A - Un hiver en bleu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Consigne A - Un hiver en bleu

Message  Martine27 le Jeu 1 Juin - 15:40

L'hiver serait long, il ne faisait que commencer.

Autant cette curieuse maison bleue dans son écrin de verdure lui était apparue comme un rêve de douceur lorsqu'elle l'avait vue aux beaux jours, autant la voir bleue sur fond blanc déclenchait en elle une étrange et agréable mélancolie.

Elle l'avait choisie sur un coup de tête. En la voyant il lui avait semblé sentir l'inspiration qui la fuyait depuis quelque temps lui titiller les méninges. Elle avait donc décidé de la louer pour l'hiver, se disant que la légèreté pesante et calme de la neige lui permettrait d'avancer dans ses projets d'écriture.

Juste avant que la neige ne se mette à tomber, elle s'était installée dans la vaste demeure bien trop grande pour elle seule. Le village était à près de 5 kilomètres et, prudente, elle s'était fait livrer de quoi soutenir un siège, elle avait bien senti une réticence dans l'attitude des commerçants lorsqu'elle leur avait indiqué son point de chute, mais elle avait mis cela sur le compte de son imagination qu'elle sentait frémir d'impatience.

Et puis bon, cette demeure ne ressemblait en rien à l'Overlook de Shining et elle n'avait jamais craint ni le noir, ni la solitude.

La voilà donc installée depuis quelques jours et elle prend doucement ses marques. Longues balades dans la neige le matin où elle se régale de l'air froid qui lui anesthésie le menton. Après un repas léger, elle s'installe devant son ordinateur et, miracle, les mots s'alignent sur l'écran. Elle est en mode écriture automatique, c'est très étrange comme sensation, elle fait le choix de ne pas se relire, elle a envie de se faire une surprise.

Le soir, elle lit devant le feu. De temps en temps le portrait d'une femme en bleu qui trône au-dessus de la cheminée la subjugue et ses yeux verts se perdent dans son regard d'azur. Puis elle va se coucher et un sommeil de plomb l'engloutit.

L'hiver sera long, tant mieux, elle besoin de retrouver sa sérénité.

L'hiver a été long, très long, trop long. Je suis de plus en plus inquiète.

Depuis qu'elle a emménagé dans cette bicoque d'un bleu outrancier, ma sœur ne m'a pas donné de nouvelles, hormis le message m'indiquant qu'elle était bien installée et que l'inspiration était venue la visiter.

Certes nous ne sommes pas très proches, mais quand même ! Maintenant que la neige a enfin fondu j'ai décidé d'aller la débusquer dans sa tanière et elle va m'entendre !

Lorsque j'arrive à l'adresse indiquée je suis très surprise, sur la photo qu'elle m'avait envoyée la maison était bleue, mais là pas de doute, elle est verte. Curieux !

Je m'avance jusqu'à la porte d'entrée et la trouve ouverte. J'entre et j'appelle, ma sœur ne répond pas. Peut-être est-elle sortie ?

J'en profite pour faire le tour des lieux. Les propriétaires doivent être de vrais mono-maniaques, tout est vert ! Les meubles, les murs, les sols, la décoration se parent de tout un camaïeu de verts du plus profond au plus éthéré. Ca me fiche une frousse bleue, j'essaye de rire de cet involontaire trait d'humour.

Et là sur la table du salon, une tâche argentée, le PC portable de ma sœur.

Je le branche, je l'ouvre. Sur le traitement de texte, deux fichiers, l'un intitulé "Romance en blanc", je souris mais quelle fleur bleue, et zut encore ce mot, et l'autre qui me glace "Bleu". Je l'ouvre, je commence à lire.

"1er jour : Comme c'est étrange toute la maison est bleue, pas seulement l'extérieur mais aussi tout l'intérieur, c'est frais, reposant."
"2ème jour : Je m'installe dans mon cocon. Je suis chenille, j'attends de devenir papillon."
"3ème jour : La neige craque, le rêve s'installe, le réalité devient rêve. Je m'endors."
"4ème jour : J'ai fait du feu, le rouge dévore le bleu. Elle me regarde."
"5ème jour : Je dors d'un sommeil de plomb, les rêves sont des bulles de savon qui éclatent au réveil, de quoi ai-je rêvé ?"
"?ème jour: Je crois que je ne suis pas vraiment seule, je ressens ce frôlement bleu qui m'enveloppe."
"20ème jour : Le vingtième ? Je n'en suis plus si sûre. Le bleu resplendit, la neige est bleue, mon souffle est bleu."
"?ème jour : J'ai levé les yeux de mon livre, elle m'a souri."
"?ème jour : Le ciel est d'azur comme ses yeux, je veux m'y perdre dans l'un comme dans l'autre."
"?ème jour : Au fond de moi, quelque chose crie et se débat."
"?ème jour : Oui, j'ai une sœur, elle va s'inquiéter là-bas au-delà de l'arc-en-ciel. Pourquoi ris-tu ?"
"?ème jour : Ce soir elle est descendue, elle s'est assise auprès de moi, elle m'a pris la main, je coule à pic dans son sourire."
"?ème jour : Pourquoi résister me dis-tu ? Mais je ne résiste pas, je veux me perdre dans ton regard, tu le sais non ?"
"?ème jour : Il est bientôt temps de partir, la neige est toujours là, la trace de mes pas disparaît sous le souffle du vent."
"?ème jour : Le bleu est le chemin de l'infini, ma vie va devenir rêve, elle me l'a promis. Sa beauté est inhumaine, je m'y enlise."
"?ème jour : C'est pour demain soir m'a-t-elle dit, enfin je connaîtrai son histoire."
""?ème jour : Adieu ou plutôt à bientôt ma chère sœur. L'hiver a été long mais il se termine."

En lisant ces derniers mots, je sens la chair de poule qui m'envahit, je titube vers la cheminée et le grand portrait qui la domine. La femme est en bleu mais ses yeux ne sont pas bleus, ils sont verts, comme ceux de ma sœur.

Il me semble entendre un murmure "Comme j'aime le gris de tes yeux !"

Je prends mes jambes à mon cou et je m'enfuis loin de cette demeure bleue, verte, je ne sais plus.

Je monte dans ma voiture, je fais demi-tour.

Que cette maison est belle, j'ai besoin d'un peu de repos, je pense que je vais la louer cet automne peut-être ?


Dernière édition par Martine27 le Sam 10 Juin - 16:28, édité 5 fois

_________________
Martine27
http://moncarnetamalices.eklablog.com
avatar
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Un hiver en bleu

Message  Myrte le Ven 2 Juin - 7:13

"elle avait bien senti une réticence dans l'attitude des commerçants lorsqu'elle leur avait indiqué mon point de chute, mais elle avait mis cela sur le compte de mon imagination qu'elle sentait frémir d'impatience."

Tu écris à la troisième personne mais tu dis "mon point de chute" "mon imagination"... Ce qui m'a fait penser que tu avais peut-être écrit ton texte une première fois à la première personne pour ensuite changer à la troisième en oubliant de modifier les pronoms personnels (ça m'arrive aussi  Smile )

Puis entre en scène la soeur et aussi la femme du tableau... Un étrange va et vient entre elles trois. Mais, insidieusement, un quatrième personnage est bien présent et exerce une attraction qui n'est pas des moindres : la maison elle-même... Ca mérite un tableau !

Myrte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Un hiver en bleu

Message  Martine27 le Ven 2 Juin - 11:01

Merci Myrte, c'est rectifié et tu as tout-à-fait raison Embarassed , j'avais commencé le texte à la première personne, mais je ne voyais pas comment amener la partie "journal", j'ai donc modifié le début pour pouvoir introduire la soeur. Et je n'avais pas vu la maison s'inviter dans mon histoire mais c'est bien vu, elle doit aussi jouer son rôle dans l'histoire, pernicieux ces histoires fantastiques où les lecteurs repèrent des choses que celui qui a écrit n'avait pas repéré !

_________________
Martine27
http://moncarnetamalices.eklablog.com
avatar
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Un hiver en bleu

Message  Myrte le Ven 2 Juin - 11:16

Oui Martine, c'est ce que j'aime dans les commentaires. Certains nous apprennent sur nous-mêmes!

Myrte
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Un hiver en bleu

Message  Nerwen le Lun 5 Juin - 14:14

Tous les "ingrédients" du fantastique sont bien au rendez-vous dans ce texte très prenant et on pressent la mainmise inéluctable de la dame sur les locataires occasionnels. Prosterne
avatar
Nerwen
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Un hiver en bleu

Message  Amanda. le Lun 5 Juin - 15:24

Un texte très réussi, Martine où tu mêles allégrement les personnages et les couleurs, où tu joues avec "le bleu" avec tes jeux de mots bien placés et où finalement le fantastique l'emporte dans une dernière pirouette par la chute choisie.
J'aime beaucoup,beaucoup, merci ! flower
avatar
Amanda.
Modératrice consignes A

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Un hiver en bleu

Message  tobermory le Sam 10 Juin - 11:59

Une maison et un portrait envoûtants et une histoire énigmatique et troublante, annoncée, comme dans beaucoup de récits fantastique par l’attitude des genrs des alentours.
elle prend doucement mes marques. (ses, je suppose ?)

la légèreté pesante : joli oxymore
avatar
tobermory
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : Changeante

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Un hiver en bleu

Message  Martine27 le Sam 10 Juin - 16:27

Ah flûte j'avais encore oublié de modifier les mes en ses ! Le fantastique est un genre que j'affectionne tout particulièrement

_________________
Martine27
http://moncarnetamalices.eklablog.com
avatar
Martine27
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : Carpe diem

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum