A - Ils n'ont pas laissé ...

Aller en bas

Consigne A - Ils n'ont pas laissé ...

Message  catsoniou le Ven 14 Oct - 10:26

Dans la salle du café-restaurant-épicerie-tabac communale, je découvris pour la première fois le cinéma. Le film était projeté par le propriétaire de la salle  du chef-lieu de canton qui  déambulait de commune en commune. Je n'ai pas gardé un souvenir impérissable de cette découverte si ce n'est que je me souviens du titre  - Routes barrées -  et de l'auteur.

Jean-Marie Marcel était le fils du philosophe  Gabriel Marcel (1889 - 1973). Parmi ses citations :   «C'est en tant que créateur, si humble que soit le niveau où cette création se consomme qu'un homme quel qu'il soit peut se reconnaître libre ».  

En tant que cinéaste, Jean - Marie Marcel n'a pas laissé une trace indélébile. Après son premier film en noir et blanc  dont je me souviens de la batteuse du cousin Jean qui me parut foncer sur moi, il s'essaya à la télévision avec notamment « Pourquoi tant d'espoir ». En ce temps-là,  le journal dut  cataloguer le téléfilm comme relatant la vie d'une famille paysanne dans un village de Corrèze se gardant toutefois d'un titre sur cinq colonnes.

Cependant, pour les habitants de ma commune, ce fut un événement. Ferdinand y fut filmé avec ses vaches limousines attelées et on se remémora les obsèques de Lucien, victime de la guerre d'Algérie qui figuraient en bonne place dans le téléfilm.

Le metteur en scène, Jean-Marie Marcel, décédé en 2012, est davantage connu pour ses photographies, notamment le portrait officiel du Général de Gaulle,  Président de la République. Selon Wikipedia, il fut ''pendant des années une remarquable critique d'écoute d'enceintes acoustiques dans la Revue du Son et contribua ainsi à la diffusion de la haute-fidélité en France au cours des années 60. Ses avis étaient très écoutés, et parfois redoutés, par la profession''.
 
De plus ou moins près, voilà ce que je retiens du septième art  depuis la commune qui m'a vu naître. Pour être plus explicite, il faut préciser quels liens Jean-Marie Marcel entretenait    avec cette modeste commune  de Basse-Corrèze : Gabriel, son père adoptif avait acheté le château du Peuch.

C'était un mardi, jour de foire à Brive. Au retour, Auguste, le père du patron et moi, nous oeuvrions à je ne sais plus quelle tâche agricole  dans un champ longeant un chemin à proximité du château du Peuch.  Au passage de promeneurs, irrévérencieusement, l'Auguste, mécréant notoire, me glissa :

-  Atso lou col-tors ! ( regarde le cou tordu).

Il désignait ainsi le philosophe, membre de l'Académie des Sciences, éminent catholique, cependant critiqué* par les siens  pour sa pièce de théâtre ''croissez et multipliez''
.
*  
http://www.brepolsonline.net/doi/abs/10.1484/J.RHEF.5.109672?journalCode=rhef

Image du Web : le Château du Peuch

A - Ils n'ont pas laissé ... 3_lign10
catsoniou
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Ils n'ont pas laissé ...

Message  Nerwen le Ven 14 Oct - 10:51

Outre d'avoir utilisé à  bon escient les mots imposés, tu nous offres là, à partir d'une expérience vécue, un texte très intéressant sur un metteur en scène que, personnellement, je ne connaissais pas. clap
Nerwen
Nerwen
Modératrice

Féminin Humeur : Légère

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Ils n'ont pas laissé ...

Message  Escandélia le Ven 14 Oct - 11:35

c'est un très bon documentaire ton texte sur l'histoire de cette famille et de son oeuvre, aussi modeste soit elle.
Escandélia
Escandélia
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : joyeuse

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Ils n'ont pas laissé ...

Message  AlainX le Ven 14 Oct - 12:44

Ce n'est plus une écriture sur consignes…
c'est un véritable reportage bien documenté…
j'ai beaucoup apprécié
tu m'as instruit !
clap
AlainX
AlainX
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : stable

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Ils n'ont pas laissé ...

Message  Admin le Ven 14 Oct - 13:43

Je ne connais pas ce metteur en scène et ton article (je le vois plus comme un article) est vraiment très intéressant. Tu y ajoutes un souvenir d'enfance, ton premier souvenir de cinéphile, ce qui permet de remettre ce film dans le contexte de l'époque.
Le château est magnifique, est-ce qu'il appartient toujours à la famille?

_________________
Bonjour Invité, je suis heureuse de te compter parmi les Kaléïdoplumiens  flower

Admi...ratrice de vos mots!
Admin
Admin
Admin

Féminin Humeur : Concentrée

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Ils n'ont pas laissé ...

Message  catsoniou le Ven 14 Oct - 18:59

Merci de vos com. Plain
J'ai effectivement conçu ce sujet comme un article, ou plus exactement comme un devoir de mémoire envers une famille dont l'un d'entre eux a eu le mérite de s'intéresser suffisamment à sa commune d'adoption (ou de villégiature)  pour en faire le thème central de deux productions, sachant certainement que le succés n'était pas au bout du chemin ...
Oui, le château du Peuch appartient toujours à la famille Marcel.
catsoniou
catsoniou
Kaléïd'habitué

Masculin Humeur : couci - couça

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Ils n'ont pas laissé ...

Message  Amanda. le Sam 15 Oct - 11:36

Très intéressant ce texte qui nous apprend plein de choses. Merci ! flower
Amanda.
Amanda.
Modératrice

Féminin Humeur : résolument drôle

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Ils n'ont pas laissé ...

Message  Adrienne le Sam 15 Oct - 13:17

et bien, on en apprend des choses! le fils adoptif, ses ambitions cinématographiques, tout ça m'était totalement inconnu!

_________________
L'essentiel est invisible pour les yeux
Le petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry
Adrienne
Adrienne
Kaléïd'habitué

Féminin Humeur : brouillonne

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Ils n'ont pas laissé ...

Message  trainmusical le Dim 16 Oct - 21:09

Très intéressant, excellent reportage sur un cinéaste que je ne connaissais pas non plus.
Toujours bien de mettre en valeur et garder la mémoire de ceux que nous connaissons moins.

_________________
trainmusical te salue Invité et te souhaite de JOYEUSES FÊTES
trainmusical
trainmusical
Occupe le terrain

Masculin Humeur : à vous de juger :-)

Revenir en haut Aller en bas

Consigne Re: A - Ils n'ont pas laissé ...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum