Le facteur de Germaine

Aller en bas

Consigne Le facteur de Germaine

Message  catsoniou le Lun 8 Déc - 15:03

Remanié par cats
d'après un message de Georges de Garabige , conteur


Je vous le dis tout net, le Baptiste est bien triste et c'est à cause de ce putain de facteur!

Ce gars là ne se contentait pas  de distribuer le courrier avec dextérité. Enfin, n'exagérons pas :  fonctionnaire, il était  tout juste  payé pour faire son boulot correctement !

L'Arthur  s’arrêtait chez nous sans façon  se faire offrir un coup de... rouge.  Je dis chez nous, mais je devrai dire chez ma femme, la  Germaine.

Moi, à l'heure de son passage je trimais dans les champs. Le bougre, il prenait son temps pour descendre son verre.  Il en profitait pour raconter sa vie,  faire l’intéressant,  quoi ! C'était Monsieur je sais tout.  Société, politique,   syndicats, rien ne le laissait indifférent, c'est tout juste s'il ne prédisait  pas le nombre d'œufs à venir dans dans le cul de la poule !

Dans sa solitude d'homme pas trop usé par son travail, il écrivait des romans,  des poèmes. Parfois, il  déclamait  quelques vers à la Germaine tout en dégustant son verre. Elle  buvait ses paroles comme un élixir  de jouvence ! Il a fini par la convaincre de l'accompagner  aux réunions du parti, (des rouges,  m'avait-on dit).   Puis,  aux cours du soir, ils ont appris à manier la dialectique, lire Marx dans le texte, se pénétrer du potentiel irrésistible des masses laborieuses !

Bref, ils voulaient refaire le monde ! Là, j'aurais du me méfier ! voir rouge, quoi ! Mais couillon comme j'étais,  je n'ai rien vu venir ! Il venait  chercher ma femme   et   la ramenait tard dans la nuit.  J'étais content...   Ses yeux pétillaient ;  manifestement, elle était heureuse !

Et moi ?  J'avais  conscience  de mon impuissance à lui apporter ce dont elle rêvait. Je rentrais  des champs,  harassé. Une bonne soupe, un chabrol,  j'allais me coucher et je ronflais comme un bienheureux ! Pendant qu'ils refaisaient  le monde et bien d'autre chose encore …

Neuf  mois après l'étude de ''Misère de la Philosophie '' de Marx et Engels, la Germaine  mettait au monde un rejeton qui ressemblait à ce salaud  de facteur. Il ne lui manquait que la casquette !

Eh, oui ! L'autre,  en faisant ses tournées, a retourné ma Germaine ...  Un jour, ils sont partis du pays.   Je n'en suis pas encore revenu de ce départ.  

Je suis seul...

Je suis triste ! Pour me consoler, j'écluse les litres de rouge.  Ma santé se dégrade de jour en jour.  

Je m’interroge, tel le buveur de Toulouse-Lautrec.  Dois-je arrêter de boire ce rouge ? Cette couleur ne m'a jamais porté bonheur! Oui, mais alors, là est la question :  si je bois du blanc,  est-ce que ça ne sera pas pire ?  Ne  finirais-je pas dans les bras de Marine ?

Et là, tout le monde dira  de moi :  il est complètement timbré !!!

Normal que je leur répondrais :  c'est à cause du facteur.
catsoniou
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: Le facteur de Germaine

Message  Admin le Lun 8 Déc - 17:38

Bravo Georges, superbe histoire magnifiquement remaniée par Cats Prosterne

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
Admin
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum