ce moment-là que j’ai commencé à bien l’apprécier,  cette petite.
- Cette petite, cette petite, c’était déjà une bonne bonne femme,  comme il dit le grand-père hein…
- Balto…
- Braie pas la bouche pleine Berlingo, ouh ouh ouh. Mais c’est quoi le rapport avec le piquet ?
- Je finis mon herbe ! … Elle découvrit qu’un piquet de la clôture avait été renversé par les vaches durant la nuit, tu parles ! Ces filoutes-là, elles avaient bien senti l’odeur des pommes de l’autre côté de leurs barbelés !!! Bref, elle essaya de le redresser mais n’y parvint pas. Je l’entends encore sermonner ces demoiselles qui tournaient placidement la tête vers elle hi han hi han hi han.
- Tu te moques là vieille mule …
- J’avoue, c’était… comique. Elle appela « Loulou » à la rescousse. Ce dernier arriva à moitié réveillé, observa le piquet, tenta lui aussi de le redresser et repartit. Elle continuait à observer les vaches, je m’en rappelle, les chipies s’étaient rassemblées sous le noyer juste à côté du piquet.  « Loulou » revint armé d’une grosse masse, d’un marteau, de clous et d’un bout de bois,  elles tournèrent toutes la tête vers lui hi han hi haaan.
- Oh mais dis-moi Berlingo, c’est pas à ce moment-là que je suis arrivé près de toi ?
- Mais si, vieux cabot ! « Qu’est-ce que tu regardes avec tant d’intérêt ? » m’as-tu demandé « Tu as repéré un lapin ? Un renard ?? Un chat sauvage ??? »
- « Reste tranquille chien fou» m’as –tu répondu…
- « Et regarde les nouveaux voisins… »  hi han hi han.
- Ouh ouh ouh oui… le Loulou  qui a cloué un bout de bois au piquet pour l’empêcher de tomber.
- Tu te rappelles quand il a commencé la réparation ? La Hannabelle qui s’est avancée, oh la grosse curieuse celle-là !
- Cette filoute de Montbéliarde, oui je m’en rappelle de celle-là ! Ouh ouh ouh mais la clochette n’était pas mieux !
- La clochette hi han hi han, c’est elle qui s’est avancée derrière la Hannabelle pour voir ce que nos deux bipèdes fabriquaient sur leur piquet. Note qu’elles n’ont pas été trop près, je crois qu’elles appréciaient moyennement les coups de masse sur le piquet hi han hi han.
- Ouh ouh mais c’est qu’il en mettait du cœur à sa masse, le Loulou ouh ouh ouh.
- Hi han hi han han han et le « oh maintenant restez sages les filles » qu’il leur a balancé à la fin hi han hi han.
- Ouh ouh ouii.
- Et elle, avec un grand sourire, qui se retenait de pouffer de rire, hi han ! Elle est restée à observer le troupeau alors que « Loulou » repartait avec ses outils, tout content de lui. Oh je me rappelle de son éclat de rire quand elle a vu la coquine d’Horloge s’avancer vers le piquet avec le « tin tin tin » de sa clochette, le Loulou à peine le dos tourné hi han hi han.
- Horloge ! ouh oui la clochette, ouh ouh ouh. Dis, c’était pas elle qui l’avait poussé le piquet dans la nuit ?
- Hiiii mais siiii elles s’y étaient mises à plusieurs les grosses gourmandes !!! Horloge, Hannabelle et même la Hortense ! Elles ont été direct flairé le piquet après le passage du  Loulou hi han hi han hi han.
- Ouh ouh ouh et Homar le salers, il n’était pas tout blanc non plus dans mes souvenirs…
- Tu te fais vieux,  cabot ! T’as déjà vu un salers blanc toi ? hi han hi han hi han.
- Ouh ouh ouh tu as mangé du champignon hilarant ce matin, vieille mule ?
- En tout cas, je pense qu’elle a bien compris qui étaient les coupables la voisine ! Qu’est-ce qu’elle a rigolé en les voyant inspecter le piquet hi han hi han.
- Ouh ouh ouh oui. Ouh on a eu de la chance d’avoir ces deux là comme voisins, et leur petit qu’est arrivé après…
                                       « Balto ??!! »
- Tiens le voilà qui m’appelle, à plus tard Berlingo !
- Fais lui une léchouille de ma part, Balto, au petiot, et fais gaffe en courant, tu n’as plus des pattes de chiot hi han hi han hi han.
Mémoires de Balto et Berlingo Unname10
Mémoires de Balto et Berlingo Img_0010

Lili
Prend ses marques

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Mémoires de Balto et Berlingo

Message  Pati le Mar 14 Avr - 15:53

je connaissais l'anecdote, mais j'ai souri à nouveau à la lire ici Smile voilà un dialogue enlevé et drôle, bravo à toi Smile

hâte de savoir si les piquets vont encore morfler cette année^^
Pati
Pati
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : mouvante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Mémoires de Balto et Berlingo

Message  Escandélia le Mar 14 Avr - 16:48

Un texte qui ne peut que me ravir ! "les yeux encore tout émerveillés devant ces bêtes-là", avec des photos en plus ! Un petit reproche que je te ferais, mais qui n'engage que moi et ne porte ni sur le style ni sur l'écriture elle même, mais j'ai trouvé qu'il y avait trop de "houou de hiiii et de hi han hi han "
Escandélia
Escandélia
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Mémoires de Balto et Berlingo

Message  Ratkiller le Mar 14 Avr - 17:52

Ah, l'air de la campagne source d’inspiration hein !

Faut dire que tu es gâtée ^^

Une belle narration qui donne le sourire .
Ratkiller
Ratkiller
Occupe le terrain

Masculin Humeur : :3

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Mémoires de Balto et Berlingo

Message  catsoniou le Mar 14 Avr - 18:57

C'est bien connu : l'herbe  du pré voisin est toujours plus tendre, mais si en plus, il y  a des pommes, alors là, attention ! La gent bovine salers et monbéliarde unies dans les sottises sauront venir à bout d'un piquet  seul contre tous toutes ... Belle histoire clap

Et bienvenue à Lili et Ratkiller Plain
catsoniou
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Mémoires de Balto et Berlingo

Message  Lili le Mer 15 Avr - 14:06

Merci à nouveau pour vos commentaires encourageants Smile

Catsoniou, pour info, le troupeau de salers qui suivi le troupeau incriminé dans le texte a eu raison du piquet ^^ Je te laisse imaginer la suite Laughing

Lili
Prend ses marques

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Mémoires de Balto et Berlingo

Message  Escandélia le Mer 15 Avr - 16:55

Lili a écrit:Catsoniou, pour info, le troupeau de salers qui suivi le troupeau incriminé dans le texte a eu raison du piquet ^^ Je te laisse imaginer la suite
Cats, on va en prendre une en otage pour l'envoyer à Curemonte ! Se moquer
(Lili, on t'expliquera !)
Escandélia
Escandélia
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Mémoires de Balto et Berlingo

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum